Entreprendre - Un entrepreneur vétéran vous dévoile comment trouver une idée profitable qui vous correspond - 13 mai 2019

Un entrepreneur vétéran vous dévoile comment trouver une idée profitable qui vous correspond

Invité Auteur

Trouver une idée rentable est le point de départ de toute aventure entrepreneuriale. C’est souvent un point bloquant pour beaucoup. Suivez ce guide complet…

Il est fréquent que certaines personnes pensent que tout a déjà été fait ou que toutes les bonnes idées ont déjà été prises. Vous verrez après la lecture de cet article qu’il n’en est rien et qu’il y a encore énormément de possibilités à mettre en place et à développer.

Votre intérêt n’est pas de trouver un arsenal d’idées, mais de trouver la bonne, celle qui vous permettra de construire un revenu en utilisant les compétences dont vous disposez.

La règle d’or pour trouver une idée rentable

Pour trouver une idée de projet de manière efficace, il est important de mettre en place les bons processus et mécanismes afin de garder votre esprit constamment en éveil et à la recherche de l’idée qui vous permettra de vous lancer.

Avant de voir dans le détail les différentes manières et approches que vous allez pouvoir utiliser, il est important de se poser la question suivante :

À votre avis, qu’est-ce qui caractérise une idée à succès ? Sa capacité à générer des revenus. Oui, mais encore ?

Cette phrase est une règle d’or à retenir.

Une idée, aussi modeste soit-elle, ne peut être dissociée du marché auquel elle va apporter une solution. La réussite de votre projet résidera donc à bien interpréter les attentes de votre future clientèle.

1. Inspirez-vous de vous-même

Si vous n’avez encore aucune idée, la première personne à interroger c’est vous-même ! Pour trouver une idée lucrative qui vous correspond, celle-ci doit répondre à deux critères :

1.1 Une activité qui vous intéresse

En tout premier lieu, il est important de choisir une activité pour laquelle vous manifester un réel intérêt. De cette manière, il vous sera beaucoup plus facile de développer vos compétences et d’exceller.

La première étape est donc de lister ce que vous aimez, de lister vos centres d’intérêt au lieu de chercher sur Internet une idée de business qui fonctionne…

Listez vos réponses et sélectionnez ensuite les domaines d’activité qui vous plaisent tout particulièrement, les thèmes qui vous passionnent au point où vous seriez capable d’y passer 10 heures par jour.

Créer une entreprise demande une persévérance à toute épreuve. Il est donc important de lancer une affaire qui vous stimulera, qui vous motivera même si vous rencontrez des difficultés.

Les difficultés doivent vous pousser à l’action et non vous décourager. Si votre travail ne vous procure pas du plaisir, il vous sera très difficile de tenir les objectifs que vous vous êtes fixés.

Concentrez-vous et imaginez votre vie telle que vous la souhaitiez dans 5 ou 10 ans. Cet exercice vous permettra d’avoir une vision plus concrète du type d’activité qui vous épanouira.

Il vous aidera à créer les bases pour choisir une activité, une idée pour votre projet d’entreprise afin d’élaborer des objectifs clairs.

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. » Confucius  

1.2 Une activité adaptée à vos compétences

Bien entendu, le domaine d’activité choisi doit aussi correspondre à vos points forts et à vos compétences.

Votre intérêt est de partir d’une ou plusieurs de vos compétences et dans faire votre métier. Dans le cas contraire, il vous sera difficile de devenir un expert sur votre thématique et de mettre en place un business en ligne profitable.

Inspirez-vous de vos propres compétences et connaissances en vous posant les questions suivantes :

Il est souvent difficile d’être objectif lorsqu’il s’agit de soi-même. N’hésitez pas à solliciter votre entourage.

2. Répondez à un besoin

Mon idée répond-elle à un besoin, à une aspiration ? Si votre idée ne répond à aucun besoin des consommateurs, votre idée ne sera pas rentable.

2.1 Orientez votre réflexion vers les besoins des personnes.

La pyramide des besoins humains selon Maslow (un grand classique des cours de marketing) montre la manière dont sont structurés les besoins humains.

2.2 focalisez-vous sur les solutions qui permettent de résoudre un problème.

Dans votre quotidien, vous pouvez être confronté à différentes épreuves. Ces problèmes que vous rencontrez sont sans doute partagés par des milliers d’autres personnes.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’est ce que vous n’aimez pas au quotidien ?
  • Qu’est-ce qui vous déplaît, vous énerve ?
  • De quoi se plaint votre entourage ?

En recherchant et en trouvant une solution à proposer à un des problèmes que vous aurez identifié, vous mettrez certainement le doigt sur des idées potentiellement rentables.

2.3 Étudiez les tendances

L’avantage d’étudier les tendances est que l’on est sûr de retrouver ces thématiques dans l’actualité.

Utilisez un outil tel que Google Trends en sélectionnant des mots-clés pour définir les sujets qui intéressent les internautes

Vous pouvez appliquer le même principe : trouvez une tendance sur votre domaine d’activité, puis développez une idée de produit ou de services en rapport.

Exemple : une des grandes tendances de notre société est le Bio. Manger « sainement » devient une préoccupation pour beaucoup de personnes.

3. Utilisez les autres

Vous avez une vision des choses qui vous est propre. Mais dans ce processus de recherche d’idées, vous n’êtes pas obligé de tout trouver tout seul. Vous pouvez utiliser les idées d’autres personnes.

3.1 « N’imitez pas, innovez »

Cette approche consiste à trouver une façon de fournir un produit ou un service d’une manière différente. La solution envisagée peut être un moyen plus pratique, plus rapide et à meilleur prix.

Les entreprises innovent sans cesse pour se différencier et capter l’attention des consommateurs. Il est donc intéressant de faire des recherches sur les services et produits existants afin de s’en inspirer et d’y apporter votre valeur ajoutée.

Retenez qu’il est souvent plus facile d’entrer sur un marché en améliorant un produit existant.

Exemple :

Michael Dell, qui a révolutionné la manière de construire et de vendre des ordinateurs.

La stratégie de développement de Dell, qui consiste à éliminer les intermédiaires, permet d’apporter une réponse rapide aux commandes des clients.

En effet, c’est sur Internet ou par téléphone que le client va concevoir son ordinateur en fonction de ses besoins et le commander.

Cela permet d’éviter d’avoir des stocks importants d’ordinateurs et de pièces détachées, chaque ordinateur étant monté sur mesure et les pièces nécessaires à son montage achetées en flux tendu et au meilleur prix.

De plus, le client paye son PC immédiatement après l’avoir commandé, ce qui diminue très fortement tout risque d’impayé et optimise la trésorerie de l’entreprise.

Le produit est le même, la manière de l’offrir est différente. Vous n’êtes bien sûr pas obligé de révolutionner une industrie. Gardez le principe en tête et appliquez-le à d’autres secteurs plus petits.

3.2 « N’innovez pas, imitez ! »

Ce slogan publicitaire bien connu permet d’illustrer parfaitement l’opposition par rapport à l’approche que nous venons de voir.

Il ne s’agit pas ici d’être malhonnête en plagiant des idées ou des concepts. Ce type d’actes est punissable par la loi. De plus, une mauvaise réputation sur le web est quelque chose dont on peut difficilement se débarrasser.

De nombreuses entreprises s’observent et tirent parti des idées de leurs concurrents. L’innovation ne relève pas forcément d’une idée nouvelle. « Il y a peu de Coca Cola qui n’ont pas leurs Pepsi ».

Les exemples sont nombreux :

  • Google / Yahoo
  • McDonald / Burger King
  • Orange / SFR
  • Peugeot / Renault

3.3 Utilisez les compétences des autres

Bien entendu, comme nous l’avons vu l’idéal est de construire votre projet sur la base de vos compétences. Mais, il n’est dit nulle part que vous deviez utiliser uniquement vos propres compétences.

Par exemple, si vous connaissez une personne de votre entourage qui a des connaissances en adéquation avec votre idée d’entreprise, n’hésitez pas à l’impliquer dans votre projet.

Il peut s’agir de votre conjoint, d’un membre de votre famille, d’un voisin… Si une compétence particulière existe, n’hésitez pas à l’utiliser. « Son » expertise et « votre » esprit entrepreneurial peuvent former un bon duo.

Exemple : les brainstormings de groupe

Réunissez des personnes de votre entourage et choisissez le thème dont vous allez débattre :

  • Solutions à un problème que les gens vivent par exemple : manque d’argent, faire des économies, solitude, souffrance, le tabac…
  • Offrir des produits et services à un public passionné sur un thème tel que le sport, l’écologie, l’artisanat, les produits de beauté ou de remise en forme, la photographie, la cuisine, etc.

Lorsque tous les participants ont fini :

  • Chaque participant lit les idées des autres.
  • Chaque participant peut écrire des commentaires, formuler des questions, faire des propositions.
  • Chaque participant donne une note à l’idée.

Récupérez toutes les feuilles, vous aurez ainsi une liste d’idées notées de 1 à 10 avec des commentaires souvent très précieux.

De l’idée à sa formulation   Pour trouver une idée de business qui apporte de la valeur à vos clients, je vous propose cet outil pratique.

Il vous permettra de :
– générer des idées ;
– affiner vos idées retenues ;
– formuler une idée qui vous correspond !    

Téléchargez votre outil pratique

Le mot de la fin

En mettant en pratique les méthodes énoncées ci-dessus, vous devriez trouver plusieurs idées. Sur Internet, la concurrence est omniprésente. La seule et unique manière de prospérer est de créer de la Valeur (d’être différent) !

Une idée d’entreprise est indissociable de son business model.

Beaucoup d’entrepreneurs ont de bonnes idées, mais se lancent tête baissée sur le développement de leur site web…

  • Sans connaître leurs concurrents ;
  • Sans valider leur idée sur un marché ;
  • Sans mettre en place leur propre business model.

Autant vous dire qu’une telle idée, aussi bonne soit-elle, sera très difficilement rentable.

Il est aussi important que vous ayez une bonne compréhension de ce qui se fait en termes de Business sur le web, de bien définir le modèle d’affaire type sur lequel vous allez vous appuyer pour définir le vôtre, votre stratégie, vos points de différenciation.

  • Le modèle affiliation ;
  • Le modèle MLM ;
  • Le modèle du blogging ;
  • Le modèle de l’e-commerce ;
  • Le modèle du multi-sites ;
  • Le sous-modèle de la gratuité ;
  • Le sous-modèle d’abonnement ;
  • Le sous-modèle publicitaire.

Comment bien exploiter les business model types pour lancer votre affaire profitable sur le Web ? 

Suivant ce que vous souhaitez vendre (produit physique, produit numérique, services…), chaque modèle d’affaire type :

  • Peut être exploité différemment ou mixé avec un autre ;
  • Demande certaines compétences pour atteindre l’objectif visé.  

Pour en savoir Plus, téléchargez ce guide complet

Si vous souhaitez, dès le début, pérenniser votre projet en ligne, vous devez définir une idée :

  • Sur une thématique à laquelle vous attachez beaucoup d’importance ;
  • En rapport avec vos compétences et points forts ;
  • Où vous êtes prêt(e) à la gérer sur le long terme ;
  • Qui répond à un besoin, à une demande ;
  • Qui se démarque de la concurrence.

Un business model traduit le mécanisme de création de valeur de l’entreprise. En d’autres termes, c’est le modèle économique qui permet à une entreprise de réaliser des ventes en précisant où et comment elle se positionne sur son marché.

Sans cette étude en amont, vous n’aurez aucun moyen de savoir si votre idée de départ est bonne ou mauvaise. Ce serait dommage pour vous, de choisir une idée de business qui n’intéresse personne…

De plus, cette réflexion est importante, car elle vous guidera par la suite sur :

  • L’organisation de votre entreprise : structure logique pour atteindre un but précis ;
  • L’élaboration de votre stratégie d’entreprise : choix des ressources humaines, technologiques et financières ;
  • La mise en œuvre : les 4P marketing.

Trouver une idée de business en ligne n’est pas simple.

  • Soyez curieux : Posez-vous beaucoup de questions sur la manière dont fonctionne votre environnement et essayez de comprendre votre marché, votre clientèle cible ;
  • Ayez un esprit critique : C’est bien souvent en portant ce regard critique sur votre environnement que vous arriverez à trouver une idée rentable ;
  • Ne rejeter aucune idée même « farfelue » : Des idées qui vont à contre-courant de ce qui se fait d’habitude peuvent aboutir sur un projet tout à fait viable économiquement. Ne rejetez aucune idée sans y avoir consacré un peu de temps pour voir où elles pourraient vous amener.
  • Notez tout ! Notez systématiquement toutes les idées (petites ou grandes) qui vous traversent l’esprit. Les notes que vous allez prendre ne devront pas rester figées. Vous devez régulièrement les lire et les enrichir au fur et à mesure.

C’est en travaillant régulièrement sur vos idées que vous arriverez à trouver la bonne, celle qui vous permettra de vous lancer sur le Web.

Dans le cas où votre réflexion vous amène vers la conclusion que tout compte fait, votre idée n’est pas bonne, pas de panique. Je tiens à vous rassurer. Il est très rare de trouver la « bonne idée » dès le départ. Cet échec passager ne doit en rien altérer votre motivation.

Seule, une idée ne vaut rien. Ce qui compte, c’est son exécution. Alors, n’ayez pas peur de la partager. N’hésitez pas à en parler autour de vous pour obtenir des feedbacks et des pistes d’amélioration.

J’espère que cet article vous aidera dans la quête de votre idée. Je vous souhaite de vivre une belle aventure entrepreneuriale !

————————-

Si votre idée est de valoriser votre savoir sur le Web, d’utiliser vos compétences pour vous construire un revenu, de devenir un consultant formateur en ligne innovant, alors vous trouverez sur mon blog tout ce qu’il vous faut pour :

  • Développer votre stratégie marketing ;
  • Construire de A à Z votre stratégie de communication digitale (site web, SEO, emailing…).

Article rédigé par Thierry Dubois de Marketing Bienveillant.
Le blog Marketing Bienveillant a pour vocation d’aider (vraiment !) les freelances, les formateurs et consultants, les blogueurs à développer leur stratégie de communication digitale et à vendre leurs savoirs.

Article écrit en collaboration avec Marketing Bienveillant.