Blogosphère - Faut-il privilégier YouTube ou l’écrit pour réussir son blog ? - 9 mai 2019

Faut-il privilégier YouTube ou l’écrit pour réussir son blog ?

Jordan Toi Consultant webmarketing & Copywriter

Avec un tel titre, j’ai la quasi-certitude que vous m’attendez au tournant, n’est-ce pas ? Voici un avis semi-tranché…

Qu’en est-il de vous, à titre personnel ?

Moi, je me suis longtemps posé la question.

Initialement, peut-être que vous étiez motivé à l’idée d’écrire du contenu de grande qualité pour pouvoir séduire votre audience .

Écrire c’est noble, tout le monde ne sait pas bien rédiger.

« Il vaut mieux écrire de grandes choses que d’en exécuter de petites. »

Ce n’est pas de moi, mais de René Descartes.

Et il a raison.

Normal, c’est Descartes me diriez-vous.

Seulement, nous remarquons que de plus en plus de blogueurs délaissent la qualité rédactionnelle (voir la rédaction) au profit de la vidéo, en l’occurrence sur YouTube.

Pour certains, ce choix se révèle être payant.

Mais il y a quand même quelque chose qui me désaxe.

C’est la radicalité.

Du calme, je parle du discours que l’on attend sans cesse.

Disons plutôt « radicalité contradictoire », voilà.

Bref.

C’est celui que l’on entend souvent et qui dit : « Faites un blog avec de longs articles et publiez souvent, le public vous découvrira ! ».

Le problème n’est pas que c’est faux, même si ce n’est pas entièrement juste.

C’est que cette « maxime » vient de youtubeurs qui eux-mêmes n’écrivent pas d’articles, ou alors de vieux articles redondants.

Mon humble avis me dit qu’un site avec un contenu soigné est plus gratifiant que de la vidéo, du moins sur certaines thématiques.

Et les personnes les plus expérimentées le savent.

Une vidéo YouTube dure en moyenne 15 minutes.

Et dans ces 15 minutes, sont inclus l’introduction, le générique, le fameux « abonnez-vous à la chaîne ! » et autres « laissez un pouce bleu ! ».

Il est donc assez compliqué de traiter un sujet dans les moindres détails dans ce délai.

Votre audience saura reconnaître le travail d’écriture effectué en amont, elle respectera.

Bien sûr, s’il est qualitatif…

C’est ce que j’en déduis après avoir échangé avec plusieurs collègues de ma thématique alliant ces deux canaux.

Pourtant, je suis un fan de contenu audiovisuel.

Mais attention à ne pas se tromper.

YouTube, c’est génial.

Réaliser de l’excellent contenu sur YouTube, avoir une audience fidèle et engagée demande une exigence draconienne.

Et on ne va pas se mentir, c’est une remarquable source de trafic.

Alors, pourquoi s’en priver lorsque l’on a les atouts pour performer sur cette plateforme ?

Clairement, si vous êtes bon en vidéo, lancez-vous.

Quoi qu’il arrive.

« Bon Jordan, on a l’impression que tu commences par faire l’apologie de l’écriture puis finalement tu retournes ta veste en encensant YouTube. Mais au final, si on veut réussir notre stratégie d’acquisition, faut-il écrire du bon contenu ou faire de la vidéo ? »

La réponse ?

Les deux.

Je vais vous expliquer comment et pourquoi les deux sont complémentaires dans la suite de cet article.

Mais par où commencer : vidéos ou rédaction d’articles ?

Si vous souhaitez démarrer un blog et le faire connaître, vous hésitez peut-être dans votre choix d’orientation stratégique.

Un jour on vous dit de commencer par une chaîne YouTube, l’autre par rédiger des articles…

Alors, quelle est la recette miracle ?

La vérité est qu’il n’y en a pas.

Tout dépend de la thématique dans laquelle vous bloguez.

Par exemple, si votre blog traite du maquillage, il peut être stratégique de démarrer une chaîne YouTube en amont d’articles écrits.

Ce n’est pas obligatoire, mais pourquoi pas.

En effet, vos prospects voudront sûrement du concret et voir ce côté pratique pour leur faciliter la tâche.

À vous de savoir dans un premier temps si vous avez un public de lecteurs.

A contrario, dans la thématique du webmarketing, il est fortement recommandé de démarrer avec un blog avec des articles.

Puis, éventuellement, lancer une chaîne YouTube.

Ce qui est vrai, c’est que dans les deux sens vous pouvez obtenir des résultats.

Vous en avez la preuve si vous avez pris le temps de réaliser un petit benchmarking.

Moi aussi, je l’ai effectué.

Je ne vais pas vous faire patienter plus longtemps.

Voici le résultat.

Les blogs qui marchent très bien ont, dans la majorité des cas, commencé par se faire connaître en rédigeant des articles très qualitatifs !

Et certains d’entre eux, dans le cadre d’articles invité, c’est-à-dire en rédigeant des articles sur d’autres blogs de la même thématique ayant déjà du trafic avec une audience conséquente et régulière.

Pour savoir comment rédiger un article invité qui va propulser votre blog vers les sommets, je vous recommande vivement de lire cet article de Xavier Cuvit.

L’objectif est d’être sûr de capter l’attention de lecteurs ultra-qualifiés dans la thématique où vous exercer.

Si vos articles sont bons, il est certain que vous allez vous faire remarquer et que l’on voudra vous lire.

Et ne vous dites pas : « il faut que j’en garde sous le coude, sinon sur mon blog je n’aurai plus rien à dire ».

Oui, mais sur votre blog il n’y a personne…

Il faut comprendre que sur internet, ce pourquoi un prospect va devenir un client, va être déterminé par la valeur que vous lui apportez.

C’est ce que l’on appelle le principe de réciprocité.

Plus vous donnez, plus vous recevez.

C’est comme dans la vie, enfin normalement…

Donnez un maximum de contenus qualitatifs et quelque chose de magique se passera.

Pourquoi n’est-il pas recommandé de démarrer un blog par une chaîne YouTube ?

Encore une fois, je me base sur des analyses et des retours d’expériences.

Mais démarrer un blog en privilégiant la chaîne YouTube plutôt que la rédaction d’articles ne me semble pas être la meilleure stratégie pour plusieurs raisons :

1. YouTube attire plus de « touristes »

Ceux que j’appelle « touristes » sont les personnes qui regardent votre chaîne YouTube juste par curiosité, peut-être aiment-ils vos montages et votre générique.

En tout cas, ils n’achèteront jamais vos produits.

Il ne faut pas oublier que YouTube est une plateforme de divertissement.

Plusieurs personnes ayant des chaînes significatives dans leur domaine me disent que leurs abonnés YouTube n’ont pas la même valeur que leur liste d’e-mails.

Je veux dire par là qu’une personne qui lit votre blog, et par la suite vous donne son adresse e-mail, aura plus de chances de se convertir en client plutôt qu’un simple abonné YouTube.

2. Vous êtes plus crédible avec du contenu écrit

Imaginons que vous décidiez de commencer votre blog par une chaîne YouTube.

Selon votre thématique, et si vous êtes bon en vidéo, l’audience qui va vous suivre voudra en savoir plus sur vous.

Par exemple, si vous bloguez dans la thématique du webmarketing, que va-t-elle penser d’un blogueur qui prône la rédaction de contenus mais qui lui-même n’a pas d’articles ?

Personnellement, ça ne me rassurerait pas.

Ou alors, ça attire un public crédule aveuglé par l’appât du gain comme on peut en voir de plus en plus sur la toile.

Et franchement, ça me peine…

Ne donnez jamais des informations que vous n’avez pas vérifiées vous-même. #ApartéÉthique.

3. L’aspect intime

Vous savez quand vous êtes locataire, vous êtes chez vous sans vraiment l’être.

Par exemple, si vous avez une fuite ou un problème technique, c’est au propriétaire de venir régler le souci.

Avantageux.

Le hic ? vous ne pouvez pas faire les travaux de vos rêves en tant que locataire.

A contrario, vous êtes plus libre lorsque vous êtes propriétaire d’une maison de faire du bruit, mettre la musique, faire la fête, etc.

Mais vous êtes 100% responsable.

Nous pouvons faire l’analogie avec un blog sur WordPress et une chaîne YouTube.

Votre blog, c’est chez vous. Pas YouTube.

Si pour une raison quelconque YouTube venait à modifier ses conditions générales d’utilisations en votre défaveur, votre activité risquerait d’en prendre un coup.

C’est pourquoi il est recommandé de solidifier son blog par la rédaction de contenus avant de démarrer une aventure en vidéo.

Et si on n’aime pas rédiger ?

Je vais vous répondre franchement et objectivement.

Ça risque de compliquer votre tâche.

L’écrit reste, selon moi, la meilleure preuve d’autorité dans un domaine.

Je ne dis pas que vous ne pouvez pas y arriver sans avoir du contenu écrit, mais selon votre thématique, ça sera plus ou moins difficile de percer.

Et vu que j’aime les analogies, nous allons en faire une bien percutante pour expliciter le tout.

Prenons certaines des plus grandes oeuvres de l’histoire.

Tiens, prenons Game of Throne.

C’est de l’actualité, et je pense que l’exemple parlera à la majorité d’entre vous.

Il faut savoir que la série, qui est un véritable succès planétaire, vient d’une série de romans.

George R R. Martin a commencé à rédiger les livres en 1991.

À l’origine, Game of Throne devait être une trilogie .

Ce n’est qu’en voyant le succès de ses romans que l’auteur décide de prolonger l’histoire et de rajouter deux tomes supplémentaires.

Au fur et à mesure, ses bouquins prennent de plus en plus d’ampleurs médiatiques.

Les ventes explosent, les livres sont traduits dans une quarantaine de langues.

…Jusqu’à l’apogée, et l’adaptation du roman en série.

Celle qui a propulsé GOT en succès mirobolant !

En analysant ce phénomène, nous constatons que la production audiovisuelle est la cerise sur le gâteau, plus que le fer de lance.

Elle vient sublimer le travail d’écriture effectué par l’auteur.

Et ce n’est pas un cas isolé.

Harry Potter est un autre très bon exemple, comme plein d’autres d’ailleurs.

L’objectif n’est pas de tous vous les énumérer mais de vous faire prendre conscience que l’écriture est la base de beaucoup de succès.

Il est beaucoup plus rare de voir l’inverse, c’est-à-dire une série adaptée en roman.

Si c’est souvent dans cet ordre-là, je pense qu’il y a une raison.

C’est peut-être parce que ça fonctionne ?

En l’occurrence, pour les exemples cités ci-dessus, les chiffres sont sans équivoques.

Donc dans l’optique où vous n’aimez pas rédiger, n’allez pas vous infliger cette torture !

En plus, vous risquez de ne pas produite de la qualité.

Il est préférable pour vous que vous lanciez votre chaîne YouTube.

Ensuite, lorsque vous générez vos premiers revenus, le conseil que je prône fermement est de réinvestir vos gains dans la rédaction d’articles.

Plusieurs plateformes proposent ce type de services comme 5euros.com.

Quoi qu’il en soit, optez toujours pour du qualitatif.

Sinon, je vous le dis sincèrement, ça ne sera pas très utile.

Rédaction d’articles et vidéos YouTube : les deux en même temps ?

Alors peut-être qu’il vous vient à l’idée d’alterner entre la création d’articles et de vidéos sur YouTube.

Avec de l’expérience, c’est tout à fait possible.

Si vous êtes débutant, ce n’est pas ce qui est préconisé et je vais vous expliquer pourquoi.

Cela fait sûrement mal à entendre, mais le blog que vous comptez lancer sera seulement un blog de plus dans sa thématique, du moins au début.

Il est déjà difficile de dominer sur une plateforme donc en faire deux à la fois risque de vous disperser.

Vous allez créer du contenu moyen et sans réelle valeur.

Mieux vaut centraliser ses efforts pour aider au mieux votre thématique et rester focus.

De toute façon, si vous prenez l’initiative de lancer les deux en même temps, vous allez rapidement prendre conscience de la complexité de la tâche.

Au-delà du fait que c’est difficile, vous n’allez pas tirer beaucoup d’informations pertinentes si vous naviguez entre YouTube et WordPress.

Un jour, vous analysez Google Analytics, l’autre YouTube Analytics…

Pas très efficace pour en tirer des conclusions.

Et puis, il y a toutes les tâches annexes comme le montage, la création de miniature, la relecture, etc.

Je le sais, car au début j’étais comme ça.

J’étais tellement enthousiaste que je payais tous les outils pour me donner bonne conscience.

Eh oui, je payais la suite Adobe avec une tonne de logiciels que je n’ai JAMAIS ouvert !

Photoshop, Premiere CC, Illustrator, etc.

Le pire, c’est si vous êtes comme moi et que vous ne maîtrisez pas ces logiciels, alors là…

Franchement, ça risque de vous perdre car vous auriez deux supports à optimiser en permanence.

Le plus grand risque ?

Vous découragez.

Le blogging n’est pas une activité simple, surtout au démarrage.

C’est pourquoi il vaut mieux rester focus sur une tâche à la fois.

Par exemple, cet article je ne l’ai pas écrit en une seule fois mais dans ma to-do list, il n’y avait que ça d’écrit !

« Finir la rédaction de cet article ».

Ce n’est pas un article de productivité mais cela va vous être utile :

« Ne vous voilez pas la face à vous dire chaque dimanche que cette semaine c’est la semaine où vous allez tout changer radicalement. »

Vous n’y arriverez pas donc, je le répète et je ne cesserai de le répéter.

Une chose à la fois.

Si vous ne voyez pas, ne serait-ce qu’une métrique indiquant que vous êtes sur la bonne voie, vous allez vous lasser.

Peut-être même abandonner…

C’est la réalité du blogging, surtout si vous n’êtes pas de nature persistante.

Mais quelque chose doit vous mettre la puce à l’oreille.

En réalité, il n’y a qu’une seule métrique qui compte au final.

Celle qui va vous indiquer si vous êtes sur la bonne voie… ou pas.

La capture d’e-mails.

Alors, combien d’adresses e-mails capturées aujourd’hui ?

Si d’aventure vous décidiez de vous lancer sur les deux plateformes simultanément, disons sous forme d’A/B Test, ne retenez que ceci :

Sur laquelle avez-vous obtenu le plus d’adresses e-mails ?

Rien d’autre ne compte à ce moment-là.

Ne retenez que ceci. Vraiment.

Parce que c’est ce qui va venir valider votre idée de blog.

Si des personnes décident de vous la donner, cela signifie qu’il y a un intérêt certain pour le contenu que vous proposez.

Par exemple, si en une semaine vous capturez 91 adresses e-mails sur votre blog et seulement 9 sur votre chaîne YouTube, vous savez sur quoi capitaliser.

Et vice-versa.

Un conseil ?

Durant cette période, mettez complètement de côté la plateforme qui vous apporte peu d’e-mails.

Concentrez-vous vraiment à fond sur celle qui vous en rapportent en testant et optimisant jour après jour.

Une fois que vous avez stabilisé la moyenne du nombre d’inscrits à votre mailing-list par jour, vous pouvez à nouveau, petit à petit, créer du contenu sur l’autre plateforme.

Donc…

Donc, tout ça pour dire que les deux plateformes sont ultra complémentaires.

La seule chose, c’est que je vous recommande vivement d’être tranché lorsque vous débutez.

Limite, je vous oblige.

Soit vous commencez par YouTube, soit par le blog WordPress.

Faire un peu des deux ne vous mènera nulle part.

Les gens ne vont pas se dire « Ouh il est gentil, il fait un peu des deux pour nous ».

Ne rêvez pas.

Excellez sur une plateforme dans un premier temps, puis démarrez sur une autre.

Ce qui est génial, c’est que les personnes qui seront fans de vos contenus vous suivront sur cette autre plateforme.

Vous n’allez donc pas partir de rien puisque vous aurez déjà une audience qui vous suit, qui aime ce que vous faites.

Envoyez seulement un e-mail du style : « Bonjour, je vous annonce officiellement le lancement de la chaîne YouTube ! Vous y trouverez la même qualité de contenu mais en vidéo cette fois-ci, etc. ».

L’avantage est que si vous démarrez avec votre blog WordPress et que vous générez du trafic, il n’y a pas de raisons pour que cela s’arrête.

Si vous avez pris le temps de faire un peu de SEO, ça devrait vous aider.

Et puis, après tout vous avez déjà des e-mails donc parlez à votre audience !

Tenez-les en haleine en partageant quelques contenus qui font toujours plaisir.

Du coup, vous ne serez pas obligé de rédiger des articles dans l’immédiat puisque vous aurez déjà fait de l’excellent boulot en amont.

Mettez donc tous vos efforts dans la chaîne YouTube si c’est votre souhait, et tout ira bien.

Cela assiéra votre autorité dans votre domaine, je parle de vous voir sur ces deux canaux de communication.

Vos potentiels clients qui n’aiment pas lire regarderont les vidéos, mais seront quand même intéressés de voir l’extraordinaire travail de fourmis réalisé à l’écrit.

C’est également valable dans l’autre sens.

Une chose à la fois, de la qualité alliée à de la consistance vous conduira au succès.

Pour résumer le tout :

  1. Rédigez des articles de haute volée sur WordPress (ou des vidéos qualitatives sur YouTube) ;
  2. Analysez, testez, optimisez, pérennisez ;
  3. Répétez l’opération sur l’autre plateforme.

Je rappelle à nouveau que ce que vous devez observer avant tout est le nombre d’e-mails que vous capturez !

C’est alors que vous pourrez déterminer si vous avez la carrure pour faire figure d’autorité dans votre domaine.

Et vous, quel format est le plus adapté à votre activité et pourquoi ?

Je pense qu’il serait intéressant de l’indiquer dans les commentaires pour que nos lecteurs puissent avoir des pistes d’orientations.