E-commerce - Les 5 tendances E-Commerce en Chine (2019) - 24 avril 2019

Les 5 tendances E-Commerce en Chine (2019)

Olivier Verot Auteur

Contrairement au reste du monde, la Chine ne s’est pas soumise à l’hégémonie des plateformes digitales occidentales comme Amazon, Facebook, YouTube, Ebay, etc. Elle a préféré développer son propre écosystème digital en s’inspirant d’abord de ses homologues, puis en les développant et les adaptant aux évolutions du marché chinois…

Lire dans cet article, toutes les marketplaces du e-Commerce en Chine.

Training&Co'm

Alibaba le pionnier du e-Commerce chinois

Si la création du groupe Alibaba en 1999 par Jack Ma était le premier pas dans l’industrie du E-Commerce, le progrès et le développement de l’écosystème chinois a vraiment commencé en 2003 par la création de Taobao et de Tmall qui sont aujourd’hui les leaders chinois du E-Commerce (au côté de JD.com). Volume et valeur de vente du leader chinois dépassent largement ceux des leaders occidentaux. Pour le Single’s Day 2018 (11 novembre), Alibaba a battu tous les records en vendant pour 30,8 milliards de dollars de produits en 24 heures seulement.

Les plateformes de vente en ligne chinoises sont très particulières et reposent principalement sur des réseaux sociaux fusionnant avec des services de E-Commerce. 

Le E-Commerce se développe a une telle vitesse, comment le retail survit-il à cette évolution ?

Simplement grâce aux stratégies O2O, (Online to Offline) qui permettent de driver le trafic sur les plateformes digitales vers les plateformes physiques à l’aide de coupons de réductions, gamification, offres spéciales, etc. Les leaders E-Commerce chinois sont inspirants et réussissent à développer de nouvelles stratégies pour faire progresser l’E-Commerce. Alors quelles sont les dernières tendances de développement en Chine ?

1 – Acheter devient ludique 

Acheter devient du divertissement, il devient adapté et spécifique à chaque personne grâce aux CRM intégrés dans les applications. Les QR codes de WeChat ont permis de digitaliser les espaces retails, les restaurants ou il est possible de scanner un code pour obtenir une réduction sur sa note par exemple.

Grâce à la géolocalisation, il est possible de recevoir un message push sur son portable de la part de ce dernier magasin où vous avez trouvé ce joli pull gris qui est maintenant soldé. L’utilisation des WeChat mini program permet de rendre toute Application accessible et performante pour la vente en ligne.

2 – Digitalisation des petites structures retails

Tous les petits magasins luttant pour attirer du monde ont maintenant leur solution grâce au géant chinois Alibaba et son initiative « Integrated Retail » datant de 2018. Le concept est simple, pour générer des visites, les petits magasins ont accès à une base de données créée par Alibaba qui contient des données démographiques et sociologiques de la population environnante, leur permettant ainsi d’adapter leurs produits et leurs stocks.

Les propriétaires de magasins utilisent la plateforme pour commander les produits Alibaba via une application. Cette même plateforme leur donne un aperçu de ce que les clients achètent et utilise l’analyse pour les aider dans la gestion de leurs stocks et leurs stratégies de réapprovisionnement.

Ling Shou Tong redéfinit la chaîne d’approvisionnement traditionnelle en un réseau numérique efficace. Cela fait partie d’un plan plus large appelé «nouveau commerce de détail», qui fait partie de la stratégie d’Alibaba visant à développer une nouvelle infrastructure économique combinant des opérations Online et Offline en Chine.

3 – Les pop-up stores d’Alibaba

Toujours dans la dynamique de stratégie O2O, Alibaba a créé des pop-up stores permettant d’allier achat online et offline. Ces magasins éphémères exposent des articles en quantité réduite qu’il est possible d’acheter sur place mais d’autres articles équipés de puces devant des écrans tactiles permettent de trouver le produit sur les plateformes d’achats Tmall et/ou Taobao. Ainsi, pour les clients souhaitant avoir un aperçu du produit en vrai sans s’encombrer pour le reste de la journée, c’est parfait.

4 – Les achats « Live »

Le streaming de vidéo live est une tendance incontestée en Chine, que ce soit sur les réseaux sociaux ou les plateformes de E-Commerce. De plus en plus de plateformes se plient à cette nouvelle tendance et ajoute cette fonctionnalité à leur site / APP comme Taobao l’avait fait permettant aux KOL (key opinion leader) de partager leurs achats avec leur communauté directement depuis Taobao.

Dans ce contexte, Alibaba en 2016 avait mis en place un défilé exposant de grandes marques comme Guerlain, Pandora, Tag Heuer, etc. Lors de ce défilé « live » les utilisateurs pouvaient avoir directement accès aux produits sur la plateforme, leur permettant d’effectuer l’achat immédiatement.

Live d’une jeune femme promouvant des boucles d’oreilles

5- Gamification des applications et sites web

La gamification est un excellent moyen d’engager les utilisateurs dans le processus d’achat, ils jouent et éventuellement ils gagnent des réductions sur des produits qu’ils avaient éventuellement l’intention d’acheter. Cette stratégie est de plus en plus courante en Chine. Pinduoduo en a même fait son mode de fonctionnement, si les utilisateurs veulent acheter un produit ils peuvent contacter des amis pour acheter en lot mais ils peuvent également jouer à la loterie pour pouvoir gagner des coupons, ou même un produit complet.

En 2017, Alibaba a lancé son propre jeu, à une autre échelle. « Catch the Cat » demandait aux utilisateurs de chercher des chats (mascottes de Tmall) dans les points de vente de plusieurs marques sponsors du jeu, poussant les acheteurs à se rendre en magasin (une autre stratégie O2O!), pour chaque chat attrapé une promotion était donnée.

Ces mutations importantes du secteur du digital sont non négligeables mais prennent énormément de temps à se mettre en place dans le reste du monde. Les Chinois sont très réceptifs et s’adaptent facilement aux nouveautés, ce qui n’est pas le cas partout.

Le New Retail selon Alibaba

Ces évolutions se mettent en place notamment depuis la création du plan « New Retail » d’Alibaba qui permet de créer un modèle alliant online et offline en gardant les meilleurs aspects des deux formes de retail.

Alibaba ne croit pas au fait que le futur repose sur uniquement sur l’e-commerce, mais plutôt sur la digitalisation de toutes les formes de retail (d’où le nom « New Retail »). De la digitalisation des épiceries de quartier à la mise en place de popup stores digitaux dans les malls, Alibaba est sur tous les plans et prend en main le futur du retail et du e-commerce en Chine.