Community management - Comment créer ses Stories Instagram : 6 conseils pour bien débuter - 13 mars 2019

Comment créer ses Stories Instagram : 6 conseils pour bien débuter

Comment créer ses Stories Instagram : 6 conseils pour bien débuter
Invité Auteur

Les « Stories » sont annoncées comme l’une des grandes tendances social media de l’année. Popularisées en 2016 par Snapchat, il devient aujourd’hui difficile pour les marques de faire l’impasse sur ce format de contenu.

Vous avez l’impression d’avoir manqué le coche ? Vous ne savez pas comment vous lancer dans l’usage de ces contenus narratifs ? Marine Rolland et Céline Beckrich, formatrices de community managers à IFOCOP Expériences et consultantes spécialisées, vous livrent leurs conseils pour débuter dans la création d’une Story.

Qu’est-ce qu’une Story ?

Une Story est une photo, une vidéo ou un montage de photos ou de vidéos de moins de 15 secondes, agrémenté de filtres, stickers, emojis, textes ou masques et dont la publication sera automatiquement effacée au bout de 24h.  Initié sur Snapchat en 2016, ce format vertical mobile-first a depuis été développé sur Instagram, WhatsApp, Facebook, Facebook Messenger et Google. D’autres réseaux sociaux l’envisagent comme YouTube et LinkedIn qui testent actuellement cette fonctionnalité.

Le principe d’une Story est avant tout de raconter une histoire. La spontanéité, l’émotion, l’instant présent et le réel sont les valeurs clés de ce format. Les objectifs poursuivis s’entendent en termes d’engagement, d’écoute et d’interactivité. Aussi, les stratégies traditionnelles sur les réseaux sociaux, basées sur le gain de visibilité via le partage, et les codes de création de contenu s’en retrouvent bouleversés.

Comment se lancer dans l’utilisation de Stories ?

Il n’est pas toujours facile de s’approprier un nouveau format de contenu. Bien que les opportunités offertes aux marques par les Stories ne soient plus à démontrer, deux freins conduisent souvent à remettre sans cesse à plus tard son usage.

En effet, selon Céline Beckrich « le manque d’idée, de créativité et l’appréhension liée à la prise en main de l’outil et de ses fonctionnalités sont deux facteurs qui freinent souvent les personnes qui souhaitent s’initier à la création de Stories ». Son premier conseil pour dépasser ces barrières psychologiques est de « s’autoriser à diffuser via les Stories des photos ou des vidéos moins « belles » que celles que nous aurions diffusées sur notre feed ».

Loin de nuire à l’image d’une marque, un cadre ou une luminosité imparfaits souligneront d’autant plus le caractère spontané et authentique d’une Story. Elle recommande également de « commencer par des choses simples et d’oser tester les différentes fonctionnalités ». La durée de vie éphémère d’une Story et la faible visibilité inhérente aux premières publications sont des éléments de réassurance pour s’affranchir de la crainte de mal faire.

Six conseils pour créer ses premières Stories Instagram

Lorsqu’une marque décide d’investir le format Stories l’enjeu est double : gagner de la visibilité et fidéliser son audience cible en créant une affinité avec elle. Voici les six conseils de Marine Rolland pour y parvenir :   

Définissez une ligne éditoriale 

Pour être efficace, les Stories doivent être intégrées à la stratégie social media de la marque. Définir ses objectifs, sa cible, les sujets et thèmes à aborder, le ton employé et son planning de publication est une étape incontournable avant de se lancer. La ligne éditoriale qui sera définie devra garder une cohérence avec les publications classiques. Par exemple sur Instagram, il faudra penser la complémentarité de son feed, de ses Stories et de ses Stories à la une.     

Pour illustrer comment peuvent être combinés les usages de ces trois formats Instagram, Marine Rolland prend l’exemple d’une recette de gâteau aux pommes qui a fait l’objet de plusieurs publications sur son compte @mimicuisine.

Sur son feed Instagram, elle a publié une belle photo de son gâteau aux pommes accompagnée d’un texte. En amont, elle a travaillé sa mise en scène et son cadrage. Elle a également retouché la luminosité de sa photo avant de la publier.

Sur ses Stories, elle a publié un tutoriel de la recette de ce gâteau aux pommes. Pour ce faire, elle a diffusé une série de séquences vidéo de 15 secondes plus spontanées la montrant en train de faire le gâteau.  

En revanche, elle n’a pas fait figurer ce sujet parmi ses Stories à la une qui apparaissent de façon pérenne sous la bio de son profil. Elle a préféré pour cela choisir d’autres Stories plus représentatives de son activité et de son actualité.

Instagram Mimi Cuisine

2 :Respectez trois valeurs essentielles : la proximité, la spontanéité et l’authenticité

Avant de commencer à tester les Stories pour sa marque, il est important d’en comprendre et d’en adopter les codes. Saisir des expériences sur le vif est l’essence des Stories. En ce sens, Céline Beckrich met en garde les utilisateurs : « trop brander ses Stories conduit à perdre en authenticité ». Or, les retours d’expérience prouvent que les Stories plus spontanées et moins travaillées obtiennent de meilleurs résultats. Selon elle, ce format de contenu éphémère et créatif est une réelle opportunité « de sortir de sa ligne éditoriale et de proposer des contenus moins formatés ». L’écueil inverse serait cependant d’emprunter un ton trop en décalage avec son image de marque. Aussi, il faut trouver un juste équilibre.

3 : Placez l’humain au cœur de vos histoires

Une Story est un format de contenu narratif. Propice au storytelling, il s’agit de raconter une histoire à sa cible afin de capter son attention et de susciter chez elle une émotion. Marine Rolland confie que « pour un influenceur il est essentiel de se faire connaître au travers de ses Stories s’il souhaite créer un véritable lien avec sa communauté ». Pour une marque, il peut être plus délicat de rentrer dans le champ de l’intime. L’enjeu sera pour elle d’humaniser son image en dévoilant par exemple ses coulisses.

4 : Utilisez des hashtags

Deux éléments sont essentiels pour faire gagner de la visibilité à ses Stories : un contenu intéressant et une publication régulière. Pour étendre leur diffusion auprès de son audience cible, l’usage de hashtags est également primordial. Pour cela, il faudra commencer par définir une liste de mots-clés en lien avec son activité et pertinents auprès de ses publics cibles. Ensuite, il conviendra de choisir parmi eux, les 5 à 7 mots-clés les plus adéquats pour chaque publication. Pour soigner l’esthétique d’une publication, il est possible de cacher certains hashtags sur ses Stories Instagram. Céline Beckrich partage son astuce pour  « rendre plus discret, voire faire disparaître les hashtags sur une Story » sur son blog disceline.com.

5 : Répondez à tous les commentaires

Les commentaires des Stories sur Instagram sont envoyés sous la forme de messages privés. Ils ne sont donc pas visibles par les autres utilisateurs. Mais puisque l’objectif des Stories est de créer une relation de proximité avec sa cible et de fidéliser une communauté d’abonnés, il convient d’y répondre. D’autant plus, que les commentaires restent un indicateur d’engagement.

6 : Testez toutes les fonctionnalités

Pour prendre en main les Stories Instagram il faut oser se lancer et tester l’ensemble des fonctionnalités. De nombreux tutoriels existent sur internet pour être guidé dans ses premiers pas. Commencer par des choses simples, puis s’inspirer de comptes reconnus pour la qualité de leur publication, peuvent permettre d’appréhender en douceur ce nouveau format de contenu. Les réseaux sociaux sont en constante évolution et Instagram ajoute régulièrement de nouvelles fonctionnalités à ses Stories. Aussi, il ne faudra pas hésiter à tester chacune d’elles pour découvrir l’étendue des possibilités en termes de créativité.

Les principes de base à respecter

Vous vous sentez fin prêt à tester les Stories ? Attention : trois pièges, qui peuvent sembler basiques pour les plus initiés, sont à éviter lors de ses débuts. Ainsi, il faut penser à :

  1. Créer ses Stories à partir d’un smartphone 
  2. Filmer ses vidéos verticalement
  3. Publier du contenu inédit

En conclusion

Le « Test and learn », principe phare du webmarketing qui revient à se lancer sans se sentir encore prêt, s’applique tout particulièrement aux Stories. Mettre de côté votre exigence de perfection et oser essayer l’outil et ses fonctionnalités vous permettra de vous initier à leurs utilisations. Il vous restera ensuite à parvenir à les intégrer à votre stratégie social media et à trouver des usages différents selon les réseaux sociaux en fonction des spécificités de leurs cibles.  

Bon à savoir :

Pour aller plus loin dans l’engagement et le recrutement des abonnés, Instagram a lancé IGTV en juin 2018.

Ce service propose d’enregistrer et de poster des vidéos de 10 min à 1h sur ses propres Stories, et toujours pour l’internaute la possibilité d’interagir avec le contenu.

Plus qu’un format tendance, la vidéo mobile agrémentée de social « cooling » tend à devenir le format dominant sur les réseaux sociaux ! 

Article écrit en collaboration avec IFOCOP Expériences