Search Marketing - Comment optimiser son contenu pour la recherche vocale : 6 conseils efficaces - 7 mars 2019

Comment optimiser son contenu pour la recherche vocale : 6 conseils efficaces

Jamey Lee Consultant SEO

Nous ne cherchons plus les informations sur Google comme il y a quelques années. En effet, les internautes utilisent de plus en plus la recherche vocale via leur téléphone, tablette, ou ordinateur. Et Google Home et Alexa sont également devenus omniprésents depuis peu… 

Selon une étude de Médiamétrie, on compte plus de 1,7 million d’utilisateurs possédant un assistant vocal. Incroyable non ?

Salon Emarketing Paris 2019 : 9 au 11 avril 2019

Cette nouvelle solution facilite nos recherches en posant uniquement des questions pour obtenir des résultats au bout de 2 secondes. Du coup, vous pouvez maintenant jouer de la musique, allumer vos lumières, rechercher un restaurant de sushi, commander des produits et même obtenir les dernières nouvelles à Paris très facilement.

Oui… mais qu’en est-il  du référencement naturel ?

Nous sommes de nombreux consultants SEO (y compris moi) à nous poser LA question. Lorsqu’on pose une question à un assistant vocal, l’appareil n’utilise qu’une seule réponse issue des résultats de recherche.

Faites-vous partie de ces réponses ?

Dans cet article, vous allez découvrir les meilleures pratiques pour optimiser votre contenu pour la recherche vocale, que j’ai résumées dans cette infographie :

1. Adopter le format FAQ

questions réponses

Le meilleur moyen pour apparaître dans les recherches vocales est de créer des pages sous forme de FAQ (Questions et Réponses).  Focalisez-vous sur des mots-clés de longue traîne et conversationnels pour les questions comme « Quel est le meilleur escape game de Paris ? ».

Les recherches spécifiques sont de plus en plus présentes dans les résultats de recherche contrairement aux recherches généralistes. Par exemple, au lieu de chercher « meilleur smartphone », on voit apparaître des recherches telles que « Quel est le meilleur smartphone pour les photos ? ».

Pour avoir une chance d’être cité par un assistant vocal, vous devez effectuer un travail de recherche afin d’anticiper les questions des internautes. Je vous suggère des outils comme Ahrefs qui possède une section dédiée aux mots-clés sous forme de questions ou encore Answer the public qui génère une liste de questions à partir de votre mot-clé. Vous aurez par la même occasion une idée du volume de recherche et de la concurrence.

N’oubliez pas de rédiger des réponses rapides et pertinentes pour donner l’information le plus rapidement possible.

Cela peut sembler difficile, mais la création de pages sous forme de FAQ peut à la fois aider votre site à apparaître dans les recherches vocales, mais aussi à améliorer vos chances d’être dans les rich snippets.

2. Optimiser le temps de chargement

temps de chargement

Je pense que c’est le type d’optimisation la plus connue, mais c’est aussi l’un des plus efficaces. Google l’a clairement annoncé : c’est un excellent facteur de référencement naturel.

Ce facteur est encore plus important pour la recherche vocale. D’ailleurs, Backlinko a réalisé une analyse sur le sujet et a trouvé que les réponses données par les assistants proviennent de pages 52% plus rapides que la moyenne. Fascinant, non ?

Le temps de chargement aide donc à améliorer sa présence dans les recherches vocales. Cela est même évident, car la plupart des utilisateurs d’assistant vocal s’attendent à une réponse rapide et instantanée.

Imaginez-vous entre amis en train d’avoir un débat sur la taille de la Tour Eiffel. Pour avoir la réponse, vous saisissez votre téléphone et demandez à Google : « Quelle est la taille de la Tour Eiffel ? ».  Je ne pense pas que vous voudriez attendre plus de 10 secondes pour avoir la réponse…

3. Avoir un site Mobile Friendly

On le sait tous, plus de 50% des recherches proviennent de nos appareils mobiles. Par ailleurs, Google a annoncé que 20% de ces recherches sont réalisées par commande vocale.

Ces statistiques ne cessent d’augmenter, d’où l’importance d’optimiser son site web pour être Mobile Friendly. Cela implique notamment d’optimiser la conception de votre site Web.

Les habitudes de lecture sur les téléphones sont différentes de celles sur ordinateur. Les utilisateurs de smartphones préfèrent un contenu simple et clair, l’accent est mis sur le contenu essentiellement. Parfois, ils parcourent même l’article en ne regardant que les titres et les sous-titres.

Pour améliorer la lisibilité, vos pages sur mobile doivent donc comporter de nombreux espaces, des phrases plus courtes, des mots simples à comprendre et des titres encore plus accrocheurs.

Vous pouvez utiliser l’outil de test Google Mobile Friendly pour évaluer si votre site suit la norme. L’outil génère un rapport détaillé décrivant les éléments spécifiques à améliorer.

Ne l’oubliez donc pas : un site qui est mobile friendly aura plus de chance d’apparaître dans les recherches vocales qu’un site qui n’est pas adapté aux téléphones portables.

4. Utiliser Google My Business

google my business

Si vous êtes une entreprise locale, vous devez avoir une stratégie clairement définie pour apparaître dans les recherches locales et vocales.

La première étape consiste à compléter votre fiche Google My Business et à améliorer votre référencement local.

Oui, de nombreuses requêtes vocales concernent les informations sur les établissements. Cela peut être hyper spécifique comme « À quelle heure ferme le FiveGuys ? » ou encore plus généraliste comme « Quels sont les restaurants dans le 16ème arrondissement ? ».

Google déterminera votre position et vous donnera des suggestions pertinentes.

Les mots-clés comme «près de moi» ou « à proximité » sont des mots-clés importants et que vous devriez garder en tête pour votre référencement local.

Chaque fois que les deux mots-clés sont recherchés, l’algorithme de Google récupère les informations sur les fiches Google My Business.

Assurez-vous de bien renseigner votre fiche avec votre nom, votre adresse, vos horaires et votre numéro de téléphone pour que l’assistant accède facilement à vos informations.

En rendant ces informations disponibles, vous aidez Google à répertorier votre établissement et à le diffuser sur le web.

5. Rédiger des réponses claires et pertinentes

réponses vocales

Tout expert en référencement naturel sait à quel point le contenu est important pour améliorer son positionnement. Il en va de même pour l’optimisation de la recherche vocale.

Cependant, la technique courante consistant à sélectionner les bons mots-clés et à les utiliser dans votre contenu ne donnera pas les meilleurs résultats. Vous devez d’abord étudier l’intention de recherche de votre public cible et comprendre leur question pour mieux y répondre. « Que recherche les internautes et pourquoi ? ».

Essayez de donner la meilleure réponse possible. Si vous pensez que votre réponse est plus pertinente que celles des autres, alors vous êtes sur la bonne voie.

Les réponses courtes sont à privilégier pour avoir plus de chance d’être dans les résultats des recherches vocales.

6. Passer au HTTPS

https

Quelle est l’influence de ce fameux HTTPS sur les recherches vocales ? Il a tout simplement un impact non négligeable.

Google l’avait clairement annoncé depuis 2014 qu’il favoriserait les sites sécurisés, que vous soyez un site e-commerce ou un blog. Pour avoir le S du HTTPS, vous pouvez acheter ou obtenir gratuitement auprès de votre hébergeur un certificat SSL.

Le protocole HTTPS donne un signal supplémentaire à Google que votre site est sécurisé pour vos visiteurs (UX). Par conséquent, cela favorise votre SEO.

Si vos concurrents ne sont pas encore en HTTPS, vous possédez un avantage considérable dans les moteurs de recherche et surtout au niveau des recherches vocales. Selon Brian Dean, 70% des résultats en recherche vocale proviennent de pages en HTTPS. Alors, si vous n’êtes pas encore en HTTPS, qu’attendez-vous ?

Que faut-il retenir ?

  1. Créer du contenu sous forme de Questions et réponses ;
  2. Optimiser le temps de chargement pour vos lecteurs et Google ;
  3. Rendre son site 100% Mobile Friendly ;
  4. Optimiser son SEO local (Google My business et les termes de proximité) ;
  5. Comprendre les questions et y répondre de façon concise et claire ;
  6. Passer en HTTPS si ce n’est pas encore le cas.

Et vous, quelle est votre stratégie pour être référencé dans les recherches vocales ?