E-commerce - Les Tendances Digitales dans le Marché de la Beauté en Chine - 28 janvier 2019

Les Tendances Digitales dans le Marché de la Beauté en Chine

Olivier Verot Auteur

Le marché du cosmétique chinois, c’est innover ou mourir. En effet, les jeunes consommatrices chinoises sont à la recherche de nouveauté et sont très sensibles aux innovations des marques…

L’art de la beauté, une obsession pour l’Homme ?

La beauté a fortement évolué au cours du temps, mais sa place dans la société reste toujours aussi importante. Depuis toujours, on porte un intérêt profond pour le corps. Et étant donné que cette attention  varie selon les époques et les sociétés, on ne saurait réellement donner une définition radicale de la beauté. Elle est pénétrante, perturbante… et omniprésente dans notre société.

Training&Co'm

Les cosmétiques en revanche sont des produits d’hygiène et d’embellissement pour le corps. Plus généralement, le cosmétique est l’art d’embellir les choses sans en transformer la nature.

En Chine par exemple, la marque Isana a utilisé Xiaogui (le Justin Bieber chinois) pour communiquer sur sa nouvelle ligne.

Pourquoi  innover ou mourir ?

Le marché chinois devient de plus en plus concurrentiel. Aussi, alors que la croissance des ventes se tasse, les compagnies étrangères doivent faire face à la rivalité renforcée des marques locales.

Selon un rapport publié par China Industry Information, le marché des cosmétiques en Chine devait dépasser 400 milliards de RMB fin 2018, les transactions en ligne représentant la moitié du marché.

En avril 2018, les revenus de consommation de produits cosmétiques ont atteint 19,6 milliards de RMB, avec un taux de croissance de 15,1% par rapport à la même période l’an dernier. De janvier à avril 2018, le revenu de consommation cumulatif des produits cosmétiques en Chine a atteint 85,6 milliards de RMB, soit une croissance de 15,9% d’une année à l’autre.

Ainsi, pour rester au top et continuer à dominer le marché en Chine, les marques de cosmétiques doivent satisfaire les attentes de la nouvelle clientèle chinoise. Et cette clientèle sophistiquée demande à être constamment éblouie et entretenue de toutes sortes de nouveautés originales.

Quels sont les instruments d’innovation du marché cosmétique chinois ?

L’intelligence artificielle va révolutionner le Digital en Chine  

Grâce au développement rapide de l’intelligence artificielle et d’autres technologies de pointe, l’industrie du cosmétique s’est transformée pour idéaliser et améliorer continuellement l’expérience client. On citera des accessoires et des outils de beauté de dernière pointe qui, en constante évolution, influencent le mode traditionnel de maquillage et de soin de la peau.

Ainsi, les clients qui avaient pour habitude d’acheter des masques de beauté préalablement conçus, par exemple, peuvent dès a présent les fabriquer eux-mêmes selon leur goût et préférence via des machines à masque de fleurs intelligent, des concepteurs de formules de beauté, etc. (dailyMail).

Les petites machines industrielles de la nouvelle consommation au détail sont une tendance. Toutefois, les nouveaux produits cosmétiques au détail ont également pris une nouvelle tournure.

Plusieurs types de nouveaux magasins, tels que le système de guide d’achat intelligent, le magasin en libre-service bricolage, le système sans caisse, le système d’algorithme de données grand public et le concept store… ont fait le succès du nouveau terminal de vente au détail.

Prenons l’exemple de la marque de cosmétiques chinoise Mariedalgar. Le Tmall d’Alibaba, associé au Mariedalgar, est entré dans le distributeur automatique de rouge à lèvres sans pilote. Lorsque les consommateurs ouvrent l’application «TaoBao» sur le téléphone mobile et scannent le code QR pour suivre le compte officiel de Mariedalgar sur la boutique Tmall, puis paient le rouge à lèvres, ils leur suffit de retirer du distributeur le rouge à lèvres qu’ils ont choisi.

Selon les statistiques sur la période d’essai de ce nouveau concept, près de 1600 rouges à lèvres ont été vendus en 3 jours, et un rouge à lèvres a été vendu en une minute en moyenne. Le nombre d’une machine vendue au cours d’une seule journée équivaut au volume des ventes de compteurs hors ligne par semaine. D’ailleurs, des milliers de périphériques devraient être installés sur plusieurs sites en Chine.

 La popularité du Social commerce 

Selon les statistiques, il existe actuellement plus d’un million de comptes de «médias possédés» sur le maquillage. En outre, la diffusion en direct sur le site e-commerce Taobao et sur une plateforme de vidéo courte, telle que MiaoPai et DouYin, ont donné naissance à un grand nombre de marques de maquillage et de célébrités sur Internet.

D’ailleurs, il est désormais courant en Chine qu’une entreprise coopère avec ces célébrités sur Internet. Par exemple, Antarctic e-commerce a signé un accord avec PONY, une célébrité du secteur asiatique du maquillage pour entrer dans le domaine de la réalisation IP de personnalités de la mode. La société a obtenu l’opération exclusive PONY en Chine, incluant tous les droits commerciaux de Hong Kong, Macao et Taiwan.

Comment établir une connexion entre votre marque cosmétique et les clients chinois ?

1. Augmentez l’engagement avec les clients via les médias sociaux

Le niveau de consommation ayant progressé en Chine, le comportement des clients est également devenu plus complexe. Les clients chinois sont attentifs non seulement à la qualité et à la notoriété du produit, mais également au style de vie des marques et à leur résonance émotionnelle. Pour cela, ils s’informent sur Internet.

Les marques doivent donc mettre l’accent sur la communication digitale avec les clients. Les médias sociaux, en tant qu’outil le plus puissant, tels que Weibo ou WeChat, peuvent donner aux marques de cosmétiques une occasion d’atteindre et d’interagir avec leurs clients. Prenons WeChat comme exemple : vous pouvez créer un modèle publicitaire H5, le publier sur votre compte public WeChat et le transmettre aux consommateurs qui suivent votre marque. Sinon, vous pouvez tout simplement le publier en tant que publicité payée et le faire tourner au moment de tourner autour de WeChat. Cette méthode peut communiquer efficacement avec un mode de dialogue et créer un lien fort avec vos clients.

Mais rappelez-vous que le contenu de ces publicités digitales doit être attrayant et touchant et qu’il doit exprimer clairement les caractéristiques et le style de vie de vos marques.

2. Choisissez votre KOL (Key Opinion Leader)

En tant que l’un des facteurs les plus influents de l’industrie cosmétique, le
Key Opinion Leaders (KOL) aide les consommateurs à décider de leurs choix d’achat. Par exemple, de nombreux clients vont «faire leurs devoirs» (做 功课 signifie rechercher des informations sur la réputation, l’efficacité et les fonctions du produit) avant d’acheter des produits cosmétiques et de soin de la peau sur le Little Red Book. Ils vérifieront ensuite les commentaires de KOL qu’ils ont suivis.

Pour cela, il existe de nombreux blogueurs de maquillage sur Weibo, qui ressemblent aux célébrités du maquillage sur YouTube et Ins. Ces blogueurs postent souvent des vidéos de maquillage.

En fait, ils font la promotion des produits de différentes marques et ces vidéos encouragent les consommateurs à choisir une marque, puis à acheter un produit.

Par conséquent, utiliser le KOL en tant que média tiers pour communiquer l’idée de vos produits et attirer davantage de consommateurs par le biais du marketing de bouche-à-oreille est un bon moyen de promouvoir votre marque.

3. Coopérez avec les plateformes e-commerce en Chine

Les plateformes de e-commerce représentent environ la moitié du volume total des transactions, Tmall et JD.com étant les deux géants chinois. Le commerce électronique transfrontalier est dominé par Netease Kaola, en 2018.

Choisir de coopérer avec ces plateformes peut non seulement résoudre le problème du manque de canaux de vente, mais également obtenir des données détaillées sur le comportement des consommateurs. Dans le contexte des mégadonnées, les marques peuvent mieux comprendre leurs clients grâce justement à ces données.

Par exemple, Tmall peut suivre l’historique des achats des clients, analyser leurs habitudes et préférences en matière d’achats, puis diffuser les annonces et les produits correspondant à leurs besoins et à leurs désirs.

Cette plateforme est un bon endroit où les marques peuvent se renseigner sur les tendances de consommation des clients chinois et comprendre parfaitement leurs clients potentiels.

Il est essentiel de savoir où se trouvent vos clients et comment les contacter par le biais de différents types de canaux de marketing dans un contexte complexe. La combinaison de ces méthodes peut créer une grande valeur pour votre marque.