Entreprendre - Transformation digitale des entreprises : connaître les freins pour mieux les lever - 6 décembre 2018

Transformation digitale des entreprises : connaître les freins pour mieux les lever

Laurianne Metzinger Consultante spécialisée en stratégie de développement commercial et Marketing digital, socialselling, conduite du changement, optimisation de process

Pour bien des entreprises, la transformation digitale apparaît aussi nécessaire que douloureuse. On peut très bien savoir que la digitalisation est une étape à ne pas manquer et tout de même tarder à la mettre en œuvre. Les freins ne manquent pas pour les dirigeants d’entreprise, peu importe la taille de la structure et le secteur d’activité. Bien souvent, la transformation digitale est jugée trop compliquée, trop chère, trop stressante. En vérité, il n’en est rien. Parole d’expert ! Il s’agit seulement de freins. Et il est possible qu’ils bloquent votre progression depuis longtemps. Il est donc temps de faire le point sur ces freins pour mieux les lever. C’est tout l’objectif de cet article…

La transformation digitale : trop complexe ?

Commençons par un chiffre : 34% des dirigeants de PME/ETI identifient la complexité comme frein n°1 à la digitalisation de leur entreprise, selon une étude menée fin 2017 par BpiFrance.

Pour une entreprise qui n’aurait pas encore entamé sa transformation digitale, on peut comprendre que cet univers totalement étranger soit source de souci. Et que, dans l’imaginaire de ces dirigeants, il s’agisse d’une opération complexe. C’est peut-être votre cas.

En réalité, la transformation digitale des entreprises est de plus en plus facile. Tout simplement, car beaucoup y sont passés avant vous. Ils ont essuyé les plâtres et rencontré les difficultés, mais ont aussi trouvé les solutions ! Aujourd’hui, il suffit de s’inspirer du parcours d’entreprises similaire à la vôtre. Une fois bien renseigné et bien entouré, vous verrez que la digitalisation n’a rien d’effrayant ni de complexe.

C’est un processus à appliquer, un projet à mener.

Voyez plutôt la transformation digitale comme une opportunité. Elle va mobiliser toute votre entreprise, tous vos salariés et modifier vos habitudes.

C’est une occasion de se renouveler et de s’améliorer.

Pas de compétences en interne ? C’est pas grave !

Si beaucoup d’entreprises rechignent à entamer leur transformation digitale, c’est aussi car elles n’ont pas actuellement de personnel formé pour la mettre en œuvre. Le manque de compétences en interne est un frein pour de nombreux dirigeants.

Mais en fait, manquer de salariés ayant les compétences nécessaires est tout à fait logique dans votre cas. Pourquoi auriez-vous des développeurs web et mobile, un community manager, un spécialiste du marketing digital ou encore un analyste de données numériques dans vos équipes si vous en êtes au stade zéro de votre digitalisation ?

C’est donc un frein que vous pourrez lever facilement. Ces professionnels qualifiés inondent le marché de l’emploi depuis quelques années. Que vous décidiez de créer un service dédié, de travailler avec des freelances ou avec une agence, vous n’aurez aucun mal à trouver les compétences nécessaires à votre transformation digitale.

Quel budget pour la digitalisation ?

Un frein que vous rencontrez probablement est la question financière. Nombreux sont les dirigeants à penser qu’ils manquent de ressources financières pour entamer leur transformation digitale. D’autres craignent que l’investissement soit trop important par rapport aux résultats apportés par ce processus. Et l’on comprend aisément pourquoi cela fait peur, car la digitalisation d’une entreprise se fait sur plusieurs années.

L’engagement financier sur la durée a de quoi refroidir plus d’un dirigeant.

Si c’est votre cas, sachez que vous n’êtes pas obligé d’investir des sommes pharaoniques. Vous pouvez très bien y aller par étapes et ne financer qu’un projet à la fois. Par exemple :

  • Commencer par des outils numériques internes à l’entreprise ;
  • Puis créer un site internet ;
  • Puis une application mobile ;
  • Puis définir et mettre en œuvre une stratégie de marketing digital.

Cela vous permettra de maîtriser les coûts et de bien assimiler chaque changement avant de passer au suivant.

Exterminez votre résistance au changement

Vous avez beau vouloir entamer la transformation digitale de votre entreprise, ça ne signifie pas pour autant que vous accueillez tous les changements à bras ouverts. Il est tout à fait normal d’avoir peur du changement. C’est certainement votre cas et celui de vos collaborateurs, de vos salariés.

Mais une peur est faite pour être affrontée.

Que vous ayez peur du changement qu’implique la digitalisation ne signifie pas qu’elle ne doit pas avoir lieu. Cela signifie que vous devez tout faire pour que ces changements soient accueillis le mieux possible. Pour le dirigeant, cela passe par un leadership affirmé et une bonne information de tous les services.

Impliquez tous vos salariés, agissez avec pédagogie et la transformation digitale de votre entreprise se passera à merveille.