La Digitale - Le visage du soldat inconnu ne l’est plus - 14 novembre 2018

Le visage du soldat inconnu ne l’est plus

Rédaction CB News MAGAZINE MARKETING

Le 11 novembre 1920, à Paris et à Londres, l’inhumation d’un soldat inconnu honore la mémoire de tous les morts de la Grande Guerre. Cet anonymat permet aux familles de faire leur deuil. Pour le centenaire de l’armistice de 1918, l’Historial de la Grande Guerre de Péronne a présenté « Le Visage Inconnu », un projet collaboratif numérique signé FF Paris…

Pendant dix mois, des dizaines de milliers de portraits ont été récoltés et superposés grâce à un algorithme pour n’en faire qu’un seul et même visage. Universel. Ce portrait a été dévoilé le 11 novembre sous la forme d’une œuvre numérique. Les visiteurs peuvent parcourir les dizaines de milliers de visages qui la composent.

Depuis le 8 novembre, pour prolonger l’expérience et pour partager le message de paix qu’il incarne, une plateforme interactive dédiée (www.levisageinconnu.com) produite avec le studio Merci Michel permet de découvrir « Le visage inconnu » et quelques destins d’hommes et femmes, ayant marqué notre histoire. Le site a vocation à fédérer les contributions mémorielles collectives et individuelles. Il sera continuellement enrichi de nouveaux portraits, modifiant, suivant la technique du morphing.

L’expérience se prolongera sur un compte Instagram pour découvrir les visages, formats Stories et vidéos en partenariat avec le Creative Shop de Facebook. Ce projet, labellisé par la Mission Centenaire, s’inscrit dans une démarche de mémoire, de compréhension et d’espoir. Ce visage est amené à changer, à travers le temps en fonction des portraits d’archives qui continueront à être récoltés.