E-commerce - Comment gagner quelques centaines d’euros avec un job sur internet ? - 13 novembre 2018

Comment gagner quelques centaines d’euros avec un job sur internet ?

Invité Auteur

À cause de la difficulté à joindre les deux bouts aujourd’hui, même lorsque l’on travaille, la plupart des gens sont à la recherche d’un complément de revenu pour pouvoir améliorer leur pouvoir d’achat et vivre plus confortablement. Dans cet article, nous allons passer en revue pas moins de 9  manières pour gagner en moyenne quelques centaines d’euros grâce à une activité sur internet, voire beaucoup plus pour les plus brillants…

Attention aux mirages

Je ne suis pas en train de vous vendre du rêve, de la poudre de perlinpinpin, comme le font malheureusement de nombreuses arnaques sur internet, qui profitent de la crédulité des gens. Oui, il est possible de gagner des sommes intéressantes avec une activité en ligne, mais cela ne se fait pas sans travail.

Faites très attention aux trop belles opportunités, le bon sens doit vous guider. Sachez qu’environ 9 propositions de business sur 10 sur internet sont en fait des escroqueries. Le chiffre a de quoi faire peur, mais c’est la triste vérité. Concentrez-vous sur les business qui ont fait leurs preuves, et dont il est vérifiable que vous pouvez gagner de l’argent avec en toute légalité.

Les méthodes que nous allons voir dans la suite de cet article, elles, ont été éprouvées, votre réussite ne dépendra que de votre talent personnel, de vos stratégies et de votre travail. La plupart demandent d’être disciplinés et constants, car sur internet plus qu’ailleurs, les résultats s’obtiennent sur la durée.  Eh oui, la réussite ne s’obtient jamais facilement !

Les Business models à expérimenter

Selon la niche dans laquelle vous vous lancez, et la clientèle que vous visez, mais aussi votre niveau de maitrise du sujet, de votre visibilité, et de votre autorité sur le Net, vous allez mettre plus ou moins de temps à percer : entre 6 mois et 3 ans en général. 

1.    Créer une boutique en ligne et vendre des produits physiques

 

 

C’est une première opportunité  qui ne demande pas une énorme créativité. Ici, vous exercez le métier de commerçant sur internet. Cependant, c’est un business relativement compliqué, on ne va pas se mentir. Pourquoi est-ce compliqué? Parce que vous faites tout vous-même, cela demande donc plusieurs compétences : développement, graphisme, commercial, etc. ou bien alors…vous devez aligner les biftons en confiant tout le travail à une agence web.

À moins que…vous ne fassiez appel à mes services (lien) pour obtenir un résultat professionnel pour un tarif beaucoup plus light ! De plus, comme vous gérez un stock, vous prenez le risque qu’il vous reste sur les bras, ce qui est dangereux.

2. Vendre des produits physiques sur E-bay ou Amazon

Vous avez aussi Price minister si vous préférez. Ici, on n’utilise pas un site personnel, mais on vend sur une market place, avec les outils mis à disposition. Vous aurez un abonnement mensuel à payer, de l’ordre de 30 à 50€, mais c’est moins compliqué et vous aurez une visibilité plus grande, que si vous vous lancez avec une boutique personnelle. L’avantage, c’est que votre market place va mettre vos produits en avant dans leur catalogue. Évidemment, votre marge dépendra de l’originalité de vos produits par rapport à ce que propose la concurrence.

 

3. Faire du dropshipping

Autre possibilité : faire du dropshipping. Cela fait des années que j’entends parler de ce truc, et, ces dernières années, le dropshipping était très à la mode dans le e-commerce, cela a tendance à s’essouffler depuis. En quoi ça consiste? Vous avez une boutique e-commerce, pareil, sauf qu’ici, vous ne gérez pas de stock ni l’expédition des produits, c’est votre fournisseur (le dropshipper) qui s’en charge.

Le principe est très ingénieux: vous vendez un produit qui ne vous appartient pas encore, et une fois que celui-ci a trouvé preneur, vous l’achetez à votre fournisseur qui va l’expédier à votre client à votre place, et sous votre marque. Donc en fait, vous achetez un produit à votre fournisseur en marque blanche et il l’expédie sous votre marque. Évidemment, c’est très sécurisant, car cela élimine tout risque d’invendus, donc vous ne prenez pas le risque d’avoir des stocks sur les bras.

Malgré tout, tout n’est pas facile: il faut savoir quels produits se vendent bien, avoir de bonnes stratégies et aussi d’excellents fournisseurs. Et vu que la concurrence est féroce comme celle d’Amazon, Cdiscount, etc. comment allez-vous lutter si vous ne faites pas quelque chose de différent ?

4. Vendre ses services en Freelance

Ici, on ne vend pas des produits physiques, mais ses compétences en prestation de service. Si vous êtes Coach, consultant, infopreneur, développeur, artiste, etc. c’est la voie toute tracée. La prise de risques est beaucoup moindre (sauf peut-être celui de tomber sur un client mauvais payeur ou qui ne vous paie pas du tout), mais évidemment, il faut avoir des compétences à proposer et savoir se positionner sur le marché de manière à se démarquer.

5. Devenir concepteur-rédacteur (Copywriter)

C’est un métier peu connu, bien que très proche du Rédacteur web. Il consiste à vendre des textes qui font vendre. Autrement dit, cela nécessite de déclencher des émotions chez les lecteurs. Évidemment, cela nécessite d’aimer écrire, et de savoir influencer par les mots. Le but, c’est qu’en lisant, les lecteurs dégainent littéralement leur carte bleue, comme poussés par une force invisible ! C’est le job du copywriter.

Par exemple : “Et si je vous proposais de gagner jusqu’à 150 fois plus que votre mise avec un investissement de seulement 30€?”  Voilà le genre de textes qu’un copywriter pourrait écrire sur une page de vente. Une telle promesse, ça donne envie n’est-ce pas? Après, il faut que la promesse soit tenue, mais c’est un autre débat.

6. Vendre des produits numériques comme Infopreneur

Un autre business qui rencontre un franc succès, puisque c’est l’un des business les plus répandus sur internet, est de devenir Infopreneur. Un Infopreneur n’est rien d’autre que quelqu’un qui vend des produits numériques, des produits d’information sur internet. Il fait d’ailleurs souvent appel au copywriter pour la promotion de ses produits.

Donc il propose des produits au format numérique ( e-books, formations audio, vidéo, Podcasts, espaces membres, etc.) chacun peut exercer ce métier  qui est accessible à tout-le-monde sans compétences techniques particulières, sauf peut-être savoir monter des vidéos si vous faîtes des vidéos de formation…

Cela nécessite une certaine créativité, et beaucoup de temps pour créer vos produits qui doivent correspondre à un besoin précis de votre segment de marché. C’est donc un business plutôt facile techniquement, mais qui demande de la ténacité, car les résultats viennent avec la visibilité et l’autorité que vous allez développer au fil du temps.

7. Vendre des e-books en droit de label privé

Pour gagner un revenu intéressant avec les e-books, il ne suffit pas d’en vendre un seul. Il faut en vendre des dizaines. L’une des solutions pour cela, est d’avoir recours au droit de label privé, car vous vous doutez bien qu’écrire des dizaines de bouquins vous-même au format PDF ou e-pub pour les mettre en vente sur Amazon demande un travail fastidieux, si vous voulez vraiment faire quelque chose de qualité qui apporte de la valeur ajoutée. Vous pouvez confier le travail à un rédacteur comme moi (lien), mais ce n’est pas gratuit.

Une autre solution est d’obtenir des bouquins déjà écrits, où l’on vous cède les droits d’auteur et de propriété, comme si vous les aviez écrits vous-même. C’est les droits de label privé.

Mais gardez en tête que les e-books que vous achetez ainsi doivent vous servir de base pour créer un nouveau produit en le transformant et en combinant du contenu issu de différents e-books et avec vos propres ressources. Donc, il serait totalement inutile de les revendre tels quels. Au final, cela vous prend quand même pas mal de temps.

8. Faire de l’Affiliation

C’est sans doute le business le plus simple de toute la liste. L’Affiliation est vraiment un business pour tout le monde, avec ou sans compétences techniques. Il consiste à faire la promotion des produits ou services des autres grâce à un lien d’affilié et, si les visiteurs passés par votre lien achètent le produit, vous touchez une commission sur vente.

Chez Amazon, il est même possible de toucher des commissions quand le visiteur visite la page du produit même s’il n’achète pas. Le lien d’affilié va traquer la transaction et vous identifier comme LE vendeur du produit grâce à un i.d et donc, dès que quelqu’un passe par votre lien pour acheter le produit, vous êtes rémunéré entre 30 et 70% du prix de vente. C’est le business-model que j’ai choisi pour ma boutique de vente de produit high-tech avec Amazon.

Ex.: vous tenez un blog sur la pêche à la mouche. Vous pouvez recommander des articles de pêche vendus sur Amazon ou une boutique X ou Y. Ou bien des formations sur la pêche à la mouche. Avec l’Affiliation, vous pouvez recommander toute sorte de produits : physiques, numériques…presque tout en fait ( sauf peut-être la drogue, faut pas déconner!)  c’est donc un excellent business pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête à concevoir leurs propres produits.

Seul bémol : pour être rentable, il vous faut un certain trafic sur vos pages pour que les gens visitent vos liens. Plus vous aurez de trafic qualifié, plus vous ferez des ventes grâce à vos liens d’affiliation, c’est statistique!  Il faut aussi être transparent avec vos lecteurs sur ce sujet.

Une stratégie très intéressante pour amener du trafic sur votre site, surtout si vous avez déjà une boutique en ligne, est d’avoir un site hybride, avec une partie boutique et une partie blog. Si vous utilisez Amazon, WordPress propose un plugin d’Amazon pour vendre leurs produits en Affiliation. Vous mettrez leurs produits sur votre boutique, et dans la partie blog, vous écrivez des articles dans lesquels vous donnez votre avis sur tel ou tel produit, vous faites des tests, vous donnez des conseils, etc. Et évidemment, à l’intérieur de vos articles, vous créez des liens d’affiliation sur les produits dont vous parlez qui renvoient vers la boutique.

9. Créer une chaîne YouTube

Les vlogs, vous connaissez? Ce sont les articles en vidéo ( le mot est la contraction de “vidéo” et de “blog”). C’est un format très courant chez les Youtubeurs. La stratégie pour gagner de l’argent avec les vlogs, va être d’insérer des liens d’affiliés ou simples dans une infobulle dans la description de la vidéo vers un produit ou une formation payante évidemment.

Vous pouvez faire des interviews d’autres webmarketeurs par exemple, dans lesquels ils parlent de leurs formations et produits, et vous, en tant qu’affilié, vous en faites la promotion.

Voilà, je crois que vous avez de quoi piocher parmi ces 9 idées de business models, il en existe des dizaines d’autres. Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer dans votre activité sur le web ? Sachez que si vous n’avez pas encore de site pour vous lancer, je peux vous en créer un, selon vos besoins, et pour un tarif raisonnable.

A propos de l’auteur :

Cédric AUTEXIER est auteur du blog https://adoptetonredacteur.com. Rédacteur web et créateur de sites internet avec WordPress, il vous aide à influencer votre audience avec votre marketing de contenu pour obtenir la réussite que vous méritez.

Twitter – Facebook