Social Media - 7 conseils pour une gestion efficace des réseaux sociaux - 8 octobre 2018

7 conseils pour une gestion efficace des réseaux sociaux

7 conseils pour une gestion efficace des réseaux sociaux
Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

« Les réseaux sociaux et le community management c’est chronophage », « je passe beaucoup de temps dans la gestion des réseaux sociaux »… Lorsqu’on débute et qu’on met en place sa stratégie sur les réseaux sociaux, il est essentiel de bien s’organiser pour être efficace et par la même occasion améliorer son retour sur investissement en optimisant son temps de travail. Dans cet article, je vous propose 7 conseils pour mieux gérer votre travail d’animation.

1 : Poser les fondements de sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux

Comme dans toute stratégie marketing, avant de se précipiter dans l’opérationnel de sa communication, il est essentiel de s’avoir où on va et ce qu’on attend des réseaux sociaux.

Commencez par vous poser les bonnes questions :

  • Quelle population je souhaite cible ? Âge, sexe, localisation, centres d’intérêts…
  • Où se trouve ma cible ? Sur quels réseaux sociaux ? Attention tous les réseaux sociaux ne se valent pas en fonction de votre objectif.
  • Quel est mon objectif ? Acquérir de nouveaux clients / Prospects ? Me faire connaître de ma cible ou pourquoi pas des blogueurs ? Accroître ma notoriété ? Quel est le ROI que j’attends ?
  • Que font mes concurrents ? Y a-t-il de bonnes pratiques à retenir ?
  • Quel temps ai-je à consacrer à mon community management ? À la création de contenu ?

En fonction de ces différentes informations, vous allez poser les bases de votre stratégie et de votre charte éditoriale. En fonction du temps que vous avez à consacrer, fixez-vous un certain nombre de réseaux sociaux et un volume de publications.

Mieux vaut être sur un réseau social et le faire bien plutôt que d’être sur tous les réseaux sociaux et d’avoir une communication décousue. Pensez qualité avant quantité, surtout avec les algorithmes qui mettront en avant les contenus les plus engageants.

Le choix des réseaux se fera ensuite en fonction de votre cible. Jetez un œil à ce document qui résume bien les avantages et inconvénients de chaque réseau :

À la fin de votre réflexion, vous devez avoir une charte éditoriale indiquant :

  • Vos objectifs avec des métriques à suivre ;
  • Votre cible de façon détaillée ;
  • Les réseaux sociaux où elle se trouve ;
  • Les influenceurs dans la thématique ;
  • Le temps que vous souhaitez passer à la gestion de vos réseaux sociaux ;
  • Les réseaux sociaux que vous avez sélectionnés ;
  • Votre ligne éditoriale adaptée à votre cible (tutoiement / vouvoiement, vocabulaire…) ;
  • Les principaux sujets à aborder ;
  • Les différents termes à suivre pour votre e réputation.

Le document doit également mesurer votre présence sur les réseaux sociaux à l’instant t : nombre de followers, abonnés, fans, taux d’engagement… Afin de pouvoir suivre l’évolution par la suite.

2 : Un calendrier éditorial social media pour une communication maîtrisée

Maintenant que vous y voyez plus clair, passons à l’opérationnel.

Pour gagner du temps et travailler efficacement sur le web social, vous allez créer un calendrier éditorial. De mon côté, je fais ça avec Excel, mais vous pouvez très bien utiliser l’outil que vous souhaitez.

L’idée est de se poser quelques heures pour rédiger l’ensemble de vos publications sur les réseaux sociaux. En concentrant votre temps de rédaction, vous gagnez du temps par rapport à une rédaction au fil de l’eau.

Autre avantage : vous êtes sûr d’avoir une communication en continu sans interruption en cas de « j’ai une urgence, pas le temps pour Facebook » 🙂

Bien sûr, le calendrier sera une base de communication, vous pourrez ajouter des publications en plus en fonction de l’actualité.

Dans votre fichier, vous pourrez avoir un onglet par réseau social : Facebook, votre compte Twitter, Snapchat, réseaux sociaux professionnels comme votre profil LinkedIn et vos principaux réseaux sociaux.

Si vous le souhaitez, pour mieux suivre vos actions, vous pourrez mettre pour chaque message son objectif : fidéliser, trouver des clients, générer de l’interactivité / engagement, travailler la marque employeur…

Le fichier pourra éventuellement vous servir pour planifier vos éditos de blogging ou vos interventions auprès des blogueurs.

3 : S’équiper d’outils de community management pour gagner en productivité

Maintenant que vous êtes bien organisé et que vous avez une vue beaucoup plus précise de vos besoins et objectifs. Il est temps de s’équiper d’outils pour gérer plus efficacement votre stratégie de contenu sur les médias sociaux. Certains outils vous aideront à planifier, voir automatiser une partie de vos actions, d’autres vous aideront sur la partie créative. Certains seront gratuits, mais la plupart nécessiteront une version payante pour accéder à l’ensemble des fonctionnalités. À vous de choisir en fonction de vos besoins.

Buffer, Hootsuite, Agorapulse, Canva, Adobe Spark, on vous en a déjà parlé sur Webmarketing & co’m, mais il y a également de nouveaux outils qui regroupent l’ensemble des fonctionnalités de ces derniers dans une même interface pour des tarifs souvent plus abordables.

J’ai découvert, par exemple, récemment PublBox qui regroupe les fonctionnalités dont j’ai besoin pour un tarif imbattable, allez jeter un oeil sur leur page tarifs. On y retrouve la gestion des plannings sur l’ensemble des réseaux sociaux, la création de visuels percutants et une option que je n’avais pas encore vue ailleurs : l’aide à la création de stratégie éditoriale.

Un outil qui génère des idées de planning éditoriaux en fonction de vos objectifs. Il y a encore quelques efforts de traduction pour le français, mais rien qui peut empêcher d’utiliser l’outil.

calendrier editorial social media

outil creation visuel reseaux sociaux

Vous avez même un outil pour bâtir des stratégies de contenus efficaces, l’outil vous pose un certain nombre de questions pour comprendre les objectifs de votre stratégie social media et génère les grandes lignes de votre stratégie en fonction de cela : différentes techniques à aborder, répartition idéale des sujets en fonction de l’objectif… Vraiment intéressant et à mon sens, pas encore vu sur d’autres outils.

Bien sûr vous pouvez publier et programmer sur tous vos réseaux sociaux depuis un même outil. Et en cas de manque d’inspiration pour vos prochaines publications, un outil supplémentaire vous apporte des conseils pour trouver des modèles de publication prêt à l’emploi (juste à personnaliser à votre audience), pas moins de 2000 modèles sont ainsi proposé. Idem pour les images, une banque d’images avec plus de 1,5 millions de visuels est intégré à l’abonnement.

En parallèle, les outils pour trouver les hashtags populaires peuvent également être utiles pour optimiser votre visibilité.

4 : Mettre en place un suivi du ROI de sa présence sur les réseaux sociaux

Une fois votre communication social média en place, vous allez mettre en place des tableaux de bord de suivi. Attention, préférez suivre les données qui comptent vraiment pour vous et votre activité, rien ne sert de s’embrouiller avec trop de chiffres qui rendront difficile la lecture du tableau de bord.

Quelques exemples de métriques à suivre :

Reach, taux d’engagement, nombre de like, partage, rt, contacts obtenus sur le site. À ce sujet, pensez à bien tracker vos liens pour être en mesure de suivre de façon précise l’impact de chacune de vos publications.

5 : Adapter sa stratégie en fonction des métriques ET des évolutions de Facebook & co

Vous le savez, les pratiques sur les réseaux sociaux évoluent au fur et à mesure des évolutions. En particulier sur Facebook où le reach peut être impacté du jour au lendemain suite à une mise à jour. Il est essentiel de savoir s’adapter et rebondir rapidement.

6 : Être en veille permanente

Et pour s’adapter à ces nombreux changements, il est essentiel que vous mettiez en place, dès aujourd’hui, une veille efficace. Abonnez-vous à un maximum de sources, newsletter et autres parlant de community management (à ce sujet, vous pouvez commencer par notre newsletter 😊 )

Être en veille, c’est également suivre son e réputation, un bon début consiste à créer des alertes Google sur vos différents noms de marques et de produits.

7 : S’adapter à sa communauté

Dernier point, il est également essentiel d’adapter ses publications en fonction des retours de sa communauté (le suivi qu’on a vu dans le point précédent et là pour ça). Vous pouvez interroger également régulièrement vos abonnés pour connaître leurs goûts et adapter en fonction. N’oubliez pas que dans réseau social, il y-a social ! Échangez un maximum avec les membres de votre communauté !

Voilà j’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair, « il n’y a plus qu’à » comme on dit !