Blogosphère - Comment planifier un article de blog en 6 étapes ? - 29 août 2018

Comment planifier un article de blog en 6 étapes ?

Invité Auteur

Il peut être difficile d’écrire un contenu de haute qualité et convaincant pour votre audience. Mais plus vous planifiez et préparez ces projets, meilleur sera votre produit fini, donc votre article. Écrire du contenu intéressant, pertinent et éducatif pour les lecteurs peut rapidement devenir compliqué. Dans cet article, nous allons développer 6 étapes pour planifier au mieux un article de blog…

1. Connaître parfaitement la marque que vous représentez

On n’insistera jamais assez sur ce point. Trop souvent, lorsque des content writers écrivent au nom d’une marque ou d’une entreprise, les rédacteurs oublient (ou ne tiennent jamais compte) de la voix et du ton général de la marque. Cela peut pourtant rapidement présenter un problème pour celle-ci.

Il s’agit d’un élément essentiel au succès lorsqu’il s’agit d’uniformité, de style et de messages.

Les marques bien établies auront généralement des directives de marque qui devraient inclure la voix et le ton de la marque.

Mais même si la marque ne vous donne pas de directives, il existe encore de nombreuses façons de mieux comprendre une marque, sa voix et son ton, et son message général. Découvrons-les dès maintenant.

Lire les anciens articles de blog de la marque

Un bon point de départ serait de consulter les anciens articles publiés par la marque.

En fonction de la durée pendant laquelle la marque a créé un contenu de qualité, vous pourrez acquérir une compréhension approfondie du style général et de la voix que la marque utilise.

Faire un audit de contenu

Cela vous aidera à avoir une meilleure idée, non seulement du style général et du ton général du contenu, mais aussi des objectifs de la marque et d’identifier ce qui fonctionne bien en termes de trafic, d’engagement et de performance (et ce qui ne fonctionne pas).

Cela aidera également à développer des idées pour des sujets d’articles et à identifier les lacunes dans le contenu.

2. Comprendre votre public

Comprendre le public pour lequel vous écrivez va de pair avec la connaissance de la marque que vous représentez.

Vous ne pouvez pas comprendre votre public sans connaître la marque pour laquelle vous écrivez.

Vous ne pouvez pas publier un contenu de qualité sans comprendre pleinement ces deux variables critiques.

L’utilisation des moyens mentionnés ci-dessus pour mieux comprendre les deux va toujours aider la stratégie globale de contenu d’une marque et l’exécution.

N’oubliez pas d’utiliser des sujets qui intéressent votre public et un wording qui a du sens pour votre public.

3. Trouver des sujets à propos desquels écrire

Il s’agit peut-être de l’une des étapes les plus difficiles du processus de planification pour un grand nombre de personnes. Mais ça ne devrait pas l’être.

En tant que rédacteur qui représente une marque, une marque qui fait autorité sur certains sujets et/ou industries, il y aura toujours des informations précieuses à offrir aux clients actuels et potentiels.

Pensez aux questions fréquemment posées sur de nombreux sites Web. Elles sont construites à partir de sujets/questions fréquemment posées au fil du temps par ceux qui s’intéressent à la marque et/ou à son activité, et ces réponses sont recherchées dans les moteurs de recherche des milliers de fois par jour.

Offrir aux gens des réponses à leurs questions va toujours construire la confiance derrière une marque.

Analyse de la concurrence

En plus de l’exercice des questions fréquemment posées pour explorer les idées de contenu, les rédacteurs devraient également s’appuyer sur l’analyse concurrentielle pour trouver d’autres bons sujets sur lesquels écrire.

Certaines marques feront un travail décent en couvrant un grand nombre de sujets différents au sein de leur industrie, tandis que d’autres marques feront un meilleur travail en ne couvrant que des domaines spécifiques au sein de l’industrie dans laquelle elles peuvent se spécialiser ou avoir plus d’expérience.

Pour ce faire, vous pouvez vous aider d’outils très puissants comme SEMrush, afin de trouver les meilleurs articles de vos concurrents. Vous n’aurez qu’à les répliquer, mais en plus riche encore. Et le tour est joué !

Utilisez toutes ces recherches pour construire des sujets de blog de qualité basés sur l’abondance ou le manque de contenu de qualité sur certains sujets.

Identifier les lacunes de contenu des concurrents comme des domaines sur lesquels il faut se concentrer et commencer à gagner des parts de marché grâce à la concurrence, et se démarquer dans les domaines où les autres marques manquent.

Recherche de mots-clés

Mener des recherches par mots-clés autour de sujets et d’idées aide les rédacteurs à développer des mots-clés cibles, mais aussi à façonner les articles de blog en termes de :

  • Sujets abordés
  • Questions auxquelles il faut répondre
  • Les éléments importants de questions plus approfondies avec une variété de couches et de sous-thèmes

Au cours des 10 à 15 dernières années, un grand nombre d’outils de recherche par mots-clés ont fait leur apparition sur le marché pour aider les stratèges de contenu à découvrir des sujets.

En plus des outils classiques comme Google Keyword Planner (anciennement connu sous le nom de Keyword Planner), Ubersuggest, Google Analytics et Google Autocomplete, des plates-formes nouvelles et améliorées comme SEMrush’s Keyword Magic Tool, Moz’s Keyword Explorer et MarketMuse, pour n’en nommer que quelques-uns, ont également eu un impact sur le monde du contenu.

S’assurer que c’est intéressant

Très important et cela peut sembler simple, mais c’est trop souvent ignoré. Assurez-vous que le contenu que vous planifiez est intéressant pour le public pour lequel vous écrivez.

Si vous connaissez bien une marque et/ou une industrie et que vous ne trouvez pas personnellement un sujet de blog intéressant, utile ou éducatif, il y a de fortes chances que le public ne le pense pas non plus.

Rédigez des articles sur des sujets intéressants tout en offrant une opinion d’expert, une rétroaction et un aperçu.

Le public le récompensera en faisant confiance à la marque, à son contenu et à son message.

4. Faire des recherches approfondies

Une recherche approfondie à partir de sources crédibles est l’un des principaux piliers d’un contenu de qualité.

Évidemment, le lecteur recherchera des opinions d’experts et des analyses fondées sur les recherches effectuées.

C’est ce qui permet aux rédacteurs et aux marques de se démarquer, une expérience de la vie réelle et une explication plus approfondie de situations parfois complexes.

Mais cette recherche est essentielle à l’élaboration d’un contenu faisant autorité qui aura un impact à long terme.

Comme pour tout contenu publié, assurez-vous de vérifier et de revérifier tous les faits et d’attribuer correctement les droits d’auteurs aux bonnes personnes.

Cela peut être fait en utilisant des liens externes, en ligne avec les meilleures pratiques SEO.

5. Créer un titre impactant

L’écriture de titre est un art, encore plus à l’ère de l’Internet.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous consommons de grandes quantités d’informations provenant de partout.

Les gros titres doivent être impactants pour se démarquer.

Sinon, le contenu ne sera probablement jamais vu.

Il y a une variété d’approches différentes à adopter lors du développement d’un titre attrayant.

Tous les titres doivent être :

  • En relation directe avec le contenu qu’ils représentent ;
  • Impactant ;
  • Vendeur ;
  • Pas trop long.

6. Tenir compte du contenu visuel

Les contenus visuels aideront toujours un article à convertir davantage.

Cela aide également si l’écriture de titre clickbait n’est pas votre fort, un bon visuel attire typiquement les lecteurs, et il est plus facile pour les lecteurs d’être attirés par un visuel que par du texte. Vous pouvez vous aider de sites proposant des photos gratuites libres de droits comme Pexels ou Pixabay par exemple.

Vous avez désormais de bonnes cartouches en votre possession pour écrire vos prochains articles de blog. Gardez à l’esprit que l’intention des utilisateurs est la clé. Bonne rédaction.