Social Media - Comment créer du contenu attractif pour votre audience ? - 5 juillet 2018

Comment créer du contenu attractif pour votre audience ?

Adeline Hascoet Communication digitale - rédaction print&web

Tourné par définition vers l’extérieur et donc vers les autres, le community manager s’adresse aux internautes ayant un intérêt pour les produits, services ou univers d’une marque. Il communique donc de fait avec eux en engageant un véritable dialogue. Il va vous falloir pour être efficace dans votre stratégie de communication digitale vous mettre à la place de votre audience afin de penser et d’agir comme elle. Mettez pour cela vos goûts personnels de côté ainsi que votre potentiel égo afin d’être au service de votre public. Pour tout savoir sur les moyens de créer du contenu engageant pour votre audience sur les réseaux sociaux notamment Facebook, je vous invite à visionner cette vidéo ou à parcourir l’article…

Penser comme votre audience

Vous le savez sans doute, sur les réseaux plus qu’ailleurs les réactions des internautes sont parfois surprenantes. Ces agissements nous interpellent en général pas tant par les propos éventuellement provocateurs qu’ils pourraient impliquer, mais pour la grande majorité parce que nous n’avons pas su les prévoir. C’est donc bien le caractère imprévisible des réactions qui nous posent ‘problème’. Ainsi, si il est évident qu’il va vous falloir proposer du contenu en adéquation avec l’intérêt de vos fans (pensez à l’étude de vos personas), il est vain de chercher à anticiper leurs réactions.

Job&Co'm

Un cas classique de cette situation consiste à passer du temps à créer le visuel parfait, le contenu rédactionnel idéal et à bien veiller à poster aux horaires efficaces. Tout devrait rouler, mais non. Malgré un titre évocateur, un contenu percutant et un appel à l’action rien ne se passe. Si cela vous arrive posez vous, respirez et surtout gardez à l’esprit que vous êtes en tant que community manager l’animateur d’une communauté et pas la communauté elle-même.

Revoyez vos publications précédentes avec un oeil critique et vous constaterez peut-être que les posts les plus efficaces ne sont pas vos favoris. Et oui c’est là un des plus grands défis du community manager: vous devez être capable de vous mettre dans les chaussures de votre audience et laisser parfois votre sensibilité et vos goûts s’ils ne sont pas en accord avec ceux de la communauté. Et dans ce cas, ce qui fera la différence entre deux professionnels ne résidera pas tant dans les compétences techniques, mais dans leur capacité ou non à faire preuve d’empathie. Soyez donc à l’écoute, ouvrez-vous à vos internautes et demandez-leur de temps à autre leur avis sur tel ou tel sujet.

Rythmer vos publications

Le rythme de publication va évidemment être évolutif selon votre cible (B2B, B2C), votre secteur d’activité et d’autres critères. Si par exemple vous êtes dans le secteur de la presse, il est évident qu’il va vous falloir produire et offrir à votre communauté du contenu très régulièrement… Ce qui est loin d’être le cas pour un restaurant par exemple.

Votre calendrier de publication et de diffusion devra également être construit en accord avec le type de contenu que vous avez à proposer. Si aucun évènement majeur n’est à prévoir et que vous n’avez pas d’informations essentielles/importantes à communiquer à votre audience et bien conservez vos contenus pour des posts futurs. Publier pour publier est contre-productif. Gardez vraiment en tête qu’un post constitue une prise de parole et vise un objectif. Votre contenu en sera d’autant plus valorisé par la suite.

Enfin si vous vous posez la question du rythme des publications, étudiez vos statistiques. Trop de publications risquent en effet de lasser voire noyer vos lecteurs qui ne prendront plus le temps de réagir à vos posts. L’inverse est également vrai si la fréquence est trop faible, dans ce cas, vos lecteurs risquent tout simplement de vous oublier.

Interpeller votre audience

On lit ici et là qu’il serait parfois nécessaire de publier de manière très régulière pour ne pas dire massive pour être efficace. S’il peut en effet être utile de publier plusieurs fois le même message notamment sur Twitter où la durée de vie est très courte, sur Facebook cette pratique est à proscrire. Et cela pour plusieurs raisons. D’une part vous allez agacer votre audience en présentant le même contenu, cette même audience risque de vous voir comme un forceur de porte voire un spammeur et unliker vos publications. Le résultat vous l’avez compris, c’est une image pas terrible et la nécessité de sortir les rames pour un petit moment derrière.

Ce que vous pouvez faire par contre, c’est de reformuler un même message en variant le fond et la forme, c’est-à-dire le format et l’angle.

Vous pouvez également vous contenter de ne republier que les meilleurs messages. mettez-vous encore une fois dans la peau de vos internautes. Apprécierez vous lire et relire et re-relire plusieurs fois un contenu moyen… surement pas. Pensez donc à eux !

Dernière chose, parfois malgré vos efforts il semblerait que rien ne fonctionne. Don’t panic, cela peut ne pas être lié au contenu, mais à l’heure de sa publication. Analysez alors vos statistiques avec attention et privilégiez les horaires de publications correspondants aux créneaux au sein desquels vos internautes sont connectés. C’est tout bête, mais on n’y pense pas toujours.

Créativité, empathie, souplesse et analyse, voilà comment vous allez en tant que community manager être en mesure de créer du contenu engageant pour votre audience. Et n’oubliez pas votre audience n’est pas vous donc testez des choses et cela même si certains vous indiquent des règles. Sur les réseaux, il faut expérimenter avant d’avancer quoi que ce soit de manière certaine. Alors, allez-y, lancez-vous !