Growth Hacking - Comment optimiser ta home page et faire grandir ta mailing list à l’heure de la RGPD ? - 30 mai 2018

Comment optimiser ta home page et faire grandir ta mailing list à l’heure de la RGPD ?

Loris C. Rédacteur-copywriter-web marketing

Tu as un tas de visiteurs, mais ta mailing-list peine depuis quelque temps à grandir? Avec la RGPD qui débarque comme un nuage bien chargé dans un ciel serein, tu es loin d’être le seul. Pourtant, si tu n’es pas un Narcisse bloqué par le reflet de ce qu’on appelle les Vanity Metrics, tu veux convertir tes visiteurs en prospects puis tes prospects en clients. Et il y a une condition sine qua non pour retrouver le chemin de la croissance : ce n’est ni un pop-up (même si ça aide !), ni une supplication, mais l’optimisation de ta page d’accueil, et ce, grâce à quelques astuces de copywriting…

Ton site web est ta maison virtuelle. Quand les candidats d’Un Dîner Presque Parfait débarquent chez leurs hôtes, leur humeur est déterminée à 80% par l’accueil : le sourire de celui ou celle qui leur a préparé un bon festin et l’agencement du hall d’entrée.

Training&Co'm

La seule différence entre ton site et Josette d’Un Dîner Presque Parfait, c’est que les candidats doivent quand même passer à table, alors que tes visiteurs appuieront immédiatement sur la petite croix en haut à droite. La sanction, elle, est la même : une mauvaise note ! En effet, l’algorithme Google déteste les pages qui ne savent pas entretenir leurs visiteurs.

Copywriting : optimise ta page d’accueil en 5 étapes

On estime l’attention accordée par un internaute à une nouvelle information à 3 secondes. C’est peu, très peu. Autant dire que si ta page d’accueil ne fait pas le travail demandé, c’est 95% de ton chiffre d’affaires qui part soudainement en fumée.

Malgré ce chiffre assez alarmant, en réalité, peu d’entreprises mesurent l’importance d’une home page optimisée. Tout simplement parce qu’elles ne savent pas comment l’aborder, cette fameuse page.

En général, un site internet a plusieurs fonctions, comme les pièces de ta maison. Une cuisine, une chambre, un salon. Un blog, un formulaire de contact, une page de présentation. Mais plutôt que de traiter la page d’accueil comme une entrée, on la traite comme un carrefour, ou plutôt un fourre-tout. Seul problème : si tu ne sais pas toi-même ce que l’internaute est censé faire, comment peut-il le savoir à son tour ?

1. Définis un objectif

Idéalement, ta page d’accueil doit se terminer par un appel à l’action. Ce dernier, aie-le en tête dès le début, parce que tout le contenu va en dépendre.

Si tu t’occupes d’un e-commerce et que tu ne veux pas t’embêter à faire grandir une mailing-list, tu peux simplement rediriger vers ton best-seller ou ta meilleure collection.

Si, en revanche, tu es un adepte de l’email marketing, alors ton objectif le plus raisonnable est une inscription à une newsletter. Comme tu le sais sûrement, la meilleure méthode est celle d’avoir un lead magnet intéressant.

  • Un ebook ;
  • Une formation vidéo gratuite d’1h ;
  • Une inscription à un webinaire gratuit ;
  • Un essai gratuit si tu proposes un programme ;
  • Un coupon.

Ta seule limite est ici ton imagination !

Enfin, petit conseil de copywriter, évite d’appeler ta newsletter « newsletter », qui a une connotation négative, associée à du spam. Remplace simplement ce mot par une expression plus sympathique.

  • La Lettre du Copywriter
  • La Minute Copywriting
  • Le Billet du Copywriter
  • La Gazette du Copywriting
  • Copywriting Daily
  • Copywriting Club
  • La Société des Copywriters
  • Le Mail du Copywriter
  • L’Instant Copywriting
  • Le Mot du Copywriter

Tu vois l’idée…

2. Donne un titre qui capte l’attention

Sur internet comme en boîte le samedi soir, tu n’auras pas une 2ème possibilité de faire une bonne 1ère impression. Pour autant, tu ne veux pas capter l’attention parce que tu fais le clown, comme les meilleurs amis de ces dames qui au final peinent à conclure. Tu veux te la jouer aussi cool que Ryan Reynolds : peu de mots, mais beaucoup de sous-entendus. Du charme enveloppé de mystère.

Comment faire ? Simplement en incluant dans ton titre ton bénéfice le plus solide, de manière claire, concise, précise.

Généralement, je structure mes titres selon 3 cadres : compétition, inspiration, preuve sociale.

  • Compétition : Triple ton chiffre d’affaires grâce aux méthodes de persuasion par les mots ;
  • Inspiration : comment apprendre l’art de la persuasion par les mots a changé ma vie et comment elle va transformer ton business !
  • Preuve sociale : Qui d’autre veut faire décoller son business avec l’unique méthode qui a fait ses preuves à travers un siècle de marketing ?

3. Présente le problème et remue le couteau dans la plaie

Généralement, une offre propose la résolution d’un problème, d’un obstacle que le prospect peine à dépasser seul.

T’as lancé ton activité sur le web, les visiteurs parviennent jusqu’à ton site mais tu peines à leur vendre ton produit ou ton service ? Rassure-toi, tu es loin d’être seul. Des dizaines de milliers de personnes tentent leur chance sur le net : ils ouvrent un e-commerce ou créent des infoproduits, des blogs ou des coachings, paient des méthodes à des prix ahurissants sans aucun résultat.

Ils te promettent de gagner des millions sans lever le petit doigt. En réalité, tu te fous de devenir millionnaire demain matin. Enfin, tu sais bien que ce n’est pas possible, mais t’aimerais simplement pouvoir vivre confortablement de ton activité sur le web.

La vérité, c’est que ça n’arrivera jamais si tu te formes juste sur les aspects techniques. Tu continueras à creuser ton compte en banque parce que ce n’est pas comme ça que fonctionne la vente. La vente, c’est une question de confiance, de communication, de persuasion.

4. Décline ton offre

À cette étape, présente simplement ton offre. Enfin, « simplement », façon de parler. Présente-la de manière copywriting-friendly, à savoir en mettant en avant les bénéfices et non pas les caractéristiques (qui seront réservées à une page de vente dédiée).

Ici, tu verras la manière la plus efficace pour :
faire une offre magnétique, exploser ton chiffre d’affaires et vivre la vie de tes rêves en apprenant une simple technique de marketing : la persuasion par les mots !

5. Termine par un appel à l’action

Il ne te reste plus qu’à ajouter un appel à l’action clair, précis et simple, du genre…

Pour cela, il te suffit de t’inscrire à La Lettre du Copywriter. Tu recevras immédiatement et gratuitement un guide complet sur l’art de raconter les histoires pour ton business et plusieurs fois par semaine des astuces de copywriting.

Et surtout, il ne te reste plus qu’à siroter un bon cocktail en regardant ta liste d’abonnés augmenter ! Si tu veux aller plus loin dans l’art de la persuasion par les mots, Confessions d’un Copywriter pourrait t’intéresser.