Social Media - Et si Facebook se lançait dans l’influence marketing ? Interview Reech - 28 mai 2018

Et si Facebook se lançait dans l’influence marketing ? Interview Reech

Et si Facebook se lançait dans l’influence marketing ? Interview Reech
Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Récemment, Techcrunch a divulgué des copies-d ’écran d’un outil en cours de développement chez Facebook. Celui-ci permettrait aux marques de monter des opérations avec les influenceurs. Opération, bien sûr, couplées à Facebook Ads. Afin de creuser le sujet, nous avons rencontré Guillaume Doki-Thonon, CEO de Reech, solution d’influence marketing

Les quelques copies d’écran laissent envisager un outil qui permettrait aux marques d’intégrer facilement des influenceurs à leurs campagnes :

outil facebook influenceurs facebook ads

outil facebook influenceurs facebook ads 2

L’objectif étant également, bien sûr, plus de dépenses en Facebook Ads ! Même si le discours officiel présente une façon de communiquer plus authentique pour les marques et un nouveau modèle de monétisation pour les influenceurs.

Comment ça marche ?

A priori, l’outil permettrait de faire des recherches multicritères afin de sélectionner des profils d’influenceurs pour ses campagnes. La plateforme ne donnerait pas la possibilité de payer les influenceurs, juste de leur proposer un partenariat. Facebook restant en dehors de la monétisation du partenariat en lui-même (pour le moment en tout cas).

guillaume doki thonon ceo reechAfin de creuser le sujet, nous avons rencontré Guillaume Doki-Thonon, CEO de Reech, solution d’influence marketing…

Bonjour Guillaume, as-tu des informations complémentaires sur cet outil en cours de développement par Facebook ?

Bonjour Sylvain, pour le moment, autant d’informations que toi, mais ce que je sais, c’est que Facebook teste depuis toujours beaucoup de produits qui ne voient jamais le jour après une alpha privée. De plus, Au vu des screenshots cette fonctionnalité n’a pas l’air d’intégrer Instagram (Facebook et Instagram, c’est deux équipes différentes) et il y a assez peu de brand content sur Facebook.

Difficile donc de dire si cet outil verra le jour !

Que penses-tu de cette évolution ? Si le développement se poursuit, est-ce une menace pour les acteurs du marketing d’influence, comme Reech ?

Tout d’abord, Facebook ne fera jamais de multi-réseaux (ils n’intégreront pas YouTube, Snapchat, les blogs ou Twitter), la fonctionnalité ne sera donc pas exhaustive, ce qui reste un frein pour les influenceurs.

De plus, Facebook ne fera certainement jamais de conseil. Il ne fait déjà pas de conseil pour ses ads, un business valorisé à 530 milliards de $, je vois pas pourquoi il en ferait pour le marketing d’influence.

Enfin, si on analyse l’historique du marché, YouTube a déjà sa plateforme – FameBit – qui d’ailleurs fait même du conseil et ça n’a rien changé au marché du marketing d’influence.

Je pense donc que ce n’est pas une menace, ou alors peut-être aux pures plateformes, en libre-service, et aux fournisseurs de données démographiques.

Quels seraient les avantages et les inconvénients pour les annonceurs ?

J’y vois un avantage majeur : ça assainira le marché, beaucoup de fakes profitent des marques avec de faux abonnés par manque de donnée de first-party data. Si cette fonctionnalité voit le jour, les annonceurs et les acteurs du marketing d’influence pourront s’appuyer des données fiables, fournies par Facebook.

En revanche, ce que je vois dans les screenshots, c’est qu’ils ont fait l’application avec leur ADN « ads » : Je pense qu’il faut d’abord chercher des influenceurs par leur créativité et leurs intérêts pour que le partenariat soit authentique avant de s’assurer qu’il y ait bien un match avec l’audience.

Et pour les influenceurs ?

C’est clairement une marque de reconnaissance de l’activité et du pouvoir des influenceurs et créateurs (je préfère ce terme) par Facebook. C’est donc une très bonne nouvelle !

Un mot pour la fin ?

Merci encore pour cette interview Sylvain. Pour ceux qui souhaitent approfondir le sujet, j’interviendrai lors de deux conférences début Juin.

 

 

Source : TechCrunch / AllFacebook

 

Article écrit en collaboration avec Reech