Search Marketing - Comment développer une stratégie SEO de mots-clés en 2018 ? - 14 mai 2018

Comment développer une stratégie SEO de mots-clés en 2018 ?

Invité Auteur

Au fil des évolutions de l’algorithme, Google est devenu de plus en plus sophistiqué et plus perspicace. L’ancienne stratégie SEO seulement constituée de mots-clés est devenue de moins en moins efficace. La règle de la qualité et de la pertinence avant tout n’a jamais été aussi vraie. L’optimisation des mots-clés reste un élément essentiel de toute stratégie SEO réussie, cependant, elle vient d’être nuancée. Mettre des tas de mots-clés dans votre contenu ne jouera donc pas en votre faveur, mais se retournera contre vous. Avec cela à l’esprit, découvrons les techniques d’optimisation des mots-clés qui domineront l’industrie en 2018…

La recherche vocale rend les mots-clés à longue traîne plus importants que jamais

Le passage à des mots-clés à longue traîne sera encore plus essentiel pour réussir votre stratégie SEO en 2018. Pourquoi ? Grâce à la recherche vocale.

Training&Co'm

Les assistants vocaux comme Siri, Google ou Alexa ont dominé le marché en 2017. À peu près tout le monde dispose d’un de ces programmes ou d’une capacité de recherche vocale à la maison, sur son téléphone ou même sur son ordinateur.

Les utilisateurs mobiles, en particulier, se sont tournés vers la recherche vocale plutôt que de s’amuser à scroller pendant plusieurs secondes.

Il faut donc adapter votre stratégie de mots-clés à ces nouveaux types de chercheurs.

Les requêtes faites en parlant sont totalement différentes de celles tapées à la main. 

Par exemple, lors d’une recherche écrite, on pourrait taper quelque chose comme « meilleures pratiques optimisation mots-clés ». En parlant, nous dirons plus quelque chose comme « Google, quelles sont les meilleures techniques d’optimisation de mots-clés que je devrais utiliser ?”.

Ces deux requêtes ont la même finalité, mais ne sont pas du tout constituées de la même façon.

Il y a donc une véritable stratégie SEO pour la recherche vocale à mettre en place.

Ainsi, les mots-clés longue traîne qui reflètent ce ton conversationnel deviendront plus utiles et correspondront mieux à l’intention de l’utilisateur avec le bon élément de contenu.

Aujourd’hui, la plupart des internautes effectuent leurs recherches vocales sur Google. Cependant, vous pouvez travailler vos longues traînes sur des moteurs de recherche alternatifs. Cela est très cohérent, surtout au vu de la concurrence sur ces moteurs de recherche.

Découvrez les longues traînes des chercheurs

Heureusement, de nombreux outils sont disponibles pour générer des listes de questions longues traînes que les gens se posent.

En fait, il y en a peut-être trop, ce qui fait qu’il est parfois difficile de trouver les phrases avec le plus de requêtes.

Voici 4 outils vous permettant d’identifier ces requêtes de longue traîne :

Dans la plupart des cas, les résultats obtenus lors des recherches vocales sont les positions 0. En effet, Google par exemple lit les positions 0 pour répondre à une question posée. Lorsqu’aucune position 0 n’a été créée pour un sujet particulier, Google ne pourra fournir de réponse orale.

Vous pourrez donc vous appuyer sur les SERPs avec des positions 0 pour cibler vos mots-clés longue traîne dans votre niche.

L’utilisation de mots-clés a toujours sa place en 2018

Êtes-vous toujours persuadé que si vous ne mettez pas votre mot-clé dans le H1, vous n’apparaîtrez pas dans les SERPs ? Si c’est le cas, vous êtes peut-être un peu en retard.

De nos jours, il n’est pas nécessaire de placer un mot-clé dans le titre, le premier sous-titre, etc. Google comprendra le contexte de votre article même sans mot-clé. Cela dit, le placement des mots-clés est toujours important lorsqu’il s’agit de On-page SEO.

Alors, où les mots-clés devraient idéalement apparaître sur la page ? Gardez ces lignes directrices à l’esprit lorsque vous créez du contenu pour votre site.

1. Le titre

Bien que cela ne soit pas nouveau, la balise title devrait contenir des mots-clés chaque fois que cela est possible, le plus tôt sera le mieux. Cela dit, ne forcez pas un mot-clé dans votre balise title s’il ne s’adapte pas naturellement.

2. Les sous-titres

Si vous pouvez insérer votre mot-clé ciblé dans l’un des sous-titres de votre page, c’est génial. Mais encore une fois, il devrait s’agir d’un ajustement naturel et il n’a pas besoin d’apparaître dans le tout premier sous-titre non plus. Placez votre mot-clé dans un sous-titre inférieur aura la même valeur SEO.

3. Le paragraphe d’ouverture

Certains spécialistes du référencement naturel se forcent à placer le maximum de mots-clés dans les 100 premiers mots de chaque article. Bien que cela soit certainement toujours considéré comme une bonne pratique d’avoir votre mot-clé principal apparaître tôt dans le contenu, ne soyez pas trop insistant.

La chose importante à retenir est que votre contenu doit aller droit au but, et ne pas avoir une longue introduction. En gardant cela à l’esprit, il faut absolument que votre mot-clé soit mentionné tôt dans le contenu pour s’assurer que vous arrivez rapidement au cœur du sujet.

4. L’URL

Vos URLs doivent rester courtes, concises et décrire au mieux le contenu. Avec cela à l’esprit, il est bien évidemment important d’insérer votre mot-clé dedans. Google vous valorisera bien plus.

5. Les images

Les images qui apparaissent dans un article de blog sont des opportunités supplémentaires pour injecter des mots-clés sur votre site.

Plus particulièrement, les mots-clés devraient apparaître dans le nom du fichier (nom à éviter : unsplash42034830.jpg) et le alt text de l’image, si possible. C’est une optimisation assez facile et qui peut rapporter un trafic intéressant.

La qualité du contenu prime sur les mots-clés

S’il y a une tendance de mots-clés SEO à garder à l’esprit, c’est que les règles de référencement naturel du passé ne sont plus aussi inflexibles.

Est-ce une bonne pratique de placer des mots-clés ciblés à des endroits particuliers dans votre contenu ? Absolument.

Mais ne soyez pas dépendant de ces optimisations.

En fin de compte, c’est le meilleur contenu qui l’emportera.

Il n’y a pas de formule magique concernant la densité de mots-clés. Alors, ne vous concentrez pas trop sur cet objectif SEO.

Si le contenu est bien écrit, offre des informations pertinentes et utiles et est agréable à lire, les gens le trouveront intéressant et les moteurs de recherche aussi.

Gardez ces lignes directrices à l’esprit, créez un excellent contenu et vous vous en tirerez très bien en 2018.

A propos de l’auteur :

Nicolas Moinard, Growth Marketer chez Mailjet. Lorsque je n’apprends pas de nouvelles techniques de growth, je suis souvent en train d’écrire un article pour LeDigitalizeur.fr, un blog sur l’actualité du marketing digital que je nourris quotidiennement.
Twitter – Linkedin – Site web