Inbound Marketing - [Infographie] Les étapes à suivre pour ne pas rater sa stratégie d’Inbound Marketing - 11 mai 2018

[Infographie] Les étapes à suivre pour ne pas rater sa stratégie d’Inbound Marketing

Benoit Collet Traffic Manager

L’inbound Marketing, qu’est-ce que c’est ? C’est l’ensemble des moyens mis en œuvre pour attirer vers nous des prospects. Cette pratique, élevée au rang de religion ces dernières années, fait aujourd’hui ses premiers déçus. C’est ce que l’on pourrait appeler la rançon de la gloire, et elle est tout à fait légitime au vu de l’investissement demandé et l’étendue des sujets traités. Alors, comment faire pour ne pas rater sa stratégie d’inbound ? Les réponses dans cette infographie…

1/ Bien s’organiser en interne

Avant de se lancer, il faudra s’assurer que l’on est prêt pour un marathon et non un sprint. L’inbound marketing met au minimum 6 mois pour produire ses premiers résultats. C’est l’ensemble des moyens mis en place (contenus, référencement web, réseaux sociaux, emailing, etc.) qui vont nous permettre de générer des prospects qualifiés avec l’impression de « n’avoir plus rien à faire ». Cela passe par l’implication de la direction de l’entreprise, de la revue des compétences en interne et en externe, mais également du budget.

Club&Com

2/ Bien cibler avec des personas

S’il y a une étape de préparation à ne pas sauter, c’est celle-ci ! Elle consiste à se mettre à la place de notre cible. Concrètement, on pense tous pouvoir le faire facilement, et on passe tout de suite à la rédaction de contenus. Le risque ? Avoir des contenus basés sur nous et non nos prospects. Par exemple, nous allons écrire un article sur « comment le marketing automation va changer votre vie » alors que notre cible cherche dans Google « comment générer des leads qualifiés ».

3/ Bien planifier la rédaction de contenu

Nos personas sont faits, nous commençons à rédiger des contenus pendant 2 à 3 mois, puis… C’est la copie blanche. Il est donc temps de revenir sur ces personas, sorte de remède anti copie blanche, et de découper les moments importants de la vie professionnelle de nos prospects. Démarrer sur les réseaux sociaux, améliorer son taux de conversion sont autant de catégories d’articles. Et pour chacun, nous pouvons rédiger plusieurs dizaines d’articles : des articles « how to » expliquant comment faire, des comparatifs, des listes… Très rapidement, vous pourrez compléter votre planning éditorial. Pensez à avoir toujours une dizaine d’articles « en stock ».

4/ Bien diffuser ses articles et communiquer

Nous sommes tellement fiers de nos propres contenus qu’on estime bien souvent qu’ils s’auto-suffiront, à savoir que les prospects vont les trouver d’eux-mêmes grâce à la magie du SEO. Hors, si l’on inverse la tendance et qu’on part du principe que personne ne les voit, on pourra déployer les bons moyens. Cela commence par capitaliser sur sa base de contacts en l’envoyant par email, en l’intégrant dans ses scénarios de marketing automation (si possible, sans avoir à tout refaire), et en le diffusant sur les réseaux sociaux.

Nous l’avons bien compris, l’inbound marketing repose essentiellement sur la capacité à articuler une multitude de leviers autour de nos contenus, dans une optique de lead génération. La multitude d’actions répétitives et processus qualitatifs que cela requiert nous oblige à savoir nous équiper et nous entourer. L’essentiel est donc de commencer « petit ». Si vous n’êtes pas sûrs de vous, un contenu à forte valeur ajoutée type livre blanc et un article de blog toutes les deux semaines constituent déjà une bonne base.

 

Infographie sur les étapes pour réussir sa stratégie d'inbound marketing par Plezi