Editorial Web - Comment créer du contenu pour les « Millenium » ? Parlez le Digital Native ! - 18 avril 2018

Comment créer du contenu pour les « Millenium » ? Parlez le Digital Native !

Estelle Kaprielian Rédactrice web & Consultante en Marketing Digital

Nés après l’an 2 000, ils ont le super-pouvoir d’être venus au monde et d’avoir grandi avec Internet. Si la génération Millenium est la cible de votre stratégie de Content Marketing, voici quelques conseils pour apprendre à parler le digital-native


Le glossaire de l’influence marketing

Glossaire influence marketingVous envisagez de lancer une campagne d’influence marketing ? Comment créer les conditions de confiance et de succès entre la marque, son partenaire, et les influenceurs ? En parlant le même langage ! C’est exactement pour cette raison que nous nous sommes lancés dans la création de ce Glossaire de l’Influence Marketing. De la « collection capsule d’influenceur » aux « KPI » en passant par le « fit influenceur », découvrez plus de 50 définitions autour de ce puissant levier de communication.


Créez du contenu « scrollable » sur smartphone

Ne vous y trompez pas, Millenium ne veut pas dire plus cool ou moins exigeant, c’est même tout le contraire. Habitués à la rapidité, au fast content, ils consomment du contenu à la vitesse de l’éclair. Pour les satisfaire, il va falloir placer la barre haut. C’est vrai dans toute rédaction, ça l’est encore plus si vous ciblez les digital-natives : structurez votre propos ! Qui dit Millenium dit Smartphone, votre contenu doit être décomposé en plusieurs idées qui sautent aux yeux. En d’autres termes, les informations les plus importantes doivent être visibles au premier scroll, soit en moins d’une minute.

Rédigez des intertitres attractifs et pertinents

Vitesse, oui, précipitation, non. Votre contenu doit être clair et concis, mais il ne doit pas manquer de pertinence ! Les digital-natives ont l’habitude d’être inondés d’informations, et ils arrivent très vite à repérer un contenu digne d’intérêt. Vous pensiez viser une cible facile ? C’est loupé ! Pour arriver à apporter de la valeur ajoutée à vos lecteurs qui ont accès à des milliards de sites différents, démarquez-vous. Accrochez leur regard avec des intertitres léchés, cohérents avec le contenu de vos sous-parties, qui donnent envie de s’attarder un peu plus sur la lecture de votre article !

Attention aux fausses promesses !

Un Millenium, ça n’a pas de temps à perdre. Gare à vous si les promesses de vos titres ou sous-titres ne sont pas tenues… Vous devez mériter le temps que votre lecteur vous accorde, ne laissez rien au hasard. Le titre est accrocheur ? Faites-en sorte que le contenu le soit encore plus, menez un vrai travail de recherche, apportez votre expertise personnelle. Les sous-titres attisent le suspens ? Votre propos doit mériter l’engouement suscité, donnez une information que votre lecteur ne trouvera nulle part ailleurs, ne lui faites pas regretter de vous avoir fait l’honneur de son intérêt.

Ne tombez pas dans la caricature

Après ces quelques conseils de fond, passons à la forme. Oui, les digital-natives sont « jeunes » (puisqu’âgés de 18 ans tout au plus.) Non, cela ne veut pas dire qu’il faut s’adresser à eux comme à des enfants. En matière de digital, ils en connaissent certainement plus que vous, alors évitez le ton paternaliste ou le discours professoral ! N’essayez pas non plus d’imiter leurs codes en répétant les expressions entendues devant les lycées. Soyez au fait des tendances, tenez-vous au courant des mots trendy, des phénomènes viraux, de ce qui buzze… mais sans en faire trop. Maniez l’humour avec subtilité, ne forcez pas, au risque de tomber dans la caricature du vieux qui essaie de parler aux jeunes (dramatique pour une image de marque !)

Le visuel pour compléter les mots

La génération Millenium, c’est aussi la génération du visuel. N’hésitez pas à illustrer vos propos par des images, des infographies, des vidéos. Plus votre contenu est enrichi, plus il apportera de la valeur à votre lecteur. En résumé, faites-en sorte que votre discours soit compris en moins d’une minute, et qu’il soit suffisamment étoffé pour rester dans l’esprit de votre cible !