Social Media - Faut-il absolument développer une stratégie social média ? - 10 avril 2018

Faut-il absolument développer une stratégie social média ?

Faut-il absolument développer une stratégie social média ?
Jérôme Perrin Fondateur de J4JAY Studio Web

Plus de 3 milliards de personnes dans le monde utilisent les réseaux sociaux pour s’informer, suivre l’actualité de leurs amis ou promouvoir leur marque. Aussi les spécialistes du digital n’ont cesse de répéter qu’il faut absolument avoir une présence active sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, etc.


Le glossaire de l’influence marketing

Glossaire influence marketingVous envisagez de lancer une campagne d’influence marketing ? Comment créer les conditions de confiance et de succès entre la marque, son partenaire, et les influenceurs ? En parlant le même langage ! C’est exactement pour cette raison que nous nous sommes lancés dans la création de ce Glossaire de l’Influence Marketing. De la « collection capsule d’influenceur » aux « KPI » en passant par le « fit influenceur », découvrez plus de 50 définitions autour de ce puissant levier de communication.


Mais si ce postulat peut valoir pour les grandes marques, qu’en est-il pour l’immense majorité des entreprises qui ne font pas partie du petit cercle des multinationales ?

Si vous êtes un patron de PME, posez-vous simplement la question suivante : quel est le nombre véritable de nouveaux clients acquis grâce à votre page Facebook ou votre compte Twitter ?

Si vous êtes honnête avec vous même, vous vous apercevrez que, dans bien des cas, les prospects et les clients proviennent plutôt tantôt de la recherche organique, tantôt de la recommandation, tantôt de votre nom de marque, de votre entourage, etc.

Beaucoup de marques, par exemple, ne sont pas sur Facebook. Certaines marques célèbres, telles qu’Apple, n’y ont qu’une présence minimale. On peut trouver différentes raisons à cela.

Hormis Tumblr., les pages des réseaux sociaux ne permettent pas vraiment d’obtenir une charte graphique en harmonie avec celle d’une autre marque. Le bleu Facebook, par exemple, du fait qu’il n’est pas modifiable, peut jurer avec de nombreuses autres couleurs. Sur une page Facebook, la star, c’est d’abord Facebook, puis la marque qui vient en second (Facebook accueille les marques).

Par ailleurs, le reach des pages Facebook et consorts commence sérieusement à s’essouffler.

Enfin, vous n’aurez aucune influence sur le succès d’un réseau social sur le long terme, puisque vous n’en êtes pas le dirigeant. Pensez par exemple à Google+, qui est tombé en désuétude, alors qu’un demi-milliard de $ avait été investis par les dirigeants de Mountain View. Sur un réseau social, vous n’êtes pas le maître à bord et tous vos efforts peuvent être réduits à néant si ce dernier finit par péricliter.

Il n’en demeure pas moins que les réseaux sociaux constituent de formidables plateformes pour diffuser de l’information, créer un buzz, faire de la promotion, élargir son réseau, etc. De nombreuses marques ou personnes sont passées de l’ombre à la lumière grâce à des campagnes orchestrées sur les réseaux sociaux. Justin Bieber est par exemple devenu une star grâce à Youtube.

Développer une stratégie social media prend du temps. Si vous dirigez un département numérique avec plusieurs community managers, vous pourrez vous permettre d’être présent sur tous les réseaux sociaux.

Si vous n’avez pas d’équipe spécifiquement dédiée au community management, vous devriez alors vous poser la question de savoir si vous devez absolument avoir une présence sur les réseaux sociaux.

Si vous souhaitez concevoir une stratégie social media, mieux vaudra alors

  1. d’abord tester le réseau social qui correspond le mieux à votre modèle économique ;
  2. analyser le retour sur investissement de vos actions (avez-vous généré du chiffre d’affaires et si oui combien ?) ;
  3. puis tester un autre réseau social.

Chaque réseau social a ses spécificités. Avant de vous lancer par exemple dans la construction d’une page Facebook, posez-vous bien la question du retour sur investissement de toutes vos futures actions. Quel temps allez-vous y passer pour quel chiffre d’affaires réel directement issu de votre page ? Si vous décidez de vous engager dans cette voie, mettez bien en application certaines règles pour ne pas détériorer votre image à cause de Facebook. Car vous arriveriez alors à l’effet inverse de ce que vous escomptiez réaliser.