Référencement naturel - Du SEO au SXO : place à l’expérience utilisateur ! - 29 janvier 2018

Du SEO au SXO : place à l’expérience utilisateur !

Lee Grandclaudon Fondateur Webmarketor

Le référencement naturel connaît régulièrement, sous l’impulsion de Google, des évolutions. Si certaines d’entre elles ne modifient pas le travail des référenceurs en profondeur, d’autres nous obligent à revoir notre conception du SEO. C’est aujourd’hui le cas, avec la mise en place d’un Index mobile-first par Google, ou encore avec l’essor du deep et du machine learning

Une tendance se dessine lentement, mais sûrement : celle d’une expérience résolument orientée utilisateur, plutôt que moteur (de recherche). Du SEO (pour search engine optimisation), nous passons peu à peu au SXO (pour search experience optimisation). Mais alors, comment s’adapter à cette transition ?

Training&Co'm

Miser sur la qualité des contenus

Les critères du référencement naturel ont connu des évolutions majeures depuis la création des principaux moteurs de recherche, à commencer par Google. Du mot-clé au backlink, ces critères visent à affiner les recherches en ligne des internautes et à leur fournir des résultats pertinents.

Il est donc essentiel de prendre en considération les changements qui affectent ces critères. De critères purement techniques, nous passons désormais à des critères qualitatifs : qualité des contenus textuels, mais aussi qualité des différents médias du web (images et infographies, vidéos, podcasts, etc.). L’objectif : concevoir des contenus pensés pour l’utilisateur, et non plus uniquement pour les moteurs de recherche et leurs algorithmes.

Veiller à la qualité de la navigation

Si le SEO se focalise sur le positionnement des sites web sur les pages de résultats des moteurs, le SXO englobe l’expérience globale des internautes. Et, au-delà des SERP de Google et consorts, l’expérience des utilisateurs se poursuit jusque sur le(s) site(s) consulté(s) pour une requête donnée. Cette expérience doit se révéler fluide, tout au long de la recherche d’informations, de produits ou de services par l’internaute.

Qualité des contenus, donc, mais aussi de la navigation sur les sites : tels sont les défis majeurs qui se présentent aux référenceurs en 2018. L’accessibilité et l’utilisabilité des sites web deviennent désormais des critères de référencement majeurs.

Ré-enchanter l’expérience utilisateur

Enfin, une navigation de qualité et des contenus à forte valeur ajoutée ne suffisent pas (ou plus) aux moteurs de recherche, ni aux internautes. L’essor des sites dynamiques et la tendance croissante de la personnalisation en témoignent directement : il faut désormais offrir une véritable expérience aux utilisateurs de votre site web.

À la façon des enseignes physiques, qui tentent de créer une atmosphère visuelle, sonore, et parfois même olfactive pour séduire leurs clients, les propriétaires de site web et les référenceurs doivent proposer un véritable univers aux internautes.

Une bonne connaissance de vos utilisateurs, qu’il s’agisse de clients et de prospects ou de simples visiteurs, vous permettra de répondre à leurs attentes tout en leur proposant une expérience originale. La multiplication des sites web dans tous les secteurs d’activité rend ce critère incontournable. Il faut vous différencier de vos concurrents, physiques comme digitaux, avec une expérience utilisateur unique, et donc mémorable.

Vous avez déjà intégré des éléments du SXO à votre stratégie digitale ? N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience et vos conseils avec nous !