Startup - Créer et améliorer un produit avec la roue de Nielsen - 19 janvier 2018

Créer et améliorer un produit avec la roue de Nielsen

Thomas Olivier Consultant en développement commercial par le web

La première chose à faire lorsqu’il s’agit de lancer un nouveau produit est de le créer. Nombreuses sont les théories qui listent les éléments clés de la création d’un produit/service. J’ai choisi de retenir la roue de Nielsen. 
Cette grille de lecture, sous forme de roue, me paraît être la plus adaptée pour des solutions web (que j’affectionne tout particulièrement) et/ou des startups.

La Roue de l’Innovation

Via cette « roue de l’innovation » le cabinet Nielsen propose donc 12 points menant au succès d’un produit. Dans mon activité de conseil en développement commercial par le web, il m’arrive régulièrement de l’utiliser. Par exemple quand j’accompagne des entrepreneurs, que nous travaillons sur la mise en place de nouveaux web services ou que j’ai moi même des projets de lancement pour le cabinet.

la roue de l'innovation de Nielsen
Les 12 étapes qui mènent au succès selon Nielsen

Les 12 étapes qui mènent au succès

  • Avoir une proposition différenciante : Cela revient à répondre à la question quel problème est résolu par la solution ? Quelle nouveauté par rapport à la concurrence ?
  • Être capable de capter l’attention : Avoir le meilleur produit ou proposer la solution la plus innovante ne sert à rien si ces derniers ne disposent d’aucune visibilité. Ainsi, la puissance et la notoriété d’une marque (qui induit sa visibilité) sont des facteurs fondamentaux du succès ;
  • Se faire comprendre : Le slogan et le support (le site pour une web solution) doivent être en adéquation avec la promesse de la solution ;
  • Délivrer un message clair et concis : Le message doit être court et déclencher une réaction (créer de l’émotion, susciter l’envie…) chez la cible ;
  • Avoir un produit pertinent : Le produit doit répondre à un besoin réel et de la bonne manière ;
  • Le produit doit avoir un avantage : Le client doit avoir un véritable avantage à utiliser la solution plutôt que celle des concurrents ;
  • L’entreprise doit être crédible : Il est important d’avoir une proposition cohérente. Il s’agit d’être en accord avec les attentes du client et avec ses propres moyens ;
  • Lutter contre les barrières psychologiques : Tous les produits ont des défauts. Il faut faire en sorte que les avantages prévalent sur ces derniers ;
  • Il doit être bien positionné: En magasin, il s’agit d’avoir une place stratégique dans les rayons. Sur internet, il s’agit d’être bien référencé et de sortir dans les premiers résultats des moteurs de recherche ;
  • Il doit être abordable : Bien sûr le prix du produit (et son coût d’utilisation : par exemple l’hébergement annuel) est important, mais ce n’est pas tout. Nielsen élargit la notion de coût en y englobant tous les « sacrifices pour le client ». Le produit est-il suffisamment intéressant pour justifier l’embauche d’un temps partiel ?
  • Il doit tenir ses promesses : Il s’agit de ne pas décevoir le client. Il faut donc éviter les déceptions dues aux maintenances trop nombreuses d’un site, aux problèmes de sécurités, etc. ;
  • Le produit doit durer : Il s’agit de poursuivre la relation avec les utilisateurs clients après l’achat. Il faut donc garder le contact (newsletters) et continuer d’améliorer le produit (mise à jour).

Le produit est complet et son lancement permanent !

La « Roue de l’innovation » prend en compte la totalité des aspects qui composent le produit. Nielsen considère que la qualité du produit correspond à son maillon le plus faible. La conclusion est donc simple : Pour créer un bon produit, il est indispensable d’être complet.

Mais la théorie de ce cabinet ne s’arrête pas là. C’est un repère tout au long de la vie du produit. D’ailleurs, si la grille est sous forme de roue, c’est parce que Nielsen considère que le lancement est permanent et représente un cycle.