Mobile Marketing - Plus d’AMP pour les pages Teasers au 1er février 2018 - 22 novembre 2017

Plus d’AMP pour les pages Teasers au 1er février 2018

Bien que le format dit ‘AMP’ ne soit pas un signal de classement, les pages non conformes n’apparaîtront pas dans les ‘Top Stories’ ou dans d’autres emplacements spécifiques AMP dans les résultats de recherche. Google a déclaré qu’à partir de février 2018, les pages AMP (Accelerated Mobile Pages) et les pages canoniques doivent correspondre ou avoir une «parité étroite». Les pages AMP qui ne correspondent pas au contenu des pages canoniques ne seront pas prises en compte, comme le carrousel Top Stories avec AMP…

Conformité des contenus

La parité de contenu est une exigence depuis un certain temps, mais Google intensifie maintenant son application. Cependant, l’entreprise souligne simultanément que l’AMP n’est pas un signal de classement, et il n’y aura pas de pénalité – autre que la perte de visibilité potentielle ci-dessus – pour les pages qui ne sont pas conformes.

Google le fait parce qu’il voit l’AMP utilisé, dans certains contextes limités, sur des « teaser pages » qui n’offrent qu’un contenu limité. Il utilise l’exemple d’un article de presse dont la page AMP comporte un extrait avec une invitation à cliquer pour «l’histoire complète». Dans ce cas, les utilisateurs doivent «cliquer deux fois pour accéder au contenu réel».

Si Google trouve une page AMP non conforme après la date limite, il enverra les utilisateurs à l’équivalent « non-AMP ». S’il s’agit d’une page à chargement lent, les utilisateurs risquent d’abandonner. Google indique également qu’il «avertira le webmaster via la console de recherche en tant que message d’action manuel et donnera à l’éditeur la possibilité de résoudre le problème avant que sa page AMP puisse être à nouveau diffusée».

Google dit qu’il fait cela pour promouvoir une meilleure expérience utilisateur. Il cherche également à protéger l’intégrité de l’initiative AMP elle-même.