Entreprendre - Numérisation de l’administration : où en est-on ? - 5 octobre 2017

Numérisation de l’administration : où en est-on ?

Matthieu Espaze Consultant acquisition de trafic

L’e-administration est devenu un terme courant auquel les Français se sont vite habitués. Le numérique est partout dans notre quotidien qu’il se développe à grande vitesse dans les services publics. Mais où en est-on réellement dans ce vaste chantier de la numérisation de l’administration ? Dans cet article, vous découvrirez les services 2.0 déjà en place ainsi que les améliorations à venir…

Une mise en place progressive

Le déploiement des services en ligne s’est fait en plusieurs étapes. Le programme d’action gouvernemental de 1998 a été l’introduction de l’e-administration. À l’époque, elle se caractérisait uniquement par la mise en ligne de textes législatifs et règlementaires.

Les progrès technologiques comme le scanner ou l’imprimante ont permis la mise en ligne de formulaires administratifs à remplir puis à imprimer. Cette initiative a permis également d’harmoniser tous les formulaires au niveau national.

L’offre de téléservices est la 3ème étape de cette mise en place progressive de l’e-administration en France. Les administrés peuvent désormais entamer des procédures en ligne en transmettant des dossiers via internet. Une multitude de services sont aujourd’hui réalisables en ligne comme le paiement d’une contravention, la demande d’un certificat de non-gage, le changement d’adresse ou la demande d’acte de naissance.

Les outils qui ont fait leur preuve

L’administration française est la première à tester l’impact des nouvelles technologies sur le quotidien des Français. Les changements de comportements du grand public expliquent l’immense succès de la numérisation de l’administration.

Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de faire la queue pour obtenir un document administratif à la mairie. On peut faire aisément en quelques clics une demande d’acte de naissance en ligne depuis son PC ou même son téléphone mobile.

Le site service-public.fr, par exemple, est un portail unique qui regroupe :

  • Des centaines d’informations sous forme de « fiches pratiques », mises à jour et concernant les différentes démarches administratives concernant la santé, le travail, l’état civil, la citoyenneté, la justice, la famille, l’argent, le logement, les transports, etc. ;
  • Plus d’un millier de formulaires administratifs (Cerfa) ;
  • Des modèles de lettres à télécharger ou à imprimer.

De nouveaux outils à disposition

À ce jour, de nouvelles technologies encore plus révolutionnaires attendent d’être utilisées pour améliorer l’expérience utilisateur. Déjà, l’administration se focalise sur différents domaines comme la domotique, la formation en ligne, la réalité virtuelle ou encore de l’information de crise.

La volonté de désengorger les files d’attente de Pôle Emploi a permis le lancement de l’Emploi Store, un site doublé d’une application mobile, qui devrait permettre aux demandeurs d’emploi d’être connecté en permanence avec les différents services de l’institution et ce, 24h/24.

Un système d’authentification et d’identification est déjà disponible, mais il est encore en phase d’essai. L’usage d’un identifiant unique devrait permettre à l’administration d’améliorer sa communication avec l’usager. Le gouvernement envisage également de traiter individuellement toutes les demandes sans que l’usager n’ait à saisir plusieurs fois ses informations personnelles. Une harmonisation et une coopération au niveau national, mais également au niveau de toutes les institutions existantes, sont donc indispensables.

L’avenir de l’e-administration

L’avenir de l’e-administration est prometteur. La réponse positive des utilisateurs est le meilleur outil pour mesurer l’impact des services publics 2.0 qui offre déjà un gain de temps considérable. Les bénéfices sont également appréciables du côté des fonctionnaires. Grâce à l’automatisation, ils peuvent se focaliser sur des tâches plus essentielles.

Des chercheurs pensent déjà, par exemple, au moyen d’authentifier une signature en ligne ou encore de transmettre un document original numérique. Des projets d’amélioration de la sécurité des données personnelles sont encore en cours d’étude pour faciliter le quotidien des administrés. On peut penser notamment à demain, la numérisation touchera tous les services administratifs et permettront de réaliser les démarches dans leur intégralité.

Enregistrer

Enregistrer