Blogosphère - 3 enseignements tirés des films Street Fighter’s et Powers Rangers pour cartonner avec son blog - 21 septembre 2017

3 enseignements tirés des films Street Fighter’s et Powers Rangers pour cartonner avec son blog

Abdou Khadre Diakhate Auteur de Trafic Explosif

Un samedi soir, alors que je m’ennuyais un peu, j’ai pensé regardé un film. Mais le problème est que cela faisait longtemps que je n’en avais pas regardé. Du coup, cela ne faisait plus partie de mes distractions. Et puis, j’ai réfléchi un moment et je me suis dit : quand j’étais plus jeune, j’étais un fan de jeux vidéo. Je passais mes journées à jouer. Alors, pourquoi ne pas se taper une série sur mes jeux vidéo préférés de l’époque ?

J’ai fait une petite recherche sur YouTube et je suis tombé sur Street Fighter. Un jeu que j’adorais.

Le film dure 2 heures… Et j’ai passé mon samedi soir devant mon ordinateur à le regarder.

Le lendemain, la fièvre du film n’a pas disparu, je m’en suis tapé un autre qui faisait cette fois-ci partie de mes dessins animés préférés quand j’étais petit. Il s’agit des Powers Rangers.

Après les avoir regardé, j’en ai tiré quelques enseignements qu’on peut appliquer au blogging et que je voudrais partager avec vous.

Tu nous prends pour qui ? Ce ne sont que des films de science-fiction.

Vous allez me dire… Vous avez tout à fait raison. Ces films ne reflètent pas la réalité parce qu’il n’existe pas d’hommes qui envoient des hadoken…

…Ou de garçons qui se transforment en super héros rouge, jaune, bleu, rose et noir.

Non, le but de cet article n’est pas de vous montrer comment envoyer des hadoken, ou comment se transformer en super héros. Pas du tout.

Le but de cet article est de vous montrer qu’il existe des enseignements qu’on peut tirer de ces deux films et que l’on pourra appliquer au blogging et même dans plusieurs domaines.

Passons tout de suite à ces enseignements.

1. Comment Street Fighter nous enseigne-t-il à devenir persévérants, nous les blogueurs

Ce film nous raconte l’histoire de deux jeunes garçons Ryu et Ken qui ont été confiés à un maître Senseï pour leur enseigner un art martial particulier : l’Ansatsuken. Au passage, Ken était mon personnage préféré dans le jeu vidéo.

Ryu est un enfant qu’on a abandonné en plein milieu de la nature et qu’n vieil homme fou récupéra pour le donner à un sage. Ce dernier le prend par la main, le regarde dans les yeux et lui dit : « Je vais t’enseigner tout ce que je sais de l’Ansatsuken ».

Quelques années plus tard, un père de famille emmène un autre garçon pour le confier au maître. Le garçon avait perdu sa mère, ce qui le rendit déprimé.

Son père dit au Senseï : « je te confie mon fils pour que tu l’inities à l’Ansatsuken tout en l’apprenant la vie ».

Depuis, les deux garçons sont devenus inséparables et sont comme des frères de lait.

Progressivement, le maître leur fait subir des entraînements intenses, des pompes, des abdominaux, des méditations. Bref des « tortures » de tout genre, et ce, pendant des années.

Une fois adultes, ils ne connaissent qu’un seul endroit : leur dojo et un seul homme, leur Senseï.

Un jour Ken dit à Ryu : « Je n’en peux plus, le Senseï nous exploite. Tous les jours, il nous apprend la même chose. Quand est-ce qu’il va nous apprendre à développer nos super pouvoirs ? C’est décidé, j’abandonne, je retourne chez mon père ».

Ryu lui répond : « Non, ne fais pas ça. Tôt au tard, il va nous les apprendre ».

Ken riposte : « Non, c’est décidé, j’abandonne. »

Ryu regarde Ken droit dans les yeux et lui dit : « Au moins toi, tu as un père. Tu as où aller. Moi, je n’ai personne. Je n’ai que toi, notre maître et ce dojo. Vas-tu m’abandonner ? »

Ryu finit par convaincre Ken de rester. Ils retournent voir leur maître et leur disent : « Maître, nous sommes prêts pour que tu nous apprennes le Hadoken. »

Leur maître leur dit : « Non, vous n’êtes pas encore prêt. Dès que le moment sera venu, je vous l’enseignerai. »

Ryu insiste. Et le maître finit par leur donner rendez-vous chez un autre dojo. Il leur initie aux techniques les plus avancées et finit finalement par les maîtriser.

Voici le combat où leur maître les met en épreuve.

On remarque qu’ils utilisent des techniques avancées que même leur maître ne leur a pas enseignées.

Que peut-on retenir de cette histoire ?

Il nous enseigne la persévérance.

Les deux garçons ont souffert durant des années avant de maîtriser les techniques avancées qui les faisaient rêver.

C’est pareil en blogging.

Au début, on « souffre ». On a l’impression que nous faisons toujours la même chose sans pour autant avoir les résultats espérés.

On se fait connaître en s’inscrivant sur des forums et groupes Facebook, en proposant des articles invité, en écrivant de super articles tout en faisant leur promotion, etc.

Je ne vous dis pas qu’il faut plusieurs années comme Ryu et Ken avant de réussir avec votre blog.

Si vous appliquez les bonnes méthodes, vous pouvez avoir les premiers résultats rapidement.

Ce que j’essaye de vous dire est qu’il faut en quelque sorte connaître une traversée du désert. Une période pendant laquelle vous allez « souffrir » avant que votre blog décolle.

Le deuxième enseignement qu’on peut tirer de cette histoire est l’intérêt d’avoir une personne qui vous motive quand vous voulez abandonner votre projet.

Regardez comment Ryu a motivé Ken qui avait failli abandonner.

Vous, vous devez avoir des personnes qui ont le même objectif que vous, ou qui les ont déjà atteints.

Ce n’est pas la peine de les côtoyer physiquement. Vous pouvez soit leur envoyer un email leur demandant comment ils ont fait pour avoir ce résultat, soit acheter leur formation, soit écouter leur interview où il raconte leur galère de débutant.

Cela vous motivera puisque vous allez vous dire : « Si lui a réussi à surmonter ces obstacles, moi aussi, je peux le faire. »

Comment Power Rangers nous enseigne-t-il à réveiller notre vrai potentiel

Dans mon film de dimanche, il s’agit d’une histoire de 5 jeunes qui étudient dans le même lycée. Ils ont des origines différentes : Asiatique, Noir, Occidentaux.

Mais un jour, le destin a fait qu’ils se retrouvent dans une mine. L’un d’eux (le noir Billy) essaye de concrétiser le rêve de son père qui est décédé : trouver un trésor caché dans la mine.

Il fait alors exploser une masse de pierres dans une partie de la mine à l’aide d’un dispositif qu’il a bricolé par ses propres mains au point de le blesser.

Les 4 autres, qui étaient dans les parages, viennent voir ce qui se passe, découvrent 5 cristaux bizarres puis se les partagent.

Malheureusement, les gardes du lieu ont eux aussi entendu l’explosion et viennent également voir ce qui se passe.

Ils voient alors 5 jeunes garçons en train de mijoter quelque chose et les poursuivent aussitôt pour essayer de les capturer. Mais les garçons finissent par s’échapper.

En rentrant chez eux, il se passe des trucs bizarres. Leur cristal les procure de super pouvoirs.

Arrivés au lycée, ils se racontent leur découverte : « J’ai l’impression que je suis devenu plus fort ». « Moi aussi, pareil. » répond un autre.

Finalement, ils décident de retourner sur la mine pour percer le mystère.

Ils ont fini par se retrouver au fin fond d’un océan, en plein milieu de nulle part, un peu comme dans un autre monde.

Et là-bas, ils trouvent deux personnages étranges. Le premier est comme un extra-terrestre, un Martien quoi, alors que le second est un grand visage d’un homme coincé dans un grand mur avec une voix grave.

Les deux personnages leur disent qu’ils les attendaient depuis des années, qu’ils sont les Powers Rangers et qu’ils ont comme mission de sauver la terre de Rita. Cette dernière est venue d’une autre planète avec une armée de montres pour récupérer un cristal précieux et détruire la terre entière.

Mais avant, ils doivent se transformer pour avoir des boucliers qui vont les protéger pour affronter Rita et ses montres. Cette transformation nécessite néanmoins beaucoup d’entraînement, de la concentration et une connexion entre eux.

Ils s’entrainent alors, passent plusieurs épreuves et finissent par se transformer en Power Rangers. De super héros avec des pouvoirs.

Et sur le terrain, ils ont fini par battre Rita et son armée et ont finalement sauvé la terre.

Cette bande-annonce résume bien tout ce que je viens de dire.

Quels enseignements peut-on tirer de ce film ?

On peut être un blogueur qui a pour mission de « changer le monde » sans le savoir.

La plupart des blogueurs qui ont du succès aujourd’hui n’avaient pas de stratégie bien définie au départ.

Certains ont ouvert leur blog à la base comme un journal dans lequel ils archivaient tout ce qu’ils apprenaient au fur et à mesure pour ne pas les oublier.

Je pense à Frédéric Canevet avec son blog Conseils Marketing qui fait partie d’un des plus gros blogs de webmarketing en France.

D’autres au début avaient créé leur blog comme un passe-temps à côté de leur job.

Je pense à André Dubois de Trafic Mania qui au début, n’avait pas pris au sérieux ses blogs. Mais aujourd’hui, il en vit à 100%.

Je ne vous dis pas qu’il ne faut pas avoir une stratégie claire au départ pour votre projet.

Je ne vous dis pas qu’il ne faut pas s’attaquer à une niche bien définie.

En fait, vous pouvez essayer de vous attaquer à des problèmes bien réels et définis auxquels vous voulez résoudre. Mais en cours de route, votre audience vous pose des questions que vous n’avez même pas imaginées au point de changer de positionnement de votre blog.

Et comme la mission d’un blogueur est de changer le monde vers le sens positif, de résoudre les problèmes des gens, nous sommes comme les jeunes Powers Rangers. A la base, ils ne connaissait pas leur mission exacte.

Nous aussi, nous devons nous transformer pour mener notre mission à bien.

Et cette transformation passe par toutes les épreuves que nous allons subir, la persévérance avant de voir les premiers résultats, et les tâtonnements avant de trouver le bon positionnement.

Une fois tous les obstacles et épreuves surmontés, nous nous transformons en super héros pour nous attaquer aux problèmes que rencontre notre audience et les réduire en miettes. Un peu comme les Powers Rangers qui ont chassé Rita et ses montres de notre belle terre.

Vous aussi, vous pouvez y arriver

Comme dans presque tous les groupes élites, il y a un prix à payer pour y entrer.

Regardez par exemple l’armée. Pour avoir un certain grade, il faut travailler dur.

Pareil en blogging : pour faire partie des blogueurs qui réussissent, il faut trouver les bonnes stratégies et bien les appliquer.

Et parmi ces stratégies, il y a le fait d’écrire un contenu de bonne qualité, un contenu qu’attendent vos lecteurs.

Et sur ce point, je peux vous aider. Je vous ai rédigé un guide qui s’intitule 12 astuces pour écrire un article de blog exceptionnel et qui vous apporte du trafic.

Ce guide vous donne les bases pour écrire des articles utiles et agréables pour vos lecteurs.

Pour le télécharger, rien de plus simple. Il suffit de cliquer sur ce lien.

Une dernière chose, si vous avez aimé cet article, partagez-le 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer