Eh oui, créer un site WordPress basique est assez simple au départ. Mais quand il s’agit de l’optimiser correctement… il va généralement falloir mettre les doigts dans le code et mettre en place quelques bonnes pratiques quotidiennes !

Formation Création et développement d'une activité de formation

Au fur et à mesure du temps, j’ai pu prendre du recul et j’ai eu l’occasion de tester de nombreux plugins ayant pour objectif d’accélérer son site WordPress. J’ai donc décidé de partager avec vous quelques astuces et plugins ayant pour but de booster la rapidité de votre site WordPress.

Parce que si l’on peut vous éviter de passer des jours/semaines à étudier la question… pourquoi ne pas le faire ? ?

J’ai donc récemment réalisé une infographie sur quelques bonnes pratiques à avoir pour accélérer son site WordPress, et j’en profite pour vous la partager ici même.

10 bonnes pratiques pour accélérer et optimiser son site WordPress

1. Réduire au maximum le nombre de plugins installés

Et oui, les plugins c’est utile et hyper simple à utiliser, alors on y va à fond ! Mais attention à bien garder ça en tête : les plugins rajoutent de nombreux fichiers CSS/JS et fonctionnalités qui ralentissent votre site web.

2. Optimiser le poids et la taille de ses images

À vous de réduire la taille de vos images au maximum tout en gardant une bonne qualité selon les sections de votre site… Quant à l’optimisation des images, je vous conseille fortement Imagify, il est très efficace et évite surtout l’étape d’optimisation manuelle via Optimzila.

3. Opter pour le bon format d’image JPG/PNG

Alors en fait, c’est plutôt simple. Toutes les images vectorielles doivent être publiées au format PNG et toutes les images matricielles doivent être au format JPG. Pourquoi ? Parce que dans un mauvais format, elles pèseront plus lourd et ralentiront votre site web inutilement !

4. Compresser chacun de ses fichiers HTML, CSS & JS

Supprimer les sauts de ligne, les espaces, les points-virgules qui ne servent pas… On n’y pense pas, mais ça peut parfois diviser le poids d’un fichier par deux ! Pour cela, je vous conseille d’utiliser le plugin WP-Rocket hyper simple et agréable ou encore W3 Total Cache.

5. Intégrer la mise en cache serveur / navigateur

Il y a de nombreuses parties de votre site web qui ne changent pas ou quasiment pas comme le logo, le menu de navigation, l’apparence CSS générale, etc. Alors, pourquoi ne pas sauvegarder ces fichiers statiques afin de les ressortir rapido à l’internaute pour les prochaines pages qu’il visite ?

6. Utiliser un Content Delivery Network (CDN)

Un CDN comme Cloudflare charge votre site web via le serveur le plus proche des internautes. En gros, un visiteur américain visualisera votre site via un serveur américain et non pas via un serveur français. C’est l’idéal pour avoir une meilleure optimisation dans les pays étrangers !

7. Nettoyer régulièrement la base de données

Brouillons, commentaires indésirables, transients… Tout ça prend une place inutile dans la base de données et peut ralentir votre site web. Pour cela, WP-Rocket ou WP-Optimize réalisent un petit nettoyage au complet de manière hyper simple et rapide.

8. Limiter les ressources externes reliées à votre site web

Utiliser des ressources externes non hébergées sur votre serveur comme des police Google Font, des widgets de partage Facebook ou Twitter, des publicités, etc. Cela peut considérablement nuire à la rapidité de votre site en quantité élevée.

9. Charger vos ressources JS de manière asynchrone

Imaginons que votre page d’accueil utilise 6 fichiers JavaScript, mais que seulement l’un d’eux est essentiel au bon affichage de la page d’accueil… Avec l’attribut « async », nous pouvons indiquer aux navigateurs de ne pas attendre le chargement des 5 fichiers JS « non-essentiels » pour afficher la page web aux visiteurs.

10. Choisir un bon hébergeur

Choisir un bon hébergeur est un point que l’on ne prend pas suffisamment en compte… Un serveur performant peut grandement augmenter la rapidité de votre site web. Il existe notamment des hébergeurs spécialisés WordPress. À vous d’évaluer et de juger !

10 Astuces pour booster la rapidité de son site WordPress

Personnellement, mon plugin favori concernant la mise en cache est vraiment WP-Rocket qui vaut largement son prix à mon goût. Autrement, si vous n’avez pas (encore ?) le budget pour investir dans des plugins, W3 Total Cache en est aussi un très bon… même si plus complexe à manier correctement !

Ce qu’il faut absolument garder en tête, c’est que ce n’est pas le score de votre site web qui compte en référencement naturel, mais bien son temps de chargement !

Et pour commencer à l’améliorer à l’aide de plugins, il ne faudra pas seulement les installer et y cocher toutes les cases. Mais plutôt, tester chacune des options minutieusement jusqu’à trouver LA bonne configuration correspondant à votre site et votre serveur. D’où l’utilité de Pingdom et des autres outils permettant de tester la rapidité de son site web !

Bon, bien sûr cette infographie n’est pas complète et je vous conseille fortement d’approfondir sur ce thème qui pourrait en lui même, faire le sujet d’un livre. Mais j’espère vous avoir éclairci sur quelques points et vous avoir fait gagné du temps ! ?

Enregistrer