Email Marketing - 10 façons simples de construire ta liste de courriels - 29 mai 2017

10 façons simples de construire ta liste de courriels

Steve Wantong Spécialiste du content marketing, copywriter et rédacteur web spécialisé B2B et SaaS

Certains ont beaucoup de mal à voir leur liste de courriels décoller… comme toi. Ils ne comprennent pas pourquoi les visiteurs s’inscrivent rarement sur leur blog, pire, ne s’y s’inscrivent pas du tout. Résultat ? Un taux de lecture déplorable de leurs articles, des ventes de services qui se raréfient…

D’autres, par contre, ont un blog qui est lu par des milliers de personnes chaque jour. Les visiteurs s’inscrivent en masse. Certains sont même parfois obligés de suspendre leur liste de courriels, car ils ont dépassé le quota de leur abonnement.

Comment font-ils ? Quelles techniques utilisent ces blogueurs à succès pour avoir autant d’inscrits et de visiteurs réguliers sur leur blog ?

La raison est simple : non seulement ils publient des contenus excellents et bien écrits, mais ils utilisent en plus des techniques que vous ignorez. Des techniques qui peuvent multiplier le nombre d’inscrits à la liste de courriels par 6 en seulement 2 mois.

Tu crois que c’est une blague ? Pas du tout.

Dans cet article, tu vas découvrir les techniques qui ont fait le succès d’une poignée de blogueurs et d’entrepreneurs.

Mais avant, jette un coup d’œil à ces statistiques. Selon une étude Nielsen, 66% des consommateurs qui réalisent des achats sur internet est l’aboutissement d’une relation par courriel.

Mais il y a plus encore :

  • 91% des consommateurs vérifient leur email une fois par jour ;
  • Le rendement moyen pour chaque dollar dépensé dans l’email marketing est de 44,25 $ ;
  • L’email est 40 fois plus performant dans l’acquisition de nouveaux clients que Facebook et Twitter réunis ;
  • 90% des personnes préfèrent recevoir des mises à jour par email par rapport à Facebook et d’autres médias sociaux.

Tu peux voir les sources ici et .

Je ne veux pas avoir l’air d’un ambassadeur de l’email marketing. Non loin de là. Mais pour toi, en tant qu’entrepreneur, que signifient ces chiffres ?

Cela veut dire que l’email est ton meilleur atout pour réussir en affaires : il doit être l’outil que tu utilises le plus au quotidien.

Cela veut encore dire que si tu n’as pas déployé une stratégie d’acquisition de courriels jusqu’à présent, c’est comme si tu essayais de combattre contre Mike Tyson sans porter de gants… et qu’il te mettra K.O. à coup sûr.

D’ailleurs, pourquoi l’email est-il si important pour ton business ? Il te permettra de :

  • Construire une relation durable avec tes lecteurs ;
  • Les informer sur ton business et tes services ;
  • Diriger tes prospects vers ton cycle de vente ;
  • Te connecter à une audience qui est plus à l’aise avec le courriel que les réseaux sociaux ;
  • Avoir un contact direct avec tes lecteurs et t’assurer qu’ils ne ratent jamais ton message même s’ils ne sont pas en ligne tout le temps.

D’ailleurs, voici ce que Joe Pulizzi, le fondateur de Content marketing institute, déclare à propos de la liste de courriels :

« Une fois que vous créez une audience (des abonnés à la liste de courriels), tout est possible.»

La petite note entre parenthèses est essentielle : elle signifie que le courriel est la solution marketing la plus rentable pour votre business. Dans ce cas, la construction de votre liste de courriels n’est pas négociable. C’est une OBLIGATION.

Alors, si tu as compris que l’email marche réellement et que tu veux déjà te mettre dans le processus de construction de ta base de courriels, évite de procéder comme ces entrepreneurs qui achètent des bases de courriels au marché noir. C’est tout simplement nocif pour ton business puisque l’utilisateur n’a jamais donné sa permission. Tu cours le risque d’être considéré comme spammeur et en plus de te voir inquiéter par la justice.

Il y a des approches plus smart et efficaces pour collecter des courriels… tout le but de cet article. Toutefois, pour mettre ta machine d’acquisition de courriels en marche, il y a quelques critères à respecter :

  1. Ton blog/site web doit s’adresser à une cible bien définie. Il faut que le visiteur sache que cela le concerne en atterrissant dessus ;
  2. Tu dois avoir un blog/site web qui propose une navigation aérée et fluide pour les visiteurs ;
  3. La vitesse d’ouverture de ton blog/site web ne doit pas dépasser les 03 secondes. Au-delà, un quart des visiteurs s’en iront ;
  4. Le contenu de ton site doit être de qualité premium : les articles ou les vidéos doivent apporter des informations utiles pour le visiteur.

Une fois ces étapes vérifiées, il est temps d’aller droit au but : les techniques de construction de ta liste de courriels.

Voici 10 astuces qui vont te permettre d’amasser des emails comme Bernard Madoff.

1. Les formulaires de page de contact

Ne sous-estime pas le pouvoir de conversion des pages de contact et des formulaires de contact. Pourquoi ? Parce que des lecteurs t’écriront ou te contacteront parfois via ces outils, et ce, pour diverses raisons.

Par exemple, voici le formulaire de contact de l’agence content marketing Invox :

Pour mieux concevoir tes formulaires :

  • Utilise très peu de champs, car cela apporte toujours un plus grand taux de conversion ;
  • Concentre-toi sur le design mobile. 81% des internautes utilisent des smartphones. Si tu n’as pas conçu tes formulaires de contact pour t’adapter à ce support, tu es OUT ;
  • Pose les bonnes questions. Au lieu de simplement laisser le champ « message » vide, pose des questions intéressantes liées au type de produit ou de service que tu offres ;
  • Crée des options déroulantes pour anticiper la segmentation du courriel en fonction des données démographiques les plus importantes.

2. La landing page

Une landing page est une page web autonome destinée à réaliser un seul objectif : pousser à l’action. Ni plus ni moins.

Les meilleures pages d’atterrissage incluent :

  • Un titre : le titre de ton annonce doit correspondre à celui de ta page de destination ;
  • Un appel à l’action bien visible : tu peux avoir plusieurs boutons, mais ils doivent avoir le même but sur la page en question ;
  • Le bénéfice : il doit être mis en valeur. Le visiteur doit savoir à quoi s’attendre ;
  • Une landing page : elle doit être claire, simple et aérée ;
  • Des vidéos, si cela est possible, afin d’améliorer la conversion ;
  • Un contenu convaincant afin de séduire le visiteur.

Voici l’exemple d’une landing page de KissMetrics :

Autre exemple : la landing page de l’agence Invox pour le téléchargement d’un Ebook sur la réussite des webinaires :

3. Le content upgrade

Quelle est la différence entre une conversion de ton blog à 6% et une conversion à 60% ? La mise à niveau du contenu ou content upgrade.

Voici comment cela fonctionne :

  1. Tu écris un très bon article de blog ;
  2. Tu crées un contenu qui va plus en profondeur sur le sujet de ton article de blog ;
  3. Tu offres aux lecteurs de ton blog la possibilité de recevoir le contenu amélioré en échange de leur courriel électronique.

Cette stratégie est très simple et pourtant efficace. Tes lecteurs ont déjà exprimé leur intérêt pour un sujet en cliquant sur l’article du blog. Pourquoi ne pas profiter de leur intérêt en leur offrant bien plus ?

4. L’inscription en deux temps

Le blogueur Olivier Lambert utilise cette technique avec brio comme tu vas le voir. Lorsque tu arrives sur la page d’accueil de son site web, tu vois d’abord ceci, avec le bouton pour t’inscrire : Apprendre Mes Meilleurs Trucs :


Ensuite, dès que tu cliques dessus, la pop-up suivante s’ouvre :


Tu peux alors enregistrer tes coordonnées pour recevoir plusieurs surprises.

5. L’inscription au milieu du contenu

Les formulaires au milieu du contenu entrainent généralement un fort taux de conversion. Avec cette approche, on propose au lecteur de s’inscrire afin de profiter d’autres contenus plus intéressants. Le grand avantage est que cela ne dégrade pas l’expérience client du visiteur.

Exemple avec l’opt-in suivant :

6. Les entrées pop-up

Ce formulaire pop-up s’active lorsque le visiteur atterrit sur le site web. Il empêche souvent de voir la majorité de l’écran, ce qui force l’engagement.

Mais n’oublie pas que les visiteurs feront l’une des actions suivantes :

  • Respecter et fournir des informations demandées ;
  • Ignorer le CTA et fermer le pop-up;
  • Rouspéter et s’en aller.

La première leçon à retenir ici est la rapidité. Noah Kagan, fondateur de SumoMe, démontre le bon moment pour collecter les courriers électroniques en fonction de l’heure à laquelle l’internaute accède à la page :


Pour optimiser l’efficacité des formulaires pop-up, il faut donc les faire apparaître cinq secondes après l’arrivée du visiteur sur la page du site web.

7. Les fenêtres pop-up de sortie (exit pop-up)

Ces opt-ins apparaissent lorsque la souris du visiteur se dirige vers les boutons « arrière » ou « fermer » du navigateur. Les fenêtres contextuelles de sortie sont un effort intelligent pour engager un abonné potentiel et empêcher la perte d’un prospect.

Lors de la création des fenêtres pop-up de sortie, sois malin : montre ce que le visiteur perd s’il s’en va sans s’inscrire.

8. Les boîtes de défilement

Les boîtes de défilement sont la forme polie des fenêtres contextuelles. Au lieu de prendre toute la surface de l’écran, elles apparaissent de manière discrète, sur le côté en bas à droite généralement. Au fur et à mesure que le lecteur défile sur la page, la boite suit son mouvement.

Cette technique propose un taux de conversion efficace.

Par exemple, voici la boite de défilement sur le site web de l’agence content marketing française Invox :

9. Les inscriptions à la barre latérale


Les formes de la barre latérale sont omniprésentes sur le web. Souvent intégrées aux modèles du site Web, elles sont très faciles à mettre en œuvre. Pour cela, assure-toi simplement que ton formulaire de barre latérale recueille des données utiles et soit bien visible sur ton blog/site web.

Par exemple, voici une boite d’inscription (à gauche) sur Kissmetrics :

10. Les inscriptions à l’en-tête du site web/blog

Les inscriptions aux en-têtes sont très simples et peuvent inclure plusieurs CTA. Problogger, par exemple, utilise ses en-têtes pour collecter des emails, promouvoir son podcast et annoncer ses événements. Son grand avantage ? Attirer immédiatement l’attention des visiteurs qui atterrissent sur le site.

Bonus : Les inscriptions de fin d’article

Les formulaires de fin de publication s’adressent aux lecteurs les plus dévoués, c’est-à-dire les visiteurs qui ont consommé ton contenu dans son intégralité. Ils sont déjà séduits par la valeur de tes contenus et recherchent probablement plus.

Mettre un formulaire pour s’inscrire est une bonne approche, car à ce moment-là, tes lecteurs sont encore tous chauds.

Par exemple, voici comment la blogueuse Kim Auclair l’utilise sur son blog :

Pour conclure

Avec une liste ciblée et segmentée, tu vas pouvoir entretenir une relation de confiance avec ton audience, le pousser à lire tes articles ou conduire tes lecteurs dans un tunnel de vente. Les techniques d’acquisition de courriels contenus dans cet article sont toutes efficaces. Elles ont fait leur preuve sur des centaines de business.

Toutefois, tu ne dois pas être submergé par toutes ces méthodes. Tout ce que tu as à faire, c’est de commencer par tester quelques-unes d’entre elles, voir celles qui fonctionnent pour ton cas et adopter les plus efficaces.

Sinon, as-tu déjà utiliser l’email marketing ? Quelles techniques crois-tu pouvoir utiliser dans les prochains jours parmi que je viens de présenter dans cet article ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire