Blogosphère - 12 façons de trouver un bon sujet d’article pour son blog - 26 mai 2017

12 façons de trouver un bon sujet d’article pour son blog

Julie Lucazeau Rédactrice web

Vous avez construit un joli calendrier éditorial, et vous devez désormais trouver de bons sujets d’articles pour votre blog. Vous avez peut-être une vague idée des thématiques à traiter —mais comment savoir si vos idées d’articles sont bonnes ? Comment savoir si vous tenez le bon sujet, celui qui intéressera vraiment votre audience ? Voici 12 méthodes, qui reposent pour la plupart sur des indicateurs fournis par les internautes eux-mêmes, pour vous aider à trouver les sujets de vos prochains articles de blog…

#1 La concurrence

Un bon benchmark peut vous permettre de mieux identifier les sujets qui intéressent votre cible.

La méthode du benchmark consiste à réunir un panel de concurrents pour relever les bonnes et mauvaises pratiques, et ainsi trouver des pistes d’amélioration pour votre propre entreprise —en l’occurrence, votre blog. Vous pouvez appliquer cette méthode en vous concentrant sur les blogs de vos concurrents directs : quels types d’articles suscitent le plus de commentaires, le plus de partages sur les réseaux sociaux ?

Vous devrez ensuite tirer les conclusions de ce benchmark pour optimiser votre recherche de sujets. Il va sans dire qu’il ne s’agit pas de reprendre (pour ne pas dire plagier…) les sujets de vos concurrents, mais de vous en servir comme des indicateurs sur les besoins et les goûts de votre audience commune. Vous devrez ensuite vous demander quelle valeur ajoutée vous pouvez apporter aux internautes ; il ne s’agit pas de faire « comme … », mais « mieux que … ».

#2 Les commentaires de votre blog

Qu’ils soient personnels ou professionnels, les blogs sont (et doivent rester) des lieux de conversation. Accepter et modérer les commentaires des internautes vous permet de tisser un lien durable avec votre audience.

Mais ces commentaires sont aussi de précieux indicateurs sur les attentes de vos lecteurs. Concentrez-vous sur les questions qui vous sont posées par les internautes : sur quelles problématiques, quels sujets portent-elles ?

Si certaines thématiques apparaissent de façon récurrente dans les commentaires de votre blog, il est peut-être temps d’en faire le sujet de votre prochain article.

#3 Les logs de votre moteur de recherche interne

On a souvent tendance à oublier ce type bien particulier de contenu produit par l’internaute (ou user generated content). Pourtant, c’est l’un des plus significatifs : relevez soigneusement les requêtes enregistrées par le moteur de recherche interne de votre blog.

Puis posez-vous les questions suivantes : les utilisateurs qui ont effectué ces recherches sur votre site ont-ils trouvé des réponses à leurs questions ? Certaines recherches sont-elles récurrentes ?

Un tel exercice vous permettra en outre de vérifier la pertinence de votre ciblage. Je m’explique : si les requêtes enregistrées par votre moteur de recherche interne vous semblent éloignées, voire très éloignées, de la thématique de votre blog, il vous faudra certainement revoir la conception stratégique et éditoriale de votre site.

#4 Les groupes Facebook et LinkedIn

Il est probable que vous utilisiez déjà les réseaux sociaux pour promouvoir votre blog ; mais avez-vous pensé à les exploiter au moment de la recherche de sujets d’article ?

Rejoignez les groupes LinkedIn et les pages Facebook qui traitent de la même thématique que votre blog, mais pas seulement. Les médias sociaux vous permettront d’en savoir plus sur votre audience, sur ses goûts, ses habitudes de consommation et ses comportements en ligne. Soyez à l’affut du moindre signal, qu’il s’agisse des articles les plus partagés ou des commentaires laissés par les internautes.

Puis demandez-vous comment les informations ainsi recueillies pourront vous servir à concevoir votre prochain article de blog.

#5 Le web anglophone

La blogosphère anglophone regorge de bonnes idées, souvent peu exploitées par les blogueurs français.

Plusieurs approches sont possibles : la transcréation d’articles en anglais (c’est-à-dire une traduction libre à forte valeur ajoutée), ou la traduction pure (qui nécessite un accord préalable avec l’auteur du texte). Vous pouvez aussi vous servir du web anglophone comme un outil de veille, afin d’identifier les tendances de votre secteur —avant les autres, c’est encore mieux.

Pour consulter des articles anglophones sur votre thématique de prédilection, il suffit d’ajuster les paramètres de votre moteur de recherche —pour Google, Paramètres > Langues. Puis entrez la requête suivante : « blog + thématique/sujet de votre choix, en anglais of course ». Les premiers résultats devraient vous donner une idée des blogs anglophones les plus influents dans votre thématique.

#6 Les requêtes associées et/ou suggérées par Google

Google cherche sans cesse à améliorer l’expérience de l’utilisateur —pour le plus grand bonheur des blogueurs et responsables éditoriaux. Les requêtes associées (qui correspondent aux liens en bas de page sur Google) et suggérées (quand le moteur vous propose plusieurs requêtes à partir d’un ou deux mots clés) vont dans ce sens. Elles vous permettront d’avoir une idée plus précise des mots et expressions clés les plus utilisées par votre audience.

Ne vous contentez pas d’utiliser ces suggestions comme de simples mots clés à insérer dans vos articles ; faites-en de véritables sujets, si ce n’est pas déjà fait !

#7 Les générateurs de mots clés

Si vous utilisez déjà un générateur de mots clés pour améliorer le référencement naturel de votre blog, pourquoi ne pas l’exploiter pour trouver des idées d’articles ? En partant d’un mot ou d’une expression clé suffisamment spécifique, les générateurs pourront vous donner des pistes originales pour créer un article unique.

Attention, cependant, à bien sélectionner votre mot clé : il sera peu efficace si il est trop généraliste.

L’outil de planification des mots clés de Google, Übersuggest, SpyFu ou encore SEMrush pourront vous aider dans votre quête de mots clés —et donc d’idées d’articles.

#8 Vos newsletters

Les newsletters peuvent vous aider à trouver des idées de sujets de plusieurs façons. L’analyse de leurs statistiques (nombre de newsletters consultées, taux de rebond, nombre de clics sur le lien d’un article…) peut vous donner une première idée des sujets qui intéressent vraiment votre audience.

Mais votre newsletter peut aussi vous permettre de rentrer en contact avec vos lecteurs les plus fidèles. Pourquoi ne pas leur demander directement leur avis ? En plus de valoriser vos abonnés en leur montrant que leur avis compte vraiment, vous obtiendrez de précieuses informations sur leurs goûts et leurs attentes.

Attention, cependant, à ne pas multiplier ce type de sollicitation. Vous restez aux commandes : il ne s’agit pas de vous laisser dicter votre propre calendrier éditorial, mais bien de « prendre la température », de temps à autre, auprès des premiers concernés.

#9 Un sondage

Dans la famille « Je consulte mon audience », le sondage peut aussi vous aider à identifier les sujets qui intéressent le plus vos lecteurs. Plus restrictif que la simple question ouverte insérée dans une newsletter, il pourra vous permettre de cibler vos thématiques préférées tout en laissant une marge de manoeuvre aux internautes.

Publiez votre sondage directement sur votre blog, dans un widget qui s’affichera sur toutes les pages. Puis promouvez-le sur vos réseaux sociaux, et auprès de vos plus proches collaborateurs. N’oubliez pas de l’insérer dans votre newsletter.

Pour créer votre sondage, utilisez un outil gratuit comme Google Forms ou SurveyMonkey, ou insérez un plugin dédié dans le tableau de bord de votre blog. Et si votre sondage vous permet de récolter un nombre significatif de réponses, pourquoi ne pas rédiger un article sur les résultats obtenus ?

#10 L’actualité

Avez-vous déjà pensé que votre thématique était déjà complètement bouchée ? Que tout avait déjà été dit sur le sujet, et que vous n’arriveriez jamais à trouver une idée d’article originale, avec suffisamment de valeur ajoutée ? Avez-vous déjà trouvé un sujet génial, avant de vous rendre compte (avec la complicité de Google) qu’il existait déjà 18 articles similaires, voire complètement identiques, sur le même thème ?

Bon. Respirez un grand coup : il est temps de prendre un peu de recul. Et si vous regardiez votre thématique d’un oeil complètement neuf ? Au lieu de vous enfermer dans votre recherche de sujet, élargissez-là. Consultez le site d’un journal « généraliste » (Le Monde, Les Échos, Courrier International… le choix est vaste). Et laissez-vous porter par vos lectures, au fil des articles, en recherchant toujours l’analogie, la comparaison possible avec votre secteur d’activité.

On appelle cela du newsjacking : vous vous emparez de l’actualité pour lui ajouter un filtre thématique —le vôtre.

#11 Les événements professionnels

Si vous alimentez un blog professionnel, de nombreux événements pourront vous aider à trouver des idées de sujet. Ces événements, ce sont toutes les conférences, les foires et salons, les colloques et même les webinars qui concernent votre domaine d’activité.

Ces rassemblements professionnels vous permettront notamment de faire le point sur les tendances de votre secteur, mais aussi de tisser des liens précieux avec vos collègues et concurrents. Ils pourront également devenir des sujets d’articles eux-mêmes, sous la forme d’un rapport ludique ou d’une vidéo. De cette façon, vous permettrez à vos lecteurs d’être sans y avoir été vraiment. Et ça, c’est de la valeur ajoutée !

#12 Lire des livres !

Et si l’on se décollait un peu de nos écrans pour passer une après-midi à la bibliothèque —ou à la librairie ? Prenez le temps de vous constituer une bibliographie, qui comportera les grands classiques de votre thématique, mais aussi les publications les plus récentes.

Optimisez vos lectures : prenez systématiquement des notes, et n’oubliez pas de relever les références de chaque ouvrage pour pouvoir les citer par la suite. Chaque lecture peut faire l’objet d’un article : présentez le livre et son auteur, ses idées fortes, les raisons pour lesquelles vous l’avez trouvé intéressant (ou complètement nul…), et proposez des pistes de lecture à vos… lecteurs. La boucle est bouclée !

Pour être efficaces, ces différentes méthodes pour trouver des idées d’articles supposent un véritable investissement de votre part. Peu importe la technique retenue, vous devez avant tout chercher à comprendre votre audience : ce sont toujours vos lecteurs qui vous indiqueront, de façon directe ou non, les meilleurs sujets d’articles possibles.

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire