Référencement naturel - Référencement naturel : 3 conseils SEO pouvant faire la différence - 8 mai 2017

Référencement naturel : 3 conseils SEO pouvant faire la différence

Jérôme Perrin Consultant Marketing Digital

Dans un monde où la majorité des navigations internet commence par une recherche Google, savoir se démarquer grâce à une stratégie SEO pourra vraiment faire la différence. Le nombre de critères SEO à prendre en considération est supérieur à 200. Le nombre d’algorithmes Google est, quant à lui, encore bien supérieur. Outre les grands updates connus du grand public (Penguin, Panda, Colibri, etc.), la firme de Mountain View procède régulièrement à plus de 500 changements d’algorithmes par an, selon les années…

On peut dire que Google change tous les jours.

Même si le moteur de recherche affectionne particulièrement les noms d’animaux, on ne peut pas parler réellement de stratégie caméléon. Car si l’on analyse correctement l’ensemble des algorithmes, force est de constater que certains sont incohérents les uns par rapport aux autres.

Vous avez déjà fait une recherche Google donnant un résultat ahurissant.

Vous le savez.

Ce qui est trompeur, c’est que chacun de ces algorithmes semble être cohérent, individuellement.

Semble 🙂.

1. Pensez votre SEO

Dans le monde selon Google, c’est parfois tout ou rien. Soit vous êtes en première page et ce classement pourra (éventuellement) être bénéfique à votre activité, soit vous n’êtes pas en première page et votre site internet sera (quasiment) invisible.

Sur cette première page, les statistiques montrent que le taux de clics des sites qui se trouvent à la toute première place est largement supérieur à celui des autres sites figurant sur cette même première page.

La faute n’en revient pas à uniquement à Google, mais également au comportement du navigateur internet d’aujourd’hui. Les gens prêtent leur attention, en priorité, à ce qui apparaît en premier : première page, première ligne et premier nom de domaine. C’est un biais cognitif des plus connus.

Pour tous les autres sites internet, il faudra très souvent monter la pente pour parvenir à obtenir une attention optimale de l’internaute lambda.

Posez-vous alors la question de savoir si vous souhaitez absolument obtenir cette première place sur les termes les plus convoités, lucratifs, génériques et difficiles.

Dans l’industrie du digital par exemple, non seulement le terme webmaster est très lucratif (un site internet étant de nos jours un impératif), mais en plus les webmasters qui souhaitent figurer dans les premières pages de Google sur ce terme sont, par définition, très forts en SEO. Et il y a beaucoup de webmasters.

Posez-vous alors la question : pourrez-vous être en première page de Google ?

Tout ne dépendra pas que de vous.

Si tel est votre objectif, vous trouverez ci-après un article traitant du sujet de la première page Google : Objectif première page Google..

2. Etablissez une stratégie SEO pour votre futur nom de domaine

La démarche classique consiste à choisir un nom de domaine et à travailler sur le SEO pour faire apparaître le site, à terme, sur les mots-clés recherchés pour développer son business. Mais cela est bien souvent un travail de longue haleine.

Un site internet créé ex nihilo commencera, dans certains cas, à émerger après plusieurs mois de travail. Parfois plusieurs années.

Pour remédier à ce problème, une solution consiste non pas à créer un nom de domaine, mais à acheter un nom de domaine qui bénéficie déjà d’une ancienneté.

Google accorde une grande importance à l’ancienneté d’un nom de domaine. Dans son classement, la pondération des différents critères fait qu’un nom de domaine plus ancien sera privilégié, même si ce n’est pas le seul critère qui explique les classements SEO de tel ou tel site internet.

En achetant un nom de domaine avec une certaine ancienneté, non seulement vous faites l’acquisition d’un historique SEO, mais vous obtenez également avec votre achat les nombreux backlinks (parfois par milliers) que le site internet a réussi à acquérir au fil des années.

Et le nombre de backlinks de qualité a une grande importance dans le classement SEO d’un site internet..

Dans le monde du SEO, le temps s’achète. Et en achetant un nom de domaine, vous pouvez acquérir l’ancienneté qui sera nécessaire au succès rapide de votre projet digital. Après, c’est à vous d’opérer les ajustements indispensables en réalisant notamment toutes les redirections 301 qui s’imposent..

3. Priorisez les critères SEO en fonction de votre modèle économique

Les critères SEO sont nombreux. Vous pouvez lire à ce sujet l’article Référencement naturel : 43 conseils et critères SEO de base expliqués en une seule phrase.

En fonction de votre modèle économique, de votre mix marketing et de votre écosystème numérique, toutes les règles SEO n’auront pas le même degré d’importance.

Si vous souhaitez, par exemple, faire la promotion d’un événement tel qu’un jubilé, un anniversaire ou une opération commerciale limitée dans le temps, il se peut que la question de l’ancienneté du nom de domaine doive être reléguée au second plan, voire au troisième plan.

Si vous créez une startup et avec cette startup un marché qui n’existe pas encore, il se peut que votre stratégie SEO consiste à se placer bien en avance – et surtout avant tout le monde – sur les termes génériques qui seront vecteurs de business. Cela pourrait se passer le jour où vous aurez réussi à développer le marché que vous créez – et par conséquent, le jour où vous aurez de nombreux concurrents en face de vous qui souhaiteront prendre votre place.

Un véritable travail de prospection (et de projection) sera alors nécessaire pour bien comprendre quels termes, aujourd’hui, seront très lucratifs, demain.

Enregistrer

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire