Entreprendre - 5 raisons pour lesquelles les startups doivent faire des études de marché - 30 mars 2017

5 raisons pour lesquelles les startups doivent faire des études de marché

Les études de marché réalisées par des Instituts sont souvent, à tort, mises de côté par les petites structures. Préjugés sur les coûts, mise en place et processus trop longs… Autant de raisons qui poussent à croire que ce n’est pas adapté aux startups, et pourtant !

Grâce à la digitalisation, certains Instituts d’études de marché peuvent aujourd’hui répondre aux problématiques des start-ups. Les études online permettent, en effet, d’apporter des réponses rapides à des coûts maitrisés, laissant ainsi la possibilité aux nouveaux acteurs de réaliser une étude de marché qui sera très utile pour le développement de leur activité.

Club&Com

Quelles sont les raisons pour lesquelles une étude de marché est primordiale et stratégique ? Comment un Institut d’étude de marché peut-il s’avérer être un partenaire majeur dans le développement de son business ?

1. Connaître son marché

Afin de répondre au mieux aux attentes et cibler les besoins des consommateurs, il est indispensable d’en connaitre les moindres recoins.Une étude sur un échantillon de 1 000 personnes représentatives de la population française, par exemple, permettra ainsi à la jeune pousse de définir exactement les perspectives de développement et de savoir dans quelle direction aller.

C’est bien connu, le lancement d’un produit/service implique un grand nombre d’incertitudes. Il est, effectivement, souvent difficile d’appréhender, de manière tangible, le potentiel d’un nouveau marché. Les premières phases de développement se résument, la plupart du temps, par un « tâtonnement », qui peut parfois représenter « une perte de temps » pour une entité qui souhaite évoluer très rapidement. Réalisée une étude U&A (Usage & Attitudes) pourrait s’avérer, dans ce cas, être un gain de temps considérable.

2. Prendre des décisions rapidement

La startup se définit généralement par un environnement de « Fast Growth » et « Fast Decision ». Les décisions doivent effectivement être prises dans un laps de temps très court. Une difficulté supplémentaire, car il n’est pas simple de savoir si l’on prend la bonne décision.

Les « startupers » traversent, à juste titre, de longues phases de doutes, sur des décisions importantes telles que le choix d’un logo, d’un packaging ou encore du bon pricing. La réalisation d’un Test de concept garantit des prises de décision solides et fondées.

3. Se positionner sur le marché vis-à-vis de la concurrence

Via une étude de marché, il est également possible de suivre le niveau de connaissance et la santé de sa marque via un tracker de Notoriété et d’Image. Ceci permet ainsi à la start-up de suivre, les premières années de sa croissance, son évolution et en déduire alors l’efficacité des communications et actions marketing mises en place. Des données qui permettront de piloter, ensuite, de manière efficace ces actions marketing et communication.

4. Faire un bilan de campagne

Lancer une campagne pub est souvent une décision difficile et importante, car elle induit un investissement conséquent. Deux phases sont alors importantes.

En amont, il faut définir le type de création que l’on souhaite selon le média choisi, le slogan, et le message que l’on veut véhiculer. En aval, il est important de connaitre le ROI et l’efficacité de sa campagne.

Ainsi, pour optimiser ces deux phases, les Instituts permettent aux annonceurs et leurs agences d’effectuer un Pré-Test, afin d’assurer la qualité et l’efficacité de la campagne. Puis un Post-Test, afin d’effectuer un bilan de campagne permettant d’analyser le plan média et la création publicitaire.

5. Multiplier les reprises Presse et gagner en visibilité

Les débuts sont toujours compliqués pour une start-up qui veut faire parler d’elle, notamment dans les médias.
Réaliser une étude d’opinion pourra alors permettre de créer du contenu, et de se positionner comme un expert de son marché en publiant des chiffres caractéristiques de son secteur.

Les Instituts d’études de marché se sont mis à l’online, et certains se positionnent sur le créneau du digital et des start-ups, comme YouGov, pionnier des études online.