Référencement naturel - 3 indicateurs de performance SEO à suivre en 2017 - 30 mars 2017

3 indicateurs de performance SEO à suivre en 2017

Emma Labrador Responsable marketing & communication @Cogniteev

Le SEO est une stratégie d’acquisition sur le long terme et mesurer ses efforts peut parfois sembler chronophage tant les métriques à surveiller sont multiples. Connaître les bons indicateurs de performance SEO peut vous faire gagner un gain de temps considérable lors de vos audits de référencement naturel. Cet article vise à présenter 3 indicateurs clés de performance SEO et actionnables à suivre pour mesurer le succès ou les zones d’amélioration de vos campagnes…

La fréquence et le ratio de crawl

La fréquence de crawl est un indicateur de performance important à surveiller. Afin d’indexer et de positionner vos pages sur des résultats de recherche, Google a besoin de parcourir les pages de votre site. Cependant, il dispose d’un budget de crawl limité, c’est-à-dire une somme allouée à vos sites web, pour visiter les pages de votre site. Il est donc nécessaire d’être sûr que Google vienne visiter vos pages les plus importantes, c’est-à-dire vos pages générant du trafic organique et des conversions.

Job&Co'm

Plusieurs facteurs peuvent influencer positivement ou négativement votre budget de crawl :

  • Le temps de réponse du site : plus le serveur sera rapide à répondre, plus il sera facile pour le robot de Google de crawler un volume de page important ;
  • Le volume de pages populaires à crawler : Google a tendance à crawler les pages populaires plus fréquemment que les pages moins populaires afin qu’elles soient à jour dans l’index du moteur de recherche ;
  • Le volume de nouvelles pages à crawler : la fréquence d’ajout de nouvelles pages aura un impact sur le budget de crawl comparé à un site statique sans mise à jour. Google aime le contenu frais et riche ;
  • Les modifications d’URLs/nom de domaine suite à une refonte : la refonte d’un site avec changement d’URLs a un impact fort sur le crawl de Google, car celui-ci doit rapidement mettre à jour les anciennes URLs par les nouvelles.
  • Le contenu dupliqué : le contenu dupliqué oblige Google à indexer plusieurs versions d’un même contenu au détriment de pages plus importantes.
  • Les liens cassés : un trop grand nombre d’erreurs 404 enverra un signal négatif à Google quant à votre expérience utilisateur. Résultats, il reviendra moins souvent visiter ces pages.
  • Les chaînes de redirections 301 : Les chaînes de redirection sont néfastes pour votre budget de crawl de plusieurs manières. Lorsque Google atteint une URL et voit une 301, il ne la suit pas toujours immédiatement et ajoute à la place la nouvelle URL à une liste et la suit ensuite. Vérifiez également que votre sitemap XML est à jour.

Il est également intéressant de comprendre quelle proportion de votre site a été crawlée et vue par les robots de Google. Pour ce faire, il est donc important de regrouper vos URLs par groupe afin de segmenter vos pages par objectif business et comprendre si vos money pages (celles générant des conversions) sont suffisamment crawlées comparées à des pages moins importantes.

Des outils d’analyse de logs comme OnCrawl peuvent vous permettre de suivre ces KPIs.

comportement du googlebot - oncrawl

Dans l’exemple ci-dessus, on peut voir que certaines catégories sont moins crawlées que d’autres. Il est donc important de se poser la question suivante : mes pages importantes sont-elles celles visitées par le Googlebot? Êtes-vous en train de gaspiller des chances de positionner vos produits/ articles/services ? Ces données peuvent vous aider à prendre les bonnes décisions pour rediriger votre budget de crawl sur les pages qui comptent.

Le taux de pages orphelines actives

Le taux de pages orphelines est un autre indicateur SEO à prendre en compte pour mesurer vos performances. Une page orpheline est une page qui n’est pas rattachée à la structure interne de lien d’un site web et que les utilisateurs ne peuvent trouver depuis le site web. Elle est donc absente de l’arborescence et potentiellement invisible par les moteurs de recherche. ll peut arriver qu’elle soit indexée, mais de manière générale, elle ne contribue pas à augmenter la visibilité SEO de votre site.

Si le problème ne touche qu’une seule page, alors l’impact sur la visibilité sera limité. Mais dans de très nombreux cas, les pages orphelines sont liées à un mauvais maillage interne et touchent un ensemble de pages. Le nombre de pages potentiellement indexables sera donc impacté.

Un simple crawl de votre site ne vous permettra pas de détecter ces pages, car un crawler se contente de suivre les liens présents sur votre site. Les pages orphelines n’étant pas liées à la structure, aucune chance de les détecter ! Il faut donc analyser vos logs et croiser ces données avec celles de votre crawl afin d’avoir une vue d’ensemble exhaustive de vos pages !

Si Google connait ces pages, il continuera de les visiter au détriment de pages plus importantes. Les pages orphelines ne génèrent en effet aucun trafic. Cependant, certaines pages orphelines sont considérées comme actives, c’est-à-dire qu’elles génèrent du trafic depuis les résultats organiques. Cette donnée en tête, il sera donc intéressant de vous demander si ces pages valent la peine d’être rattachées à la structure afin de maximiser leur impact.

Le taux de pages actives

Dernier KPI à suivre, votre taux de pages actives. En effet, connaître le nombre de vos visites organiques n’est pas suffisant. C’est une métrique intéressante à suivre (que vous pouvez trouver via votre analytique), mais qui ne vous permet pas d’avoir une vue globale de vos performances SEO. Quelle proportion de votre site reçoit ce trafic ? Quels groupes de pages en reçoit la majeure partie ? Est-ce vos pages les plus importantes ?

Le taux de pages actives fait référence aux pages générant du trafic depuis un résultat organique sur une période donnée et est opposé aux pages inactives qui ne génèrent aucune visite SEO. Le ratio de pages actives ne vous dit pas seulement le volume de trafic généré, mais également là où il est dirigé. L’objectif étant d’atteindre 100% de pages actives. Mais il est également nécessaire d’évaluer votre ratio de pages actives par groupes de pages. Il sera certainement plus important pour certains groupes compétitifs et créateurs de revenus d’augmenter ce ratio.

ratio de pages actives oncrawl

En clair, ces trois KPIs SEO vous permettent de mesurer l’efficacité de votre stratégie SEO et de travailler avec des métriques claires et actionnables.