E-commerce - #Retail : les commerçants peinent à rentabiliser leurs investissements de transformation digitale - 14 mars 2017

#Retail : les commerçants peinent à rentabiliser leurs investissements de transformation digitale

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

Selon une étude basée sur le marché anglais, seuls 3% des retailers rentabiliseraient les investissements réalisés dans leurs process de digitalisation. L’omnicanal de plus en plus naturel pour les consommateurs demanderai un gros effort financier et organisationnel pour les retailers d’où la difficulté à les rentabiliser…

L’étude a été menée par le cabinet JDA & PWc auprès de 350 CEO retailers. Malgré la rentabilité difficile à atteindre, 69% des entreprises interrogées comptent augmenter leurs dépenses dans les technologies liées au digital. Objectif : améliorer l’expérience utilisateur. 76% investissent dans la gestion de la clientèle, 76% également pour améliorer leur mobilité ainsi que leurs initiatives autour du beacon.

#Retail : 69% des retailers comptent augmenter leur dépenses dans le #digital Click to Tweet

Autres priorités misent en évidence par l’étude : le big data, les applications mobiles, l’internet des objets et l’amélioration des usages des données provenant des réseaux sociaux. La livraison le jour même qui s’est démocratisée notamment grâce à Amazon ne fait pas l’unanimité auprès des retailers. En effet, 28% prévoient de diminuer les dépenses dans ce sens. Toujours en matière de livraisons, les e-commerçants prévoient d’augmenter les frais de livraison et d’augmenter le minimum d’achat pour la livraison gratuite.

Fait également marquant : plus de 52% des répondants n’ont pas encore entamé leur transformation digitale.

Nous n’avons pas trouvé d’étude récente pour le marché français, mais il semble qu’en dehors des grandes chaines de distribution, la digitalisation reste un investissement conséquent et difficilement amortissable rapidement pour les retailers. Néanmoins la digitalisation doit être vue comme un investissement sur le long terme et absolument nécessaire. Les retailers ne passant pas ce cap se verront distancer par les autres acteurs.

Il est indispensable que ces derniers recrutent les compétences en interne ou se fassent accompagnés, car en voulant faire tout soit même sans avoir les compétences, les investissements peuvent vite ne pas être profitables.

Source : Essentialretail

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire