Entreprendre - La journée type et (pas si) tranquille d’une maman consultante en communication - 16 février 2017

La journée type et (pas si) tranquille d’une maman consultante en communication

Claire Negrier [Slasheur] Consultante Communication / Marketing

Quand je parle de mon métier autour de moi, j’entends souvent : “Wouha !!! Consultante en communication ! Tu bosses de chez toi, tu fais ce que tu veux quand tu veux et comme tu veux, c’est trop bien !” »… Ceci étant : la version totalement utopique de mon métier et de mon rôle au quotidien. Et si nous en riions ensemble pour une fois ?

Etre à son compte, c’est facile à gérer

Archi faux ! Si tu ne te structures pas et que tu n’es pas hyper organisée, tu es très vite débordée !

Quand tu démarres, il faut gérer les enfants, le mari, les chats… Tout ça avant de pouvoir penser à t’occuper de toi.

Résultat : 8h45, pas douchée, pas prête du tout et tu démarres dans 15 minutes.

Et je ne te parle même pas du « quotidien » de la maisonnée ! Celui-ci vient s’immiscer dans ton temps de travail ! Il faut savoir jongler entre mails clients, appels prestataires et linge à étendre…

Le matin, la consultante en communication se la coule douce…

Réveillée, 6h. Tu te sors péniblement de ton lit (les gosses t’ont réveillée 5 fois). Tu prépares tout pour chacun, une fois tout le monde à son « poste », tu cours pour te préparer toi-même. 9h10 tu te précipites sur l’ordinateur, c’est déjà la course et tu es déjà en retard.

Tu ouvres tes supports. Pour moi, ce sera Webmails (3), Facebook, et Skype.

T’as déjà 3 conversations en attente. Tes gentils clients ont des questions, des demandes. Et ça, ça ne peut pas attendre. Donc c’est ta priorité. Tu réponds, et finalement ils t’attendaient, donc tu suis 3-4 conversations en même temps.

Dans ta matinée, tu gères : les appels prestataires, les devis (là t’es contente quand même, tu te dis que tu « marches »), les couacs, et ta propre comm’. Bah oui. Faut y penser aussi.
Ta page, ton groupe, ta newsletter… Tes articles ! Pour Webmarketing & Co’m, mais aussi pour ton propre blog. Même si tu n’y travailles pas tous les jours, il faut noter les idées, les grandes lignes pour t’assurer de ne rien oublier et pouvoir y revenir…

11h20 ! Mince, faut aller préparer le déjeuner ! Tout le monde sera à table à 12h05 grand max…

Oh ! Tiens, la machine est finie… Il faudra penser à l’étendre !

L’après-midi, la p’tite sieste

Pour les autres ! Pour la consultante en communication : 12h30. Tu « repars au bureau ». Il faut encore que tu prépares tes courriers. Mais tu as une question sur ta page. Et l’instantanéité des réseaux t’impose d’y répondre au plus vite.

Finalement, tu invites la personne à approfondir le sujet en message privé.

Hop, 3 fenêtres supplémentaires s’ouvrent, 2 clients et une personne de ton réseau qui te parlent. 4 conversations en même temps ! Tu peux le faire !

Zut ! Le téléphone maintenant (pourvu que ça ne réveille pas le petit !).

Bien sûr, c’est encore une plateforme d’appel…

14h00 : Déjà !!!! Là, tu fermes tous les réseaux, tu ouvres tes logiciels. Et tu te mets en mode créatif.

Tu griffonnes sur un bout de papier, tu couches tes idées (sur tous les sujets qui te passent par la tête : idées de design, headlines de la plaquette client, liste des courses à faire…).

Tu crées en parallèle un logo pour ta cliente, tu updates la plaquette d’un autre. Oups. 15h30, tu rentres en « conf ». La réunion mensuelle avec ton plus gros client (ou presque).

Tu rouvres de-ci de-là tes réseaux pour vérifier et tu réponds aux éventuelles interactions suscitées, tout en suivant ta téléconférence (heureusement que ce n’est pas une visio !).

16h30 : ouf, ton +1 a géré les enfants. Tu cours à la poste parce que c’est bientôt fermé, mais ton courrier doit absolument partir aujourd’hui.

Tu reviens, 17h15 : C’est le boucan à la maison .. La concentration va être difficile. Mais c’est le moment le plus important de ta journée. Tes clients sont disponibles à partir de cette heure-là. Tu sais qu’entre tes réseaux sociaux et les appels / mails et chats, c’est maintenant que démarre «vraiment» ta journée d’interaction.

17h30 : tu es posée, tu réponds aux demandes au fil des arrivées, tu crées, tu kiffes, c’est là que tu es en ébullition et que tu es la plus productive… Les idées fusent, les échanges vont bon train. Et le temps file…

18h15 ! Mince, faut aller préparer le repas ! Vive les smart objects, tu continues tes discussions tout en préparant le dîner. Et zut ! T’as encore oublié la machine, hop ! T’enchaines.

Et le soir. Tu te prélasses

19h20 tous à table. Il faut quand même se prendre un moment en famille c’est important… Même si souvent, tes pensées sont à la créativité !

20h30, tout est rangé, la maison est à nouveau calme .. Tu repars dans ton bureau. Tu finis ce que tu n’as pas eu le temps de boucler tout à l’heure. Tu prépares tes idées sur la journée de demain.

Tu as ta check-list de publications, il faut donc programmer tout cela.

21h20 .. Tu pars te poser un peu. Histoire de… Pour passer un peu de temps avec ton +1 (quand même !)

23h20 : Monsieur est couché ! J’ai la maison pour moi ! Tiens, un peu de lecture sur Facebook, que deviennent mes copines ?

00h15, allez, j’bouquine un peu pour m’évader

01:00 Je ferme enfin les yeux sur cette journée…

 

Et je rattaque le lendemain (avec bien sûr une nuit plus ou moins entrecoupée). Mais quand même.

Cette minute – là – juste avant de t’endormir où tu te dis..

« Je kiffe mon métier, je kiffe ma vie
(mon mari aussi qui m’aide quand même beaucoup),
et j’me sens super privilégiée… »

Et ça… Ça vaut tout l’or du monde…