Blogosphère - Pas de prisonniers ! Comment rendre vos lecteurs captifs sans utiliser de barreaux - 10 février 2017

Pas de prisonniers ! Comment rendre vos lecteurs captifs sans utiliser de barreaux

Mélanie Decoster Rédactrice web

Talalalam… lalalam… Dans une plaine aride, un cow-boy solitaire galope vers vous. Il vient de loin et n’est d’abord qu’une ombre qui se dessine sur l’horizon. Il se rapproche pourtant, et vous savez que sa venue annonce des bouleversements. Ni vous, ni vos proches ne sortirez indemnes de la rencontre qui se prépare…

Cette scène a lieu dans un monde idéal. Un monde où les « lalalam » sont tout de suite identifiés comme les notes de musique d’un western et où vos lecteurs attendent avec impatience le début de vos textes (même sans pop-corn sous la main). Dans le monde dans lequel vous vivez, il y a juste un peu de gros risques pour que vos textes soient noyés sous une multitude de sujets plus ou moins similaires et que les internautes que vous cherchiez à contacter aient des choses beaucoup plus importantes à faire que vous lire (vérifier leur score à Candy Crush en fait apparemment toujours partie, même des années après le lancement de ce jeu). Vous n’avez donc que quelques minutes pour les captiver. Autant dire qu’il vous faut soigner la bande-annonce !

Voyons comment les cow-boys ont toujours su séduire aussi bien les pures jeunes femmes en détresse que les barmen épuisés ou les enfants en quête d’aventure (si ça ce n’est pas de la communication de masse, je me demande ce qu’il vous faut).

Pensez à vos lecteurs quand vous écrivez. Avec mes mots.com

Une musique comme une signature

Si vous connaissez personnellement Ennio Morricone (vous en avez de la chance !), vous voyez exactement de quoi je parle. Dès les premières notes de musique, on sait qu’un grand film va commencer. C’est le cas de nombreuses bandes originales qui ont ponctué l’histoire du cinéma ces dernières années. Je ne vais pas vous conseiller d’ajouter une bande-son à vos pages internet (elles prennent inutilement de la place sur la bande passante et peuvent même irriter certains internautes. Dont moi) mais plutôt de vous consacrer sur l’effet d’une musique…

Une mélodie bien composée indique tout de suite de quoi on parle et elle donne envie d’en écouter plus. C’est de cette manière que vous devez composer vos textes. Il faut qu’ils informent dès les premières lignes sur le sujet… sans trop dire dessus dès le départ. Vous pouvez même inclure des refrains dans vos pages (call-to-action, bien sûr, mais pas seulement. Un refrain, c’est une manière de renouveler l’attention du lecteur. Une manière de renouer la complicité avec lui. Vous avez compris, cow-boy ? Alors, en selle !).

Plans larges et plans rapprochés

Les plans larges, au cinéma, c’est joli, ils donnent l’occasion de contempler le paysage. Mais ce qui intéresse réellement les groupes, ce sont les gros plans sur le visage de leur héros. C’est pareil pour un texte : prenez de la distance, sachez élargir le sujet de temps en temps pour inclure des informations venues d’ailleurs. Mais n’abusez pas des plans larges, trop généralistes et qui endorment les lecteurs.

N’oubliez surtout pas de rester concentré sur ce dont vous êtes en train de parler et de fournir des détails précis. Si vous tenez un blog, c’est pour une raison particulière : ne la perdez jamais de vue.

Dans la catégorie « plan rapproché », n’oubliez pas non plus que vous devez vous exprimer avec une voix qui vous est propre. Ce n’est pas n’importe quel quidam qui peut se prendre pour le héros de ces dames, blanc-bec… Mais seule la suite vous dira si vous pouvez réellement devenir un héros du blogging !

N'oubliez pas les détails dans vos textes pour les rendre plus intéressants

De l’action dans le texte

Un lecteur captivé, c’est un lecteur qui a envie de connaître la suite de l’histoire. Donc, vos textes doivent être écrits de manière à leur donner envie de lire chacun des paragraphes. Mettez-y du suspense, annoncez que vous répondrez à quelques préoccupations essentielles dans la suite de l’histoire (oups, de l’article)… Entretenez leur passion ! Il faut les faire rêver, garder une part de mystère (tout en le résolvant à la fin), ils doivent se demander « mais bon sang, que va-t-il encore me raconter ensuite ? ».

Pour qu’ils aient envie de le savoir, vous avez deux options :

  • soit vous répondez à une question essentielle (« comment faire repousser les cheveux quand le chapeau de cow-boy porté en permanence provoque la calvitie ? ») ;
  • soit vous insufflez un peu de storytelling dans votre manière de raconter les faits (bien racontée, même une expédition chez l’épicier peut être passionnante !).

écrivez comme on raconte une histoire

Soignez vos fins

Si vous êtes très doués, vous aurez bientôt tout un panel de lecteurs qui, en se basant sur la qualité de votre production, seront déjà prêts à être captivés avant même la parution de votre prochain article. Là, vous avez presque gagné la bataille. Méfiez-vous cependant : il y a toujours un bandit caché dans l’ombre qui a gardé une dernière balle pour vous terrasser… Ce n’est pas parce que vous avez presque atteint la gloire qu’il faut relâcher la pression.

Si vous ne voulez pas repartir après chaque article comme un pauvre cow-boy solitaire, créez du lien avec vos lecteurs. Il faut toujours une conclusion à vos histoires, même si vous pouvez inviter vos lecteurs à l’écrire à votre place.

 

Talalalam… Le cow-boy moderne a remplacé le pistolet par le clavier d’ordinateur. Comme dans les pires navets, il n’a jamais besoin de recharger son arme, car il n’est jamais à court de munitions. Et vous, quel genre de héros voulez-vous être dans votre blog ?

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire
  • Pack bonnes pratiques Twitter et Google+

    12.90

    Grâce à ce pack, bénéficiez d’un tarif réduit pour nos deux ebooks.

    Découvrir
  • Guide des bonnes pratiques sur Google+

    9.90

    Ce guide sera l’occasion d’appréhender les bonnes pratiques à mettre en place pour tirer profit de Google+ et gagner en visibilité.

    Découvrir
  • Guide des bonnes pratiques sur Twitter

    9.90

    Découvrez toutes les bonnes pratiques pour réussir sur Twitter !

    Découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *