Blogosphère - 7 règles confidentielles (et tirées du film Fight Club) pour un blog légendaire - 2 janvier 2017

7 règles confidentielles (et tirées du film Fight Club) pour un blog légendaire

Théo Rossi Créateur de Blogging Enchanteur

Vous voyez ces blogueurs populaires ? Ceux qui sont lus par des milliers (si ce n’est des centaines de milliers) de personnes chaque mois. Ceux qui réunissent une audience fidèle autour de leur blog. Ceux qui vivent de leur activité en ligne Comment font-ils ? On pourrait presque penser qu’ils possèdent un pouvoir magique, ou qu’ils appartiennent à une secte. Et vous savez quoi ? Vous auriez raison de penser cela…

Pas pour le pouvoir magique, mais pour la secte, c’est presque ça. Bon ok, ce n’est pas une secte à proprement parler : c’est un club. Mais un club secret. Tellement bien gardé que vous n’en avez jamais entendu parler. Son nom : le Write Club.

Laissez-moi vous dire une chose : le Write Club n’est pas un club ordinaire. Faites-y entrer un blogueur tout ce qu’il y a de plus médiocre, et il en ressortira l’un des meilleurs écrivains en ligne au bout de quelques mois. Comment est-ce possible ? Eh bien, le Write Club n’est pas vraiment un endroit où l’on rigole. C’est un camp d’entrainement pour blogueurs d’élite.

Il est très difficile d’y entrer, mais une fois que vous y êtes, vous pouvez être sûr que vous apprendrez des techniques monstrueuses. Le genre de techniques qui transformeront à jamais votre blog. Mais le meilleur, ce n’est pas ça : ce sont les règles que tous les membres doivent suivre. Car ce sont précisément ces règles (si vous les suivez et que vous les appliquez) qui ont le pouvoir de vous transformer en l’un des meilleurs blogueurs de votre thématique, prêt à écraser la concurrence.

Elles sont au nombre de sept, et je puis vous assurer une chose : si vous aviez une copie de ces règles, vous seriez (grandement) avantagé. Sans exagérer, elles sont un véritable raccourci vers la création d’un blog populaire.

Le problème : comme je vous l’ai dit, il est quasiment impossible d’entrer au Write Club et vous ne verrez probablement jamais ces règles de vos propres yeux. À moins que…

À moins que j’aie réussi il y a une semaine à pénétrer dans l’enceinte du Write Club en me faisant passer pour l’un des membres. Je sais, c’est fou. À vrai dire, je ne sais toujours pas comment la supercherie a pu passer. Mais ce qui est sûr, c’est que j’y suis arrivé.

Et vous voulez savoir le plus intéressant ? Je connais les règles.

Quand je me suis baladé dans le club, je les ai vues : elles étaient là, inscrites sur une stèle en pierre. Nul doute que ces règles sont sacrées. Alors, vous vous doutez bien de ce que j’ai fait : j’ai sorti mon iPhone, j’ai ouvert l’application Notes, et je les ai copiées, puis je suis rentré chez moi.

Cela fait donc une semaine que j’ai les 7 règles du Write Club en ma possession. Je ne peux pas aller jusqu’à dire qu’elles sont un trésor pour l’Humanité, mais elles sont sans aucun doute d’une valeur inestimable pour nous autres, blogueurs. Et c’est pour cette raison que j’ai décidé de les partager avec vous.

Ces règles dont personne à part les membres du Write Club n’a jamais entendu parler, je vais les révéler au grand jour, aujourd’hui, dans cet article, maintenant.

Règle n°1 : Vous ne devez pas publier du contenu médiocre

La première règle du Write Club est : il est interdit de publier du contenu médiocre. Une règle qui peut paraitre basique, mais qui est pourtant la plus importante du Write Club. Si votre article n’apporte pas quelque chose à vos lecteurs, ne le publiez pas… C’est simple.

Il y a déjà assez de contenu pourri sur le web comme ça, alors démarquez-vous en produisant du contenu épique. Au lieu de publier un article tous les jours, écrivez plutôt un article par semaine (ou toutes les deux semaines) qui sera d’une qualité supérieure, un contenu génial est difficile à produire. Alors, n’hésitez pas à passer du temps dessus.

Le jeu en vaut la chandelle.

Règle n°2 : Vous ne devez PAS publier du contenu médiocre

La deuxième règle du Write Club est : il est interdit de publier du contenu médiocre. Oui, c’est assez important pour être répété deux fois. Mais au final, qu’est-ce que c’est que du « bon contenu ». Car tous les blogueurs vous le diront : « Publiez du bon contenu », « Le contenu est roi » « Bla bla bla »…

Arrêtons de tergiverser. Un bon contenu, c’est :

  • Un contenu qui informe, est utile et pratique (très important le côté pratique) ;
  • Un contenu engageant. Si votre article sonne comme un prof de maths qui fait une leçon sur les formes canoniques à ses élèves, vous avez perdu. Votre article doit au contraire être engagé, émotionnel et plaisant à lire.

C’est même prouvé par la science. Regardez : quand l’auteur d’un Best Seller du New York Times analyse ce qui rend des articles viraux en ligne, il découvre un point commun. Ils ont tous une émotion directrice. Peur, crainte, colère, angoisse, joie, luxure, surprise… Qu’importe. Quand on lit ces articles, on ressent quelque chose.

C’est cela qui nous fait partager et qui fait que l’article connait (accessoirement) des milliers de partages. Alors, la prochaine fois que vous écrirez un article, laissez-vous aller. Ne faites pas l’erreur que tant de blogueurs commettent (c’est-à-dire d’être chiant).

Publiez du contenu qui fascine vos lecteurs. Écrivez sur ce qui est important pour eux, sur ce qui les tient éveillés à deux heures du matin. Soyez passionné.

Couplez ça à des informations pratiques et de qualité, et vous êtes sûr de faire un tabac avec votre prochain article.

Règle n°3 : Si vous dites stop, que vous vous écroulez ou que vous n’en pouvez plus, votre blog mourra

Si vous voulez entrer dans le Write Club, vous devez être prêt à vous battre. Ce n’est pas un endroit fait pour les amateurs qui veulent « vivre de leur blog » et qui ne font rien pour y arriver.

Les membres du Write Club sont sérieux à propos de leur blog. Ils savent qu’ils peuvent changer la vie de leurs lecteurs. Ils savent qu’ils peuvent attirer des milliers de lecteurs. Ils savent qu’ils peuvent vivre une autre vie, en vendant des produits et en vivant de leur activité en ligne.

Et c’est parce qu’ils savent tout ça qu’ils s’entraient dur. Jamais vous ne verrez de mauviette au Write Club. Ceux qui sont là-bas bossent tous les jours, et surtout : ils n’abandonnent jamais. Certains membres ont voulu jeter l’éponge (et c’est normal de régir comme ça dans les moments difficiles), mais ils ne l’ont jamais fait. Ils se sont accrochés. Ils ont continué. Et ils ont triomphé.

Si vous voulez entrer au Write Club, vous devez faire pareil et toujours aller de l’avant.

Règle n°4 : Seulement deux personnes à la fois

Vous voulez des articles partagés et commentés en grand nombre ? Alors, vous n’avez pas le choix : vous devez écrire pour une seule personne. Pensez-y, lorsque vous écrivez pour tous vos lecteurs, vous ne visualisez qu’une foule sans nom. Conséquence : votre article est fade, mou, désengagé.

Alors que si vous écrivez pour une seule personne, votre écriture va devenir bien plus puissante. Vous saurez pour qui vous écrivez, ce que cette personne attend de vous et ce dont elle a le plus besoin.

Maintenant, vous allez sûrement me dire « C’est bien beau, mais pour qui je dois écrire ? ». Je vais vous le dire : vous devez écrire pour votre lecteur idéal. Votre lecteur idéal, c’est ce lecteur que vous voulez attirer sur votre blog. Ce lecteur qui pourra résoudre ses problèmes grâce à vos articles, qui aimera votre contenu, qui achètera tous vos produits…

Si vous écrivez pour lui (et uniquement pour lui), votre article sera poignant. Donc deux personnes à la fois : vous et lui.

Règle n°5 : Un combat à la fois

Est-ce que ça vous est déjà arrivé : vous vous levez plein d’entrain en vous disant que vous allez avancer sur votre blog, que vous allez être productif, efficace… Puis arrive la fin de la journée et vous n’avez encore rien fait. À part procrastiner sur Facebook et régler des détails insignifiants, vous n’avez pris aucune action pour faire avancer votre blog.

Si cette scène vous est familière, vous devez prendre conscience de quelque chose : vous n’y arriverez jamais si vous continuez comme cela. Je le sais, car c’est une énorme erreur que j’ai commise avec mon ancien blog. J’ai dû le fermer, car je n’avais aucune progression. Normal : je m’attardais sur les choses qui n’ont pas d’importance.

Aujourd’hui, je procède différemment avec mon nouveau blog – et je suis bien plus efficace. J’attire du trafic qualifié sur mon site, je convertis mes visiteurs en inscrits, et je crée une relation de confiance avec eux ensuite.

Le secret ? Être focus. Vous devez vous concentrer sur les choses qui font avancer votre blog et qui vous rapprochent de votre rêve d’indépendance financière. Et pour ça, vous vous devez d’avoir une stratégie prouvée.

Pas faire monter votre nombre de followers sur Twitter…

Pas avoir le plus beau design du monde…

Pas lire tous les blogs du monde entier pour apprendre à mieux blogueur…

Ça, ce sont des coups d’épée dans l’eau. Ce qui compte pour votre blog, c’est votre mailing-list. Voici pourquoi vous devez à tout prix la faire grossir :

  • C’est ce qui vous permettra de lier une relation de confiance sur la durée avec vos lecteurs ;
  • C’est ce qui vous permettra d’attirer du trafic sur demande sur votre blog (en envoyant un simple email) ;
  • C’est ce qui vous permettra de vendre et de gagner votre vie.

C’est pour cette raison que je vais partager avec vous la stratégie qui m’a permis d’attirer plus de 230 inscrits en 3 mois.

C’est parti :

  1. J’ai lié des relations avec les influenceurs de ma thématique : je suis devenu pote avec des gens qui ont plus de 30 000 followers sur Twitter ;
  2. J’ai conçu un bonus ultra utile pour mon audience : je vous en reparle juste après, à la fin de cet article (et oui, vous pourrez le télécharger gratuitement) ;
  3. J’ai mis en avant ce bonus sur mon blog avec une belle landing page ;.

4. Je n’ai PAS publié sur mon blog directement. À la place, je me suis servi des relations que j’avais créées pour publier des articles chez les gros blogueurs de ma thématique, comme :

Résultat ?

En seulement 8 articles invités, j’ai pu attirer 239 inscrits à ma mailing list, en seulement trois mois et sans travailler comme un malade – loin de là.

Si vous appliquez ma méthode de génération de trafic, vous pourrez même mieux faire que moi. Et ce qui est cool, c’est que vous n’aurez plus besoin de vous disperser à droite gauche en faisant du SEO, des réseaux sociaux… Vous aurez une stratégie prouvée, simple, et qui marche.

À vous de jouer.

Règle n°6 : Pas de t-shirts, pas de chaussures

Si on devait transposer cette règle au blogging : vous devez être nu. Je sais, c’est un peu bizarre, mais regardez : lorsque vous vous mettez à nu, votre écriture devient plus authentique. Vos émotions imprègnent vos articles, et vous liez une relation spéciale avec vos lecteurs. Cela rendra vos textes engageants, et vos lecteurs auront envie de commenter, de partager.

Par exemple dans cet article écrit pour Trucs de Blogueuses, je me mets à nu : je raconte mon histoire, comment j’ai failli mourir…

Et comme je me suis livré, j’ai pu toucher les gens. Certains ont commenté l’article en me disant que mon histoire les avait fait pleurer, d’autres m’ont envoyé des mails en me disant que j’avais un talent pour l’écriture…

Mais au final, tout ça n’est dû qu’à une chose : j’ai écrit nu, sans t-shirts et sans chaussures. Vous aussi essayez : vous allez rendre vos lecteurs accros.

Règle n°7 : Si c’est votre première nuit au Write Club, vous devez écrire

Vous l’avez compris : le Write Club est fermé, privé et difficile d’accès. Pourquoi ? Car ceux qui sont là-bas sont sérieux à propos de leur blog. Ils prennent des actions concrètes pour améliorer leur écriture. La meilleure action pour améliorer son écriture ? Écrire tous les jours.

Attention : je ne dis pas qu’ils publient quotidiennement. Au contraire, on l’a vu plus haut, les membres du Write Club publient peu, car ils privilégient la qualité à la quantité. Par contre oui, ils écrivent tous les jours. Que ce soit pour avancer sur un de leurs articles, pour tester de nouvelles techniques d’écriture, pour améliorer leur style…

Cela leur permet d’améliorer drastiquement leur écriture. Moi même j’écris 1000 mots par jour, et cette pratique m’a permis de rendre mon écriture plus fluide : de mieux choisir mes mots, de mettre plus d’émotions dans mes articles…

Vous n’êtes pas obligé d’écrire 1000 mots par jour, mais si vous souhaitez entrer au Write Club, vous devez écrire tous les jours.

500 mots par jour est un bon début, et vous hallucinerez lorsque vous verrez les progrès que vous ferez (vos lecteurs aussi hallucineront, mais ça, vous le verrez au nombre de commentaires et de partages propulsés en flèche…).

Ce que je ne vous ai pas dit sur le Write Club

Je vous ai dit que j’étais entré par effraction dans le Write Club la semaine dernière n’est-ce pas ? Je vous ai aussi dit que j’avais vu leurs sept règles, celles que je viens de vous dévoiler. Mais il manque un morceau de l’histoire, une partie que je ne vous ai pas racontée…

Au début, je ne voulais pas le dire. Mais bon, puisqu’on est là et que vous avez lu l’article en entier, autant vous le révéler : à côté de la stèle en pierre où les règles étaient gravées, il y avait un livre.

Ce livre, c’est le livre sacré du Write Club.

Le livre que seuls 10% des membres du Write Club peuvent approcher. Vous vous rendez compte ? On ne peut le lire qu’en étant l’élite de l’élite des blogueurs…

Quand je l’ai vu, je l’ai tout de suite emporté avec moi. Je n’ai pas pu résister. Et vous commencez à me connaitre : j’ai fait mon travail de journaliste en vous dévoilant l’existence des sept règles, je vais continuer jusqu’au bout.

C’est pour ça qu’aujourd’hui (et pour une durée très limitée, car je ne sais pas quand je vais me faire choper), je vous propose le guide du Write Club… Gratuitement !

Son nom : « 10 Secrets Pour Des Articles Lus, Partagés Et Commentés ».

Je l’ai lu, et c’est une véritable bombe.

Si vous souhaitez connaitre ces secrets, descendez un tout petit plus bas et allez jeter un œil à la partie « À propos de l’auteur »… Je vous ai mis un lien exclusif.

Cliquez dessus. Téléchargez le livre. Ne le dites à personne.

Et surtout : faites vite.

À propos de l’auteur :

theo-rossiThéo Rossi
Vous en avez marre d’être invisible sur le web ? Marre que vos articles soient ignorés de tout le monde ?

Téléchargez le guide gratuit de Théo « 10 Secrets Pour Des Articles Lus, Partagés et Commentés » sur son site Blogging Enchanteur. Ce guide vous permettra de transformer vos lecteurs en véritables fans, amoureux de votre contenu.