Webdesign - A l’heure du bilan de l’année 2016, 5 tendances webdesign qui devraient se confirmer en 2017 - 19 décembre 2016

A l’heure du bilan de l’année 2016, 5 tendances webdesign qui devraient se confirmer en 2017

Jérôme Perrin Fondateur de J4JAY Studio Web

L’année 2016 se termine. Quelles sont les grandes tendances qui, en matière de webdesign, se sont imposées ? Cet article présente un florilège non exhaustif de 5 grandes tendances 2016 à suivre en 2017…

1. Le responsive design

C’est devenu une norme. Le webdesign d’un site internet doit s’afficher parfaitement, en fonction des écrans, et s’adapter au terminal de chaque internaute (ordinateur, mobile, tablette).

Training&Co'm

De plus en plus d’internautes consultent les sites web sur leur smartphone et sur tablette. C’est la raison pour laquelle de nombreuses marques ne conçoivent plus un seul webdesign, mais trois webdesigns (à raison d’un webdesign principal par type de terminal de référence).

Plus de la moitié des connexions se réalisent aujourd’hui à partir d’un appareil mobile. Cette tendance devrait se confirmer en 2017.

Conseil : regardez régulièrement à quoi ressemble votre site internet sur un mobile et mettez-vous à la place de vos internautes et de tous vos futurs prospects (que pensent-ils en voyant votre site internet ?).

2. Le minimalisme

Minimalisme, sobriété et simplicité se sont à nouveau imposés en 2016. Lorsque nous analysons les home pages de certains mastodontes du numérique, force est de constater que le webdesign est des plus épuré (difficile de faire plus léger). Prenons l’exemple de Google : un logo, un champ principal pour la recherche et quelques onglets en gris sur blanc.

Des marques telles que Airnbnb, Uber et Snapchat ont crevé le paysage numérique mondial, cette année. À chaque fois, les home pages sont révélatrices d’une tendance de fond qui se confirme, à savoir celle du minimalisme qui reprend un adage très apprécié par les amoureux du design : more is less.

Ainsi, vous ne trouverez sur la home page de Airbnb que les informations les plus importantes telles que votre souhait en termes de destination, votre date de départ et le nombre de voyageurs.

Quant à la home page de Snapchat, elle est des plus minimalistes : le logo de la marque (lui aussi très minimaliste), le fond jaune néon si caractéristique de la marque et un menu avec 5 onglets sur fond blanc.

3. Les webdesigns SEO friendly

Le minimalisme décrit au paragraphe précédent se trouve être en parfaite adéquation avec un impératif SEO voulu par Google : des sites qui doivent apparaitre rapidement à l’écran des cybernautes.

Plus les webdesigns seront simples, techniquement parlant, mieux ils se téléchargeront, et plus Google donnera aux sites internet correspondants une bonne note dans son ranking.

Concernant les webdesigns pour mobiles, le format AMP (Accelerated Mobile Page) voulu par Google est pressenti comme un élément qui marquera l’année à venir.

4. Les carrousels

La photo que vous voudriez mettre en avant sur votre site internet ne correspondra peut-être pas. Le fait de placer différentes images et de créer un effet de carrousel peut non seulement pallier ce problème, mais également générer un effet esthétique intéressant.

Les carrousels sont par ailleurs vecteur de modernité et permettent à un site internet de paraître moins figé. Le côté ludique d’un tel carrousel permet également d’attirer l’attention de votre internaute et faire en sorte qu’il reste sur votre site.

5. Les images full-screen (hero image)

Les internautes ont de moins en moins de temps, et il y a de plus en plus de sites internet. Il existe aujourd’hui en tout et pour tout 1 milliard et 46 millions de noms de domaine.

Pour se démarquer, l’hyper simplification peut être bien plus efficace que l’hyper exhaustivité. Plutôt que de vouloir à tout prix démontrer leur valeur ajoutée et montrer la liste détaillée de tous leurs bénéfices produits, de nombreuses marques se focalisent et misent sur une seule image, un seul message et un seul webdesign.

C’est un hack neuromarketing qui marche toujours très fort, surtout quand les gens n’ont pas le temps d’étudier toutes les spécificités d’un produit commercialisé. Et ça tombe très bien, car au final, en matière de tendance, c’est également toujours une question de style. La mode passe, le style reste. Heureusement.