Inbound Marketing - Inbound marketing et BtoC : quel secteur et quel budget pour en bénéficier ? - 5 décembre 2016

Inbound marketing et BtoC : quel secteur et quel budget pour en bénéficier ?

inbound marketing BtoC

L’inbound marketing a fait couler beaucoup d’encre en 2016. De nombreuses agences se sont positionnées pour proposer ce type de service à leurs clients. De nombreuses entreprises ont déjà adopté la méthode pour générer plus de leads et améliorer leur image, souvent munies de solutions de marketing automation. Que vaut l’inbound pour les acteurs du BtoC ? Est-ce que toutes les organisations ont les mêmes chances de succès quels que soient leur secteur et leurs moyens ?

L’inbound : le mythe du nouveau webmarketing?

L’inbound marketing repose sur une vision centrée sur les prospects et clients avec des actions marketing adaptées au processus de maturation de chaque contact. En effet, chaque personne va progresser plus ou moins rapidement dans sa réflexion et sa décision d’achat, qu’il s’agisse d’un service ou d’un produit en BtoC. De fait, l’inbound marketing est basé sur une stratégie de contenus approfondie et diversifiée afin de proposer des éléments à chaque prospect, quel que soit son niveau de maturité pour nourrir sa réflexion.

Mais est-ce que l’inbound fonctionne – peut fonctionner – dans tous les secteurs ? Le secteur de l’IT ou encore les grands acteurs du retail adoptent l’inbound avec facilité et efficacité, mais qu’en est-il des autres secteurs ? Et est-ce une question d’activité ou de moyens pour mettre en œuvre ce type de stratégie ?

Autant de questions à se poser pour évaluer les bénéfices potentiels en adoptant une stratégie inbound marketing.

L’inbound marketing maximise le trafic web

À l’instar de nombreux cas dans l’IT par exemple, l’initiative Investkeeper (site d’informations sur la gestion de patrimoine à l’intention des particuliers) témoigne de l’efficacité d’une stratégie d’inbound marketing – y compris dans des secteurs a priori moins innovants sur le plan digital comme la gestion de patrimoine.

Sur cette plateforme, il est possible de trouver de nombreux articles et des contenus premium sur ce sujet et qui intègrent les mots-clés pertinents sur chaque pan de la gestion de patrimoine.

Avec un travail de SEO approfondi – autre caractéristique de l’inbound – et une production régulière de contenus variés – presque un article par jour – le site a obtenu une croissance record de son audience en seulement quelques mois.

Le trafic a donc bénéficié de cette stratégie de contenu typique de l’inbound et d’un travail de fond sur le référencement, appliqué à un acteur BtoC de petite taille, d’un secteur assez éloigné de l’innovation en matière de marketing digital et avec des moyens financiers et humains modestes.

Optimiser la génération de leads qualifiés

L’exemple de la gestion de patrimoine démontre aussi que les bénéfices de l’inbound peuvent également se vérifier en matière de génération de leads qualifiés. Porté par une solution de marketing automation, Investkeeper a pu réunir sur une seule plateforme l’ensemble des actions marketing, établir un lead scoring et optimiser la gestion des landing pages et des appels à action (CTA) pour le téléchargement de ses contenus premium.

C’est aller encore plus loin et proposer aux contacts les plus mûrs des guides d’expert pour apporter de la valeur ajoutée tout en entretenant le lien et la progression de leur réflexion.

Le conseil en gestion de patrimoine, milieu assez technique ou aride pour certains contacts, s’adapte au niveau de connaissance et de réflexion de chacun via les contenus présents sur le site et relayés sur les réseaux sociaux.

Avec un minimum de moyens, une stratégie efficace de génération de leads peut donc être mise en place, reposant sur la logique d’inbound marketing.

Un travail à mener au quotidien et sur le long terme

L’inbound marketing est un travail de longue haleine qui exige de la constance dans la production de contenus et l’optimisation du référencement naturel avant d’obtenir des résultats tangibles en termes de trafic et de contacts générés. Mais, en récompense de ce travail de fond, si les résultats ne sont pas immédiats, ils sont au moins plus durables, car ils reposent sur le SEO et la production de contenu qui sont des éléments stables, à condition de bien les entretenir.

L’exemple Investkeeper n’est pas un cas isolé. Tous les professionnels qui ont des choses à dire, un savoir-faire à faire connaître, peuvent bénéficier de ces méthodes pour améliorer leur visibilité. Ce type d’initiative est amené à se multiplier et se professionnaliser dans les années à venir.