Search Marketing - De l’importance de ne pas oublier le prospect en SEO - 23 novembre 2016

De l’importance de ne pas oublier le prospect en SEO

Invité Auteur

S’il y a bien une chose qui m’interpelle à l’heure de démarrer de nouveaux projets SEO, c’est le nombre de clients qui exposent dès les premières réunions leur souhait de se positionner pour un mot-clé concret. En effet, la recherche de volume de trafic est souvent la priorité pour les entreprises présentes sur la toile. Peu importe le secteur, il existe une réelle tendance à privilégier la quantité à la qualité, et donc à axer une stratégie de référencement sur ce seul point. En conséquence, le potentiel représenté par les différents types de prospects est trop souvent négligé…

Mais pourquoi penser au prospect ?

seo-prospect-2Lorsque l’on souhaite jouer les premiers rôles en référencement naturel, il n’y a pas d’autre choix que d’opter pour une approche holistique qui n’oublie pas le prospect en route. Sans elle, il sera difficile, voire impossible, de se maintenir dans le haut des SERPs sur le long terme. Surtout, avec l’arrivée du RankBrain et les récents changements d’algorithme opérés par Google, le SEO est plus que jamais centré sur le machine learning. Ce dernier doit être capable de délivrer le meilleur résultat selon le type d’internaute qui effectue une recherche (en prenant en compte sa localisation, son historique, et d’autres facteurs). En somme, il y a bien longtemps déjà que les résultats affichés par les moteurs de recherche ne s’affichent plus non seulement selon des critères liés à la page de destination, mais aussi en fonction de l’interprétation qu’ils font des mots et expressions contenus dans les requêtes des utilisateurs.

D’ailleurs, si nous prenons la question du référencement sous l’angle «comment un internaute pourrait chercher mon produit dans les moteurs de recherche», au lieu du désuet «comment positionner ce mot-clé à grand volume pour attirer des prospects», nous ouvrirons immédiatement le champ des possibilités en termes de mots-clés utiles pour le positionnement d’une page. En outre, nous réduirons à la fois les chances d’attirer un public qui ne sera en réalité pas intéressé par notre offre.

Cela facilitera donc la mise en place d’une structure de contenu qui dès le départ cherchera à répondre au plus grand nombre de requêtes que pourraient taper nos futurs visiteurs. De plus, on intègrera la notion de longue traîne dans notre stratégie initiale, ce qui ne pourra que bénéficier notre positionnement étant donné que nous travaillerons une base lexicale solide et variée.

Les avantages à construire une stratégie pensée pour le prospect

seo-prospect-1Prenons un exemple. Si nous possédons un site web qui vend des télévisions, il est plus que probable que le modèle soit le terme le plus recherché. Il sera logiquement celui pour lequel nous souhaiterons apparaître en priorité dans les moteurs de recherche. Mais, au-delà du seul modèle, pensons à ce qui pourrait être tapé d’autre par toute personne souhaitant acheter une télévision.

 

Voici une liste non exhaustive :

  • modèle + prix
  • modèle + acheter
  • modèle + fonctionnalités
  • modèle + livraison
  • modèle + photos
  • modèle + vidéo
  • modèle + description

Cette liste, bien que basique, nous servira de base pour développer du contenu sur les variantes d’un mot-clé principal. Ainsi, notre stratégie se dirigera à un large éventail de prospects qui se cachent bien souvent derrière des mots-clés moins concurrentiels.

À nous ensuite de mettre en valeur ce contenu au sein de nos pages produits, ou via des articles connexes, dans l’optique de nous positionner pour un groupe élargi de mots-clés.

La recherche intentionnelle : une vraie opportunité

En prime, avec cette approche, nous allons également augmenter nos possibilités de ranker pour des recherches dites «intentionnelles». Et qui dit recherche intentionnelle, dit fort potentiel de conversion.

Faire du volume a des avantages indéniables en ce qui concerne la visibilité de marque, mais qui ne troquerait pas moins de visites pour davantage de ventes ? Des recherches incluant des mots tels que «prix», «acheter», ou encore «promotion» indiquent que l’on se trouve face à un prospect qui a déjà franchi l’étape de prise d’information d’un produit. Si nous avons donc créé nos pages web de produits autour de recherches proches du mot-clé le plus important, il y a de fortes chances pour que nous offrions la réponse attendue par un visiteur ayant une intention d’achat lorsqu’il atterrira sur notre site.

Il s’agit là d’un aspect peu pris en compte pour optimiser un site pour les moteurs de recherche, alors qu’il permet d’obtenir des coûts d’acquisition bien moins élevés que pour des requêtes à grand volume de recherche.

Une bonne stratégie SEO, c’est une stratégie rentable

Au final, toute technique de référencement naturel est jugée sur sa rentabilité. Et bien qu’aujourd’hui le SEO soit adopté par une large majorité des entreprises online, nous n’en sommes plus à l’heure de la simple génération de trafic, mais à celle de sa monétisation.

Si nous sommes capables de nous positionner, mais que le taux de conversion ne suit pas, il y a fort à penser que la réponse donnée aux visiteurs est incomplète. C’est sur ce point que prend toute son importance le choix de placer le prospect au centre de la stratégie SEO. En orientant nos efforts dans ce sens, nous serons en mesure de répondre au plus grand nombre de questions qu’il peut se poser, et nous parviendrons ainsi à lui transmettre la confiance et l’expertise qu’il recherche pour effectuer un achat.

N’hésitez donc pas à développer du contenu, s’il est relevant, il convertira. Dotez vos pages de sections descriptives afin d’étoffer leur champ sémantique, elles couvriront davantage de recherches. Quoique les critères permettant de truster les premières positions des moteurs de recherche se comptent par dizaine, répondre aux questions d’un prospect doit être l’un de nos principaux objectifs à l’heure de mettre en place une stratégie SEO on-page effective. Sans cela, nous aurons beau générer du trafic naturel vers notre site, nous passerons à côté de réelles opportunités en ce qui concerne sa conversion.

Alors, le prospect a-t-il déjà sa place dans vos stratégies SEO, ou développez-vous d’autres techniques pour attirer vos futurs clients ?

À propos de l’auteur :

Stéphane Blay est consultant SEO et CRO, il travaille actuellement à Madrid pour l’agence Campo Semántico.

Twitter  LinkedIn