Inbound Marketing - UX Design et Inbound marketing : la combinaison gagnante ! - 17 novembre 2016

UX Design et Inbound marketing : la combinaison gagnante !

Vous avez certainement déjà entendu parler du bouton à 300 millions de dollars ? Non ? Ça s’est passé dans le cadre d’un redesign très léger d’un processus d’achat d’un site de e-commerce. Le problème ? Beaucoup d’internautes ne finalisaient pas leurs achats sur le site à cause du formulaire. Un formulaire, pourtant, ultra basique : connexion au site, email, mot de passe ou un bouton « s’inscrire »…

Après une étude des comportements utilisateurs, il s’est avéré que les nouveaux arrivants étaient réticents quant à l’idée d’avoir à s’inscrire avant de faire quoi que ce soit. Certains nouveaux arrivants ne savaient pas s’ils étaient déjà venus auparavant, et même les habitués avaient du mal à se souvenir de leurs informations.

Salon Emarketing 2018

La solution au problème s’est avérée particulièrement simple. Le bouton « s’inscrire » a été remplacé par un bouton « continuer sans inscription ». Résultat : 300 millions de dollars gagnés ! Un exemple concret qui prouve bien que l’UX (expérience utilisateur) permet de fidéliser vos clients et surtout d’acquérir de nouveaux prospects.

Alors, pour allier UX et Inbound Marketing, suivez le guide…

Analysez minutieusement vos personas

Avant même de vous lancer dans la refonte de votre site web, étudiez vos personas. Une étape qu’il ne faut pas prendre à la légère, car elle est cruciale. Elle vous permettra de re-construire votre site autour des attentes et de la satisfaction de vos prospects. Mieux vous les comprenez, plus votre site aura le pouvoir de convertir.

Pour être le plus efficace possible et récolter un maximum de données qualitatives sur leur expérience utilisateur, plusieurs méthodes s’offrent à vous.

Utilisez les bonnes techniques d’analyse

Vous pouvez, par exemple, soumettre à un panel de vos futurs prospects une cession d’« Eye Tracking ».

resultat-eye-tracking

C’est une technique de neuromarketing qui a fait ses preuves. Comment ça marche ? Plusieurs capteurs vont enregistrer le mouvement des yeux pour définir les zones chaudes et les zones froides. Les parties les plus attirantes ressortent directement et vous avez en image le chemin de lecture de vos prospects.

 

Car le positionnement de vos CTA, slogan, prix, offres, explications… ont une grande importance dans le cheminement de conversion, cette technique est probablement la plus élaborée aujourd’hui pour définir l’emplacement idéal de chacun de ces éléments.

Autre technique à utiliser, moins onéreuse, l’interview parcours utilisateur. Pour vérifier la bonne compréhension de votre site internet, mettez à l’épreuve un panel de vos personas et sans les guider, demandez-leur de produire une action précise. Par exemple, « acheter une paire de chaussures bleu marine pour homme sur votre site ». Vérifiez ensuite en direct comment votre internaute réagit. Est-ce qu’il se perd ? Arrive-t-il à rebondir ? Et surtout, arrive-t-il à ses fins ?

Toutes ces techniques vont vous permettre d’optimiser au maximum votre site internet et surtout le rendre ultra efficace pour VOS prospects !

Créez de nouveaux wireframes

Une fois que vous avez mis en avant les besoins de vos prospects, retravaillez la structure de votre site internet à l’aide de wireframes (maquettes fonctionnelles). Plusieurs logiciels, comme Axure ou encore Balsamiq vous permettent en quelques clics de créer l’ossature de vos pages.

 

wireframe-exemple

« Think user » : mariez SEO et UX

Pourtant très divergents sur certains points, SEO et UX sont aujourd’hui quasi indissociables. Ils partagent en effet de nombreux indicateurs communs :

  • Les liens internes et externes

Auparavant utilisés pour satisfaire les moteurs de recherche, ils sont aujourd’hui utilisés dans une logique «utilisateur». Les UX réfléchissent donc à l’emplacement des liens et à leur pertinence en fonction du SEO, mais aussi en fonction des besoins des futurs prospects.

  • Le contenu

Le contenu d’un site doit être structuré et hiérarchisé. La lecture doit aussi être limpide pour les utilisateurs et pour les robots avec l’utilisation de mots en gras, des citations en italique et surtout la présence de mots-clés.

  • L’intégration du site internet

Travailler sur les balises de mise en forme HTML est indispensable. Elles sont lues et comprises par les moteurs de recherche et facilitent la lecture de vos prospects. Par exemple, beaucoup de sites internet ne respectent pas la hiérarchie des titres. Pourtant, il est important d’utiliser les « h1 » avant les « h2 » et ainsi de suite.

Toutes ces bonnes pratiques sont essentielles à prendre en compte avant même de créer votre site internet. Elles font partie des bases fondatrices de votre stratégie marketing.