Inbound Marketing - #Tendance : Passez au storyliving ! - 17 novembre 2016

#Tendance : Passez au storyliving !

Léa Kaniewski Conceptrice-rédactrice et plume certifiée Inbound chez Neoptimal

Aujourd’hui, le concept de storytelling, venu d’outre-Atlantique il y a quelques années, n’échappe plus à personne. Il désigne la technique marketing qui consiste à introduire une marque et ses produits ou services, en racontant une histoire à fort impact au public. L’idée du storytelling réside dans le fait de raconter, non pas un conte de fées, mais un conte de faits : on apporte une solution au problème de l’utilisateur grâce à une série de faits qui feront écho à son expérience et à ses sentiments. Mais aujourd’hui, parler de storytelling et d’histoires à raconter devient de plus en plus redondant, et avouons-le de plus en plus cliché. Les consommateurs ne sont pas dupes, et le concept a tendance à s’essouffler…

Le storytelling, autrefois révolutionnaire, pourrait bientôt faire partie des concepts rétro : sera-t-il détrôné par la nouvelle tendance du storyliving ?

Salon Emarketing 2018

Storytelling VS Storyliving

Les consommateurs sont dorénavant des experts de la publicité et des contenus sponsorisés, et plus rien ne leur échappe, encore moins les histoires sorties de l’imaginaire des publicitaires et marketeurs. Selon Tammy Zonker, fondatrice de « Fundraising Transform », le concept de storyliving constitue l’une des étapes du storytelling.

Plutôt que de raconter une histoire, il s’agit dans le storytelling de faire vivre au consommateur une expérience au présent : c’est une narration en temps réel. On offre une expérience en direct et réellement vécue par la marque. Lorsque l’on connaît l’importance de l’instantané – Snapchat, Periscope, Facebook Live, Instagram Stories, Moments sur Twitter -, on ne peut douter de l’importance du storyliving. Notre société de l’immédiateté propose sans cesse des expériences à vivre « en live » et à distance, comme si nous pouvions être présents partout et à n’importe quel moment. Alors quoi de mieux pour séduire de nouveaux consommateurs que de leur offrir une expérience digitale de qualité ?
Les marques l’ont bien compris, les consommateurs ne veulent plus qu’on leur raconte une histoire, ils veulent la vivre. Ainsi, n’importe qui peut s’abonner au compte Snapchat d’une marque pour suivre les making-of et avoir la chance d’observer son fonctionnement interne de plus près… sur leurs smartphones !

Les 3 facettes du storyliving

Le storyliving peut revêtir de multiples facettes en fonction de l’expérience que l’entreprise souhaite faire vivre à son public. Trois aspects ont particulièrement attiré notre attention :

La vérité, rien que la vérité

Le storyliving offre des contenus en direct qui permettent au consommateur de vivre une expérience unique avec la marque. Exit les fausses histoires et l’imagination débordante des marketeurs : les consommateurs souhaitent se rapprocher de la marque et des évènements qui l’entourent. Pour nouer un véritable lien de confiance avec son public grâce au storyliving, la marque devra donc s’armer d’un plan de contenus vrais, apportant une valeur ajoutée à tous leurs contenus déjà partagés sur leurs réseaux sociaux et leur site internet. Des making-of, interviews, tutoriels ou vidéos inédites diffusées en direct sont les types de contenus que l’on trouvera le plus souvent.

Attention, il ne s’agit pas de tout dévoiler à votre audience ou de prendre la parole en permanence, mais simplement de lui offrir une expérience réelle à laquelle elle n’aurait pas accès habituellement.

Place à la Réalité Virtuelle !

Le concept de storyliving poussé à son paroxysme peut également proposer de faire vivre à votre public une expérience de réalité virtuelle. Le storyliving est déjà ancré dans les pratiques numériques actuelles des early adopters et permet d’inclure véritablement le public. La réalité virtuelle permet d’immerger pleinement le consommateur dans le monde de la marque et requiert ainsi toute son attention : un engagement sans précédent de la part du public qui ne peut être acquis nulle part ailleurs !

Pensons à la récente campagne suédoise du géant McDonald’s qui proposait de transformer sa boîte de menu Happy Meal en casque de réalité virtuelle ! Pour accompagner cette innovation, la firme a développé en parallèle un jeu, Slope Stars, où les enfants peuvent dévaler des pistes de ski.

Storyliving : une tendance pas si nouvelle ?

La pratique du storyliving a tendance à croître à une vitesse folle. L’essor de l’application Periscope en témoigne, et malgré quelques dérapages liés à son utilisation, celle-ci continue de séduire de plus en plus de nouveaux utilisateurs. Aujourd’hui, elle concentre plus de 10 millions d’utilisateurs et 200 millions de lives ont été enregistrés.

Spotify avait récemment réussi à attirer plus de 50 000 followers grâce à des sessions exclusives sur Periscope proposant des images inédites issues de différents concerts.

Ces plateformes de streaming en live offrent également la possibilité pour les utilisateurs d’interagir entre eux et avec l’animateur du live à travers un chat ou un système de commentaires. De cette façon, les utilisateurs prennent vraiment part à l’expérience du live, et ne sont pas de simples spectateurs comme lorsqu’on leur raconte une histoire. Du passif à l’actif, il n’y a plus qu’un pas !

Le storyliving n’est donc pas une pratique si nouvelle, mais elle promet d’évoluer dans les prochaines années avec des stratégies de live stream de plus en plus poussées pour répondre aux problèmes des consommateurs. Dans tous les cas, proposer ces expériences en direct aux utilisateurs offre une nouvelle dimension au marketing mix des entreprises, et elles ne sont pas prêtes d’abandonner cette tendance !