Social Media - Snapchat VS Instagram Stories : le combat des réseaux sociaux pendant les Fashion Weeks - 16 novembre 2016

Snapchat VS Instagram Stories : le combat des réseaux sociaux pendant les Fashion Weeks

Depuis sa création en 2011, Snapchat a rapidement été élevé au rang de réseau social préféré des adolescents. Son aspect éphémère et l’autodestruction instantanée des contenus postés par ses utilisateurs après leur envoi ont fait de lui le réseau parfait pour partager leurs expériences du quotidien. Les célébrités et grandes marques se sont également emparées du phénomène, le réseau social leur permettant de polir leur image et de communiquer avec leurs fans. Résultat : Snapchat recense aujourd’hui plus de 150 millions d’utilisateurs actifs chaque jour…

Cependant, depuis août dernier, le réseau social n’est plus seul en course. Une nouvelle fonctionnalité sur Instagram est en effet venue perturber l’univers du storytelling : la publication de mini-séquences vidéos appelées « Instagram Stories », qui disparaissent après 24 heures et n’apparaissent pas sur le profil ou fil d’actualité des utilisateurs. Depuis, une transformation semble avoir lieu entre le contenu posté sur Snapchat et celui de son rival. Le dernier exemple en date remonte aux Fashion Weeks ayant eu lieu en septembre et octobre aux quatre coins du monde.

Salon Emarketing 2018

Les Fashion Weeks SS17 et les Social Stories

En lançant ses « Instagram Stories » début août, le réseau social a fait le choix stratégique de laisser assez de temps aux blogueurs, journalistes et professionnels de la mode de se familiariser avec le nouvel outil, pour une utilisation optimale lors la Fashion Week de New York en septembre. Les invités ont ainsi pu alimenter leur feed Instagram et partager les moments marquants des défilés et afterpartys, et ce, sans avoir à changer d’appli. Les « Stories » ont permis au monde de la mode de pouvoir atteindre un plus grand nombre d’utilisateurs : il y a deux fois plus d’utilisateurs actifs sur Instagram que sur Snapchat. De plus, les « Stories » provoquent 4 fois plus d’engagements qu’un simple post Instagram.

Pendant la Fashion Week de Milan, la marque Gucci, à l’origine très fidèle à Snapchat, fait un virage à 180° en utilisant pour la première fois les « Instagram Stories » afin de filmer les coulisses de son défilé. Celle-ci fait appel à l’illustratrice Jayde Fisch, qui anime ainsi les Stories de la marque en capturant les meilleurs moments du défilé. Si même des marques très attachées au réseau social telles que Gucci sont capables de changer leur fusil d’épaule, difficile donc de voir Snapchat sortir gagnant de cette bataille.

Cependant, malgré le revirement de situation du côté de Gucci, certaines marques ont continué à préférer Snapchat, à l’instar de Burberry ayant posté une chasse au trésor conduisant ses followers au défilé londonien. Mélangeant indices sur l’endroit exact du show, les pièces maîtresses de la collection ainsi que le nom des mannequins défilant pour la marque, Burberry est resté aux côtés de Snapchat, et a tiré avantage des fonctionnalités additionnelles que la plateforme a à offrir.

 

Il faut avouer que Snapchat a toujours l’avantage de ce côté-là : filtres de reconnaissance faciale, texte amovible, stickers ou encore filtres de géolocalisation – la qualité et les différents aspects des Stories sur Snapchat restent un de ses plus gros atouts. De plus, le réseau social travaille actuellement sur de nouvelles fonctionnalités qui permettaient à ses utilisateurs de faire encore davantage de choses. Ses Fashion Week Stories lui ont permis de récolter des millions de vues : peu importe quel influenceur ils suivaient, les utilisateurs pouvaient découvrir chaque jour un récapitulatif des Fashion Weeks sur la plateforme, des célébrités en front row aux fêtes les plus exclusives.

Instagram VS Snapchat : quelle est la bonne stratégie marketing ?

Alors que certaines marques telles que Gucci se sont définitivement lancées dans les Instagram Stories, d’autres n’arrivent toujours pas choisir un réseau social plutôt qu’un autre pour leur stratégie marketing. Une option reste de dupliquer son contenu sur les deux plateformes afin de contenter les fidèles à Snapchat et ceux qui se lancent tête baissée dans les « Instagram Stories », mais cela est un peu peine perdue.

Instagram pourrait en effet bien devenir le « Snapchat des adultes » : celui-ci offre déjà une interface plus intuitive et des fonctionnalités plus diversifiées que celles offertes par Snapchat aux Millenials. Mais au final, avec le développement du see now, buy now pendant les Fashion Weeks, peu importe quelle plateforme apparaît comme la plus forte : ce sont les utilisateurs et la possibilité pour eux d’accéder à du contenu instantanément qui sortent vainqueurs.