Entreprendre - Comment rebondir après l’échec de sa startup ? - 10 novembre 2016

Comment rebondir après l’échec de sa startup ?

La moitié des entreprises créées ces dernières années ont une espérance de vie n’excédant pas 5 ans (INSEE 2011). Dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication, le constat est encore plus frappant puisque seulement 38,7% des entreprises survivent plus de 5 ans…

C’est pourquoi de nombreux entrepreneurs se retrouvent face à un échec dont il est parfois difficile de se relever.

Votre histoire d'amour avec le SEO commence ici

On vous donne toutes nos astuces et nos conseils pour rebondir après l’échec de sa startup.

Accepter l’échec pour mieux se relever

L’échec n’est pas une fin en soi pourtant il est évident qu’il n’est pas toujours facile de se relever suite à un échec professionnel. L’échec de sa startup est à la fois un choc et une étape difficile à accepter. Lancer sa startup c’est avoir une ambition, travailler jour et nuit pour son « bébé » et y croire dur comme fer. Bien évidemment, après l’échec de son entreprise c’est tout un rêve qui s’effondre.

Après la phase de souffrance, il faut réussir à faire le deuil de son échec. Il ne faut pas tout de suite se lancer dans de nouveaux projets. Laissez-vous du temps pour vous reprendre et vous ressourcer. C’est comme avec les relations amoureuses, il faut souvent un laps de temps pour s’adapter et se relancer dans une nouvelle relation.

Une petite astuce peut consister à mettre son énergie dans de nouveaux projets autres que l’entrepreneuriat. Évitez le « burnout » qui peut vous arriver si vous ne prenez pas une réelle pause de réflexion avant de vous relancer. Faites du sport, de la musique ou passez du temps avec votre famille et vos enfants.

C’est aussi l’occasion de resserrer la gestion de vos finances personnelles pour un moment.

Remettez vos finances à flot par des projets professionnels moins risqués.

Surtout, restez actifs et suivez des conseils pour rester productif au quotidien afin de ne pas perdre votre dynamique et vos ambitions de carrière.

Faire le bilan afin de s’améliorer

Après l’échec de sa startup, il faut effectuer une réelle remise en question. Accepter l’échec de votre startup c’est donner du sens à votre échec. Utilisez l’expérience post-échec de votre startup dans votre vie personnelle et même dans votre nouvelle vie professionnelle. Sans aucun doute vous réussirez à découvrir qu’elles ont été vos erreurs.

C’est peut-être aussi le moment de suivre des formations pour entreprendre et développer son business sur internet, son application ou même son activité artisanale.

Ces formations vous remonteront le moral et regonfleront votre motivation pour les prochains défis qui s’annoncent.

Attention toutefois, effectuez un bilan de votre échec pour en tirer des leçons, mais faites-le sans vous dévaloriser et sans culpabiliser. L’échec arrive à tout le monde et même aux meilleurs. Il existe un florilège de citations très célèbres pour surmonter l’échec.

L’une d’elles devrait vous inspirer : « L’échec ne signifie pas que vous êtes en échec, cela signifie simplement que vous n’avez pas encore réussi. » Robert H.Schuller
Persévérez : La chance sourit aux audacieux !

L’échec se transforme presque toujours en petite victoire dès lors qu’on se relève et qu’on avance après avoir trébuché. La persévérance est une vertu très importante après l’échec de sa startup.
Si vous avez bien suivi nos points précédents, vous avez pris votre temps depuis l’échec de votre startup, vous avez accepté votre défaite et vous avez dressé un bilan de votre expérience.

Vous êtes maintenant prêts à vous relancer.

Conclusion

Retenter sa chance dans la création d’une startup après un premier échec est très courant.

Bill Gates, Walt Disney ou Akio Morita ont d’abord connu des échecs avant de connaître des réussites entrepreneuriales exceptionnelles !

Le prochain, c’est peut-être vous !