Avenir du Digital - A quoi doit-on s’attendre en matière d’email marketing d’ici 10 ans - 4 novembre 2016

A quoi doit-on s’attendre en matière d’email marketing d’ici 10 ans

Avner Berdugo Auteur

Je pense qu’actuellement, nous avons déjà quelques prémices de ce à quoi va ressembler le futur de l’email marketing email marketing mais certains éléments ne sont soit pas encore au point, soit trop en avance soit pas encore suffisamment adaptés au marché…

2006-2016 : 10 ans de génération digital

A l’occasion de nos 10 ans, retrouvez une vidéo sur les évolutions du digital ces 10 dernières années.

Pour faire ces “prédictions” j’ai préféré me baser sur ce qui existe déjà même à l’état de beta test.

L’avenir va se définir en 3 mots: Anticipation, Adaptabilité et Hyper-connectivité.

Anticipation

Actuellement, quand un internaute désire quelque chose, une information sur un produit par exemple, il interroge son moteur de recherche pour la grande majorité ou encore mieux, il utilise un assistant personnel vocal comme peut l’être Siri, Cortana ou Google Now pour l’aider à l’aiguiller dans sa recherche.

Avec l’émergence du Big Data et la possibilité de stocker des milliards de données différentes, on pourra connaître à l’avance l’activité de l’internaute comme notamment ce qu’il recherche, ce qui l’intéresse ou le passionne. Tout cela dans le but d’anticiper ses désirs futurs.

Prenons l’exemple de l’envoi prédictif. Précurseur dans ce domaine, Amazon, entre autre, a mis en place “les jalons” d’un système qui pourrait dans le futur permettre de pré-commander voire de pré-envoyer des produits que l’internaute n’a pas encore émis le souhait d’acheter mais pour lequel il a effectué des interactions sur le net qui déclencheront ce système d’envoi prédictif.

Pour donner un exemple, imaginez que vous ayez commandé le dernier smartphone d’Apple et qu’il s’avère que de nombreux possesseurs l’ayant acquis ont fait des recherches en moyenne deux jours après leur achat sur la possibilité d’acquérir en sus des écouteurs sans fil compatibles avec l’appareil et que certaines personnes ont même passé commande de ces écouteurs sous une moyenne de 5 jours.

Ce qui va se passer c’est, qu’une fois votre commande d’Iphone validée, votre commande d’écouteurs sera également en cours d’acheminement et vous recevrez deux jours après votre commande un email d’achat express avec livraison dans l’heure car votre produit sera déjà en stock dans un point relais près de chez vous !

Satisfaire en anticipant sera, sans aucun doute, une des pierres angulaires dans les années à venir.

Adaptabilité

Restons dans le principe d’anticiper les désirs de ses clients. Tout cela se fera dans un système automatisé. Mais souvent, cette automatisation que l’on appelle plus communément “marketing automation” fait peur car elle aurait une fâcheuse tendance, dans l’esprit de nombreuses personnes, à nous réduire à de simples robots que l’on n’est pas. Et encore, je n’évoquerai pas la partie sécuritaire pour plein de raisons.

S’il s’avère que tous les lundis soirs nous nous rendons au cinéma, nous avons réglé un envoi d’email automatisé avec Allociné, par exemple, pour nous envoyer automatiquement la liste des films en prenant soin à chaque fois d’enlever automatiquement ceux que nous avons déjà vu.

Bien sûr, l’email sera en relation avec mon emploi du temps pour me proposer uniquement les horaires qui me conviennent (tout cela grâce à une connectivité dont on parlera plus tard). Mais si ce lundi je décide finalement de manquer à mes habitudes et d’aller plutôt faire quelques courses pour une soirée entre amis qui doit avoir lieu mercredi soir, que va t’il se passer ?

Tout simplement, ma boîte email va s’adapter à mon changement de programme en s’appuyant sur ma géolocalisation, sur mon activité actuelle et mes besoins du moment et évitera de m’envoyer mon habituel email cinéma – celui où j’ai l’habitude de réserver en un clic ma place de cinéma à l’avance pour ne pas faire la queue.

Je recevrai par contre un email avec des coupons de réductions pour mes courses en me rappelant les différentes promotions du moment notamment sur les boissons.

Attention, cela n’empêchera pas Allociné de m’envoyer automatiquement un email pour me dire que si je veux venir après mes courses à la séance de 22h, j’aurais droit exceptionnellement à une boisson gratuite et du pop-corn pour me remettre de mon activité sans oublier d’y mettre un super call to action permettant de préparer tout cela avant ma venue de sorte que tout soit prêt dès que je passerai la porte du cinéma.

Tout cela bien sûr sera fait uniquement via son téléphone car d’ici 10 ans, tout sera 100% responsive évidemment !

Hyper-Connectivité

Pour que tous ces éléments arrivent, il faut une interaction complète et totale. En bref, il faut que le monde rentre de plus en plus vers un esprit de partenariat à outrance. C’est l’idée que l’on retrouve à petite échelle  avec notamment des systèmes comme Zapier ou IFTTT qui permettent facilement de connecter des éléments entre eux. Dans 10 ans je vois ces systèmes s’amplifier et se généraliser ce qui permettra de tout mettre en relation.

Pour revenir à notre exemple : si quelques jours avant d’aller au cinéma, j’ai fait des recherches personnelles sur la perte de poids. La plupart des réponses proposées ont mis en avant le sport comme étant l’option la plus adaptée me concernant, sauf que je n’en ai pas le temps. C’est là où l’inter connectivité entre les éléments et le Big Data vont se mettre en place et faire le travail pour moi.

Lors de ma réservation de ma place de cinéma, au fond de moi je me sens un peu coupable pour le pop-corn et le coca et je me dis que ce n’est pas trop raisonnable.

A ce moment, il y aura une corrélation entre le mail où se trouve la commande et mon tracker d’activité qui informe mon email que je n’ai toujours pas commencé à faire de l’exercice (mauvais garçon !). Ma géolocalisation indiquera alors qu’il existe une salle de sport proche de chez moi à laquelle je serai reliée via un système d’application de quartier comme il en existe(ra) beaucoup et verra de surcroît automatiquement que mon agenda est assez libre le mardi après-midi. Je recevrai donc un email adapté qui me proposera d’essayer la salle de sport en bas de chez moi gratuitement mardi en fin d’après-midi pour me remettre en forme. Difficile de refuser une pareille proposition surtout si elle arrive juste après la validation de mon cinéma !

Tout cela montre surtout que dans 10 ans, il y aura, par la force des choses, une obligation d’automatisation complète du parcours. Les marques qui ne se seront pas converties perdront toute chance de faire partie des acteurs du marché digital et deviendront de simples spectateurs du changement.

Le but pour les marques sera que chaque client acquis se devra d’être constamment maintenu au sein de leur parcours client sous peine de le perdre au profit de la concurrence. Ce sera donc aux marques de trouver tout le temps des éléments pour faire rester leurs clients indéfiniment dans leur scénario d’automation tout en offrant une palette infinie de services.

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire