Avenir du Digital - La publicité Facebook existera-t-elle dans 10 ans ? - 1 novembre 2016

La publicité Facebook existera-t-elle dans 10 ans ?

Cela fait  déjà plus de 12 ans que Facebook a été lancé par Mark Zuckerberg ! Mais ce n’est qu’en 2006 que la plateforme s’est ouverte au reste du monde en permettant à toute personne dotée d’une adresse email de créer un compte Facebook. Aujourd’hui le service compte près de 1.71 milliards d’utilisateurs actifs tous les mois. Le réseau social géant continue de nous étonner de part sa croissance et l’engagement de ses utilisateurs à travers le monde…

Au fil des années le réseau social a beaucoup évolué tout en restant fidèle à sa mission principale de connecter la planète. Au cours de cet article, je reviens sur la croissance spectaculaire de Facebook en tant que plateforme publicitaire afin d’imaginer de quoi demain sera fait pour toutes les entreprises qui utilisent ou n’utilisent pas encore le média pour acquérir et fidéliser leurs clients !

Club&Com

 

2006-2016 : 10 ans de génération digital

A l’occasion de nos 10 ans, retrouvez une vidéo sur les évolutions du digital ces 10 dernières années.

Retour sur les débuts de la publicité Facebook

Facebook flyer et Flyer Pro

Saviez-vous que les premières publicités Facebook étaient des “flyers” diffusés sur la page d’accueil de Facebook. Les annonceurs pouvaient cibler des universités pour 10 à 40$ par jour. Ces publicités “flyers” étaient contrôlées par Facebook, elles étaient principalement utilisées dans le cadre de la vie étudiante pour promouvoir des fêtes et des événements sur les campus.

Facebook a ensuite fait évoluer son produit Flyer en proposant un modèle au CPC baptisé Flyers Pro. Les annonceurs pouvaient définir un CPC max et cibler les utilisateurs de la plateforme en fonction du genre, de l’âge, de la localisation géographique, etc.

flyer-facebook

Partypoker.com, Apple et Victoria Secrets

Selon Kevin Colleran, le premier sales de Facebook en 2005, Facebook avait commencé à vendre des emplacements publicitaires à certaines entreprises. Eduardo Saverin, l’un des cofondateurs de Facebook a egalement mis en place plusieurs partenariats au CPA (coût par acquisition) pour Facebook avec des sites de pokers tel que partypokers.com.

Apple et Victoria Secrets font également partie des plus gros annonceurs de Facebook en 2005. A l’époque, Facebook propose à ces entreprises de sponsoriser leur propre groupe sur la plateforme.

applepage-300x184

Facebook pour Mobile

En 2007, après le l’ouverture de son service, Facebook sort la version mobile de son site internet. Cette version permet aux utilisateurs de mettre des photos en ligne directement depuis leur téléphone et d’envoyer des messages à leurs amis. Peu de temps après, en avril 2008, Facebook lance Chat. Facebook va également créer une place de marché pour acheter et vendre entre amis. Cette place de marché existe toujours, elle fut cédée à Oodle en 2009.

facebook-mobile

La naissance des pages Facebook

Il s’agit d’un coup de maître pour Facebook qui propose désormais à toutes les entreprises de créer une page gratuitement. Nous assistons à la naissance de Facebook Ads et de Facebook insights. En 2009, deux ans après le lancement des pages, Facebook donne aux entreprises la possibilité de créer et de gérer leurs annonces publicitaires en ligne pour générer de l’engagement. Afin de convaincre davantage d’annonceurs, Facebook va également proposer un ensemble de nouvelles options de ciblage. Le revenu de l’entreprise explose à 777 millions de dollars.

facebook-page-screenshot

Facebook Sponsored Stories

En 2011, Facebook donne aux entreprises la possibilité de promouvoir les actions des utilisateurs sur la colonne de droite. Facebook va également améliorer le fil d’actualité (apparu en 2006) pour mettre en avant les publications les plus intéressantes, les pages aimées par leurs amis ou et les publications récentes. Ces changements vont largement bénéficier aux annonces sur le fil d’actualité.

facebook-sponsored-stories-emarketing

La publicité sur mobile

Nous sommes en 2012, deux ans après la sortie de son application mobile Facebook sort les Sponsored Stories sur le mobile. C’est une année exceptionnelle pour Facebook qui achète Instagram et devient une entreprise coté au NASDAQ.

application-facebook

Que nous réserve Facebook pour les 10 prochaines années ?

Depuis 2013, Facebook est très actif dans le domaine de la publicité. Des nouveaux ciblages tels que le lookalike permettent de toucher des utilisateurs similaires à ses clients, le remarketing Facebook fait partie de l’arsenal de quasiment tous les marketeurs, la vidéo est omniprésente sur le fil d’actualité, le format “lead ads” a fait son apparition. Les chiffres parlent d’eux mêmes, entre 2014 et 2015, les revenus publicitaires de Facebook ont augmenté de 59% notamment grâce à la publicité mobile. Que nous réserve Facebook pour les 10 prochaines années ?

Le marché de la publicité sur internet

Selon un rapport de PwC, le marché de la publicité sur internet a crû de 20% entre 2014 et 2015. Facebook est bien positionné pour profiter de cette croissance étant donné que les revenus publicitaires mobiles ont crû de près de 66% vs 5% pour le desktop. Les utilisateurs commencent à passer plus de temps sur le mobile alors que les investissements publicitaires sont encore supérieurs sur le desktop. Nous pouvons donc nous attendre un rattrapage des investissements sur le mobile dont Facebook devrait largement bénéficier pendant les 3 à 5 prochaines années.

croissance-publicite-digitale

Les formats publicitaires

Nous l’avons vu, Facebook a pris du temps avant de commencer à monétiser son audience mobile et pour cause puisqu’une étude publiée par Facebook et IHS Technology démontre que la majorité de la publicité mobile sera native d’ici à 2020. Selon l’étude, près de 63.2% de la publicité display sur mobile sera native. Ces publicités seront servies par des applications telles que Facebook et Instagram mais également par un nombre croissant d’applications tierces d’où la croissance et le développement des capacités publicitaires de “l’audience network de Facebook” qui permet aux annonceurs de diffuser des publications au sein d’applications tierces en utilisation Facebook Ads.

Cette tendance n’est pas étonnante lorsqu’on analyse la croissance des utilisateurs qui bloquent les publicités sur mobile. Selon une étude de KPCB, entre 2014 et 2015 il y a eu une croissance de près de 94% du nombre d’utilisateurs de logiciels d’Adblocking sur mobile, une vraie menace pour les médias qui se tournent vers la publicité native pour améliorer le taux de clic moyen et réduire la frustration des pop ups intempestifs.

facebook-native-ads

Les solutions de publicité locale

Selon une étude publié par BIA/Kelsey, les TPE investissent plus sur les réseaux sociaux que sur d’autres médias aux USA. Cette tendance lourde reflète bien les efforts de Facebook pour proposer des produits publicitaires adaptés à ce segment de marché. Depuis la création des pages pour les entreprises, Facebook a largement facilité la promotion de sa page pour recruter des fans et le “boost” d’une publication sur sa page. En deux minutes, vous pouvez désormais entrer votre numéro de carte bleue et promouvoir vos publications. Depuis la baisse importante de la portée organique des posts en 2014, il n’est pas rare de voir des entreprises “booster” toutes leurs publications sur la plateforme.

Plus récemment, l’introduction des “local awareness ads” permettent aux commerçants de diffuser des annonces dans un rayon autour de leur point de vente. Au cours des prochaines années, il ne serait pas étonnant de voir de plus de publicités locales incitant les utilisateurs à cliquer sur l’annonce pour appeler l’entreprise (et oui appeler !). Selon une étude d’Invoca, 75% des consommateurs disent qu’un appel téléphonique est le moyen le plus rapide de recevoir une réponse de la part d’une entreprise.

local-awareness-ads

Une nouvelle forme de publicité

Nous ne pouvons pas terminer cette article sans mentionner M, WhatsApp ou la messagerie intégrée aux pages Facebook. Une division produit est même dédiée aux produits de messagerie chez Facebook !

Depuis le rachat de WhatsApp en 2014 pour 19 milliards de dollars, nous constatons de nombreuses évolutions sur ce front : Messenger et whats app dominent le marché du chat devant WeChat, les pages Facebook disposent d’une interface de messagerie pour dialoguer avec les clients et les prospects rapidement, l’assistant personnel M est en passe de devenir une nouvelle manière de découvrir du contenu et d’utiliser son mobile.

Ces nouveaux produits regorgent d’opportunités pour capturer l’intention des utilisateurs dans un contexte mobile. Facebook sait déjà où vous habitez, où vous travaillez, le temps qu’il fait, ce que vous et vos amis achètent, mangent et où vous voyagez. En combinant ces données avec vos intentions, Facebook pourrait vous proposer des produits et des services directement au sein de sa messagerie. Imaginez pouvoir découvrir des restaurants sur Messenger en posant une question à M, commander directement sur Messenger sans devoir naviguer sur un site internet pendant 10 minutes. Toutes vos informations bancaires seraient gérées par Facebook. Le potentiel est immense.

m-facebook

Vers la fin de Facebook ?

Depuis 2004, Facebook innove à grande vitesse, les annonceurs suivent les tendances au fils des années et augmentent leurs investissements sur la plateforme. Si Mark Zuckerberg reste aux commandes, Facebook pourrait bien devenir l’internet de demain. Une plateforme hyper contextualisée au centre de toutes les relations sociales et économiques. Le temps que nous passons actuellement sur l’application mobile est déjà en soi, incroyable. On peut dire que Facebook sait comment faire croître une audience ! Les 2 milliards d’utilisateurs ne sont plus si loin…