Big Data - 3 exemples de campagnes programmatiques qui ont bien fait de miser sur la data - 19 octobre 2016

3 exemples de campagnes programmatiques qui ont bien fait de miser sur la data

Nora Loulidi Auteur

Alors que les outils de marketing programmatique sont de plus en plus complets, ils peuvent aussi parfois sembler complexes aux non-initiés ou aux non-spécialistes. Si les flux de données, les algorithmes utilisés et les scénarios d’automatisation peuvent donner le tournis, l’utilisation de campagnes programmatiques qui misent sur les données peut résoudre bien des situations problématiques pour un service commercial ou marketing, de manière efficace…

Pour mieux cibler vos clients, générer de nouveaux prospects, savoir précisément qui, quand et combien, le marketing programmatique couplé à une DMP (Data Management Platform) est votre meilleur allié. Les informations sont multiples et les flux de données de Bluekai extrêmement performants. Pour y voir plus clair, rien n’est plus efficace qu’un exemple concret. Et dans notre cas, voici trois exemples.

Mieux vendre une voiture avec les bonnes données

S’il y a bien un cliché à faire voler en éclats, c’est celui du vendeur de voitures. Pour un concessionnaire automobile ou une grande marque, les métiers de la vente et du marketing ont totalement changé ces dernières années. Ils ne travaillent plus à l’aveuglette, mais sont en mesure d’exploiter des données pour mieux consolider leurs offres, aux bonnes personnes et au bon moment. Pour cela, le ciblage s’est affiné et les stratégies de vente et de communication se sont adaptées.

Les cartes bancaires permettent de disposer de données anonymisées sur de nombreux critères socio-démographiques. Par exemple, avec les données agrégées de MasterCard, il est possible de mieux cibler les personnes selon un certain niveau de vie. Leurs choix de consommation, leurs habitudes de vie et leurs dépenses constituent un portrait utile pour définir des projets de ciblage.

Facebook permettra ensuite d’en savoir plus sur leur style de vie : comment se comportent-ils ? Quels sont les changements récents dans leurs vies ? Qu’aiment-ils partager ? Par exemple :

  • Un jeune couple qui vient d’avoir un premier enfant va plutôt être à la recherche d’une berline familiale ;
  • Un étudiant qui entre dans une école dans une autre ville que la sienne peut rechercher, pour sa première voiture, quelque chose de pratique et peu onéreux ;
  • Un cadre d’entreprise d’une cinquantaine d’années peut rechercher un modèle plus sportif ou luxueux.
  • Une personne engagée ou sensible à l’écologie aura plus tendance à miser sur l’hybride.

Ces portraits types seront ensuite affinés. En effet, l’effet prédictif de ces comportements d’achat rend alors plus efficaces et plus efficientes les campagnes de marketing programmatique par du display, des campagnes d’automatisation, des newsletters ou des stratégies de remarketing sur les réseaux sociaux.

Sur un marché aussi large et concurrentiel que la vente de voitures, une bonne utilisation de la programmatique et des données est indispensable pour gagner en productivité et en efficacité.

Faire connaître une application de rencontre

Vous venez de terminer la mise à jour de votre nouvelle application de rencontre ? Félicitations ! Il ne reste plus qu’à la faire connaître en misant sur une double stratégie : communication et inbound marketing d’une part, et marketing programmatique d’autre part.

Votre objectif consiste bien sûr à toucher un maximum de personnes intéressées par votre application et les critères sont assez évidents : cibler de jeunes célibataires ou des personnes seules (divorcées par exemple).

Pour cela, l’étude comportementale est très importante. Selon le comportement d’achat, le type d’investissement ou le mode de vie, les données financières offrent des perspectives intéressantes. Un ou une célibataire aura plus tendance à vivre dans une plus petite résidence, avec un impact direct sur le coût de son loyer. Il ou elle partira en vacances de manière plus irrégulière ou sur des destinations spécifiques et moins familiales. De même, votre cible pourra consommer davantage de produits alimentaires spécifiques ou faire des transactions auprès de portails concurrents.

En concentrant et en agrégeant toutes ces données, vous serez en mesure de mieux cibler les personnes pouvant être directement et potentiellement intéressées par votre application de rencontre. D’autre part, le marketing programmatique peut aussi servir pour relancer d’anciens clients ou prospects. Des personnes inscrites sur votre site, mais qui ne se sont pas connectées récemment par exemple (sont-elles toujours célibataires et donc dans votre tunnel de vente ?). Vous pouvez aussi miser sur des événements spécifiques comme la Saint-Valentin ou les vacances d’été pour inciter les célibataires à trouver l’âme soeur !

Valoriser un livre blanc en B2B

Dans le cadre d’une bonne stratégie d’inbound marketing, il est fréquent de proposer du contenu de qualité à des clients comme des newsletters, des dossiers spéciaux ou des livres blancs afin de mettre l’accent sur une solution technique, une application, ou plus globalement, pour communiquer sur son domaine d’expertise de manière détournée.

Or, une fois que votre livre blanc est disponible en téléchargement, encore faut-il le faire savoir. Là aussi, une bonne campagne de marketing programmatique peut-être extrêmement utile. Selon votre cible, il est, par exemple, facile de récupérer des données issues de réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn pour les connecter ensuite à votre CRM ou à Sales Navigator qui permet de découvrir et travailler des leads de manière efficace.

Grâce aux nombreuses données accumulées sur des profils types, des secteurs d’activité ou des nouveautés sur le marché, on construit progressivement une stratégie de social selling. Si un prospect passe alors sur la landing page de votre livre blanc, selon ses actions et sa place dans le tunnel de conversion, il peut être facile de communiquer via un marketing omnicanal en repassant par LinkedIn afin de faire les suivis nécessaires.

Le Big Data et le marketing programmatique ne se limitent donc pas qu’au B2C, mais peuvent se révéler extrêmement utiles en B2B. Les sources de données laissées par des entreprises ou des acheteurs sont alors compilées, analysées et structurées pour faciliter votre campagne de relance ou de promotion. Une bonne manière d’exploiter la puissance des données au service de la croissance de votre entreprise !

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre guide de la gestion des données.

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire