La Digitale - 5 recommandations pour le management des Millennials à l’heure du numérique - 5 octobre 2016

5 recommandations pour le management des Millennials à l’heure du numérique

Rédaction CB News MAGAZINE MARKETING

Sous l’impulsion du groupe Dentsu Aegis Network, le Think Tank #culture_numerique qui regroupe des acteurs et experts reconnus de la révolution digitale, des journalistes et des chefs d’entreprises, des startuppers, a rendu jeudi un rapport intitulé « Management des Millennials : l’autre révolution du numérique ». En 28 pages, le document prône 5 recommandations autour de cette génération née entre 1982 et 1995, « née avec le numérique » et qui « rebat donc les cartes des relations au sein des entreprises »…

Adopter la « Pourquoi pas attitude ? ». Les Millennials ont la conviction profonde que rien n’est impossible, que les outils digitaux offrent des opportunités sans limites. C’est en diffusant cette culture numérique, transversale et collaborative, celle du « Pourquoi pas », que nous pourrons accélérer la transformation de l’entreprise.

Training&Co'm

Passer du rôle de manager à celui de coach. Peu respectueuse des hiérarchies, plutôt utilitariste dans ses objectifs et très exigeante dans ses choix, la génération Y refuse les schémas pyramidaux. Il faut donc repenser le leadership pour tenir compte de cette nouvelle donne, dans laquelle le dirigeant doit d’abord être une source d’inspiration et un modèle d’engagement.

Offrir une aventure plus un plan de carrière. Les Millennials sont profondément attachés au travail collectif, mais chaque représentant de la génération Y se considère aussi comme unique et donc ne transige pas sur son besoin de reconnaissance individuelle. Pour concilier ces antagonismes apparents, les entreprises doivent leur proposer une aventure plutôt qu’une carrière et leur décerner des récompenses plutôt que des promesses.

Incarner le leadership. Plutôt que d’affronter les Millennials, le manager doit répondre à leurs aspirations en passant du chef au leader. Cela signifie concilier le sens du leadership et l’humilité, savoir canaliser les énergies vers un objectif, un projet commun, mais aussi et peut-être surtout savoir faire preuve d’un certain «lâcher-prise» et d’une capacité à partager le pouvoir.

Inventer un nouveau contrat de partage. Les Millennials ne cherchent pas seulement un emploi, ils cherchent un sens à leur travail. L’entreprise, comme leur vie en général, se doit d’avoir un but, une vocation. Cette particularité est une chance pour les entreprises, un atout sur lequel elles doivent bâtir leur programme de changement.