Best Of - Emailing : 6 raisons d’un mauvais taux d’ouverture - 7 août 2015

Emailing : 6 raisons d’un mauvais taux d’ouverture

Pour communiquer avec ses prospects, sa communauté ou encore ses clients, l’emailing est un média très intéressant. D’après une étude d’Experian Marketing Services, le taux d’ouverture moyen en France est de plus de 40 %. Si vous constatez que votre taux est plus bas, il y a sûrement des règles de l’emailing qui ne sont pas respectées. Petit point sur quelques raisons qui pourraient expliquer un mauvais taux d’ouverture

Nouvel article : 5 services d’email marketing en français

5 solutions / logiciels d’emailing marketing en françaisSi chez Webmarketing & co’m, on adore Mailchimp, certains sont rebutés par l’interface entièrement en anglais. Et il faut bien l’avouer, tout le monde n’est malheureusement pas à l’aise avec la langue de Shakespeare. C’est pourquoi nous avons sélectionné 5 services et logiciels emailing avec une interface entièrement en français. De quoi booster votre stratégie d’email marketing sans avoir besoin de Google Translate a portée de mains.

A découvrir ici : 5 services d’email marketing en français.

1. L’expéditeur n’est pas clairement identifié

De plus en plus de spams polluent les boîtes mails des internautes. Entre les faux mailings et les pubs intempestives, un internaute français reçoit en moyenne 39 mails par jour d’après arobase.org. Rien de plus agaçant alors que de recevoir un mail sans pouvoir identifier en un coup d’œil qui en est l’expéditeur. Dans ce cas, n’oubliez pas de mentionner clairement qui vous êtes.

2. Le listing d’envoi n’est pas à jour

Si votre liste n’est pas à jour, cela va vous jouer des tours : des personnes qui se sont désabonnées pourraient recevoir votre mailing. Et là, c’est mauvais pour le taux d’ouverture et l’image de marque, car le client/prospect aura la sensation de ne pas avoir été entendu. Attention également à bien envoyer un emailing à une liste consentante. D’abord parce que la loi vous y oblige, mais surtout parce que c’est intrusif et agaçant de recevoir un mail que l’on n’a pas souhaité.

3. Le sujet du mail n’est pas attirant…

En communication, il faut savoir rendre son sujet sexy, pas forcément tape-à-l’œil non plus, mais qui suscite l’intérêt et l’envie. Allez donc droit au but dans le sujet de votre mailing et dites ce qu’il contient !

4. … et trop en désordre !

Ce quatrième point découle directement du second : si votre sujet est trop long et que vous dites tout en une phrase, vous perdrez votre audience. Soyez clair, précis et surtout concis ! Incitez les gens à cliquer en quelques mots.

5. Le mailing est envoyé au mauvais moment

Il existe des jours et des heures plus propices à la réception d’un mailing, et cette donnée change en fonction de la cible à toucher, du produit à vendre. Pour certains, ce sera le matin, pour d’autres après le déjeuner, et pour d’autres encore en soirée. Faites des tests et comparez vos taux d’ouverture pour trouver LE moment idéal.

6. Les mailings s’enchaînent trop rapidement

Espacez vos mailings pour ne pas étouffer vos destinataires. Pas la peine d’envoyer un email tous les deux jours, vous risqueriez de les voir partir directement à la poubelle. Pour optimiser votre taux d’ouverture, soyez raisonnable. Mieux vaut privilégier la qualité plutôt que la quantité.

6-raisons-mauvais-taux-ouverture

Source image : Shutterstock