Best Of - Street marketing : quelles sont les opérations qui marchent en 2015 ? - 20 juillet 2015

Street marketing : quelles sont les opérations qui marchent en 2015 ?

Matthieu Espaze Consultant acquisition de trafic

Le street marketing est la technique de communication la plus en vogue à l’heure actuelle. Destiné à faire réagir et à surprendre le public, c’est un véritable terrain de jeux pour tous ceux qui savent faire preuve d’originalité et d’idées…

Des événements originaux

On en entend souvent parler depuis plusieurs années et pourtant son succès reste le même : il s’agit du street marketing ou marketing de rue. Cette technique de promotion peut allier diverses stratégies allant de la distribution de flyers à l’organisation d’événements. Pour qu’une campagne de street marketing soit réussie, elle doit être très bien organisée : identification des zones de passage et du public, mise en place d’animations interactives destinées à marquer les esprits…

Parmi les campagnes les plus originales ces derniers mois, il y a cette cabine téléphonique qui se met à sonner, attirant l’attention des passants. Ceux qui osent décrochent et se voient proposer des défis à réaliser au milieu de la rue. Le but : promouvoir un festival qui aura lieu en juillet à Montauban.

Autre action qui fait beaucoup parler d’elle, une opération organisée à Toronto au moment de la sortie du film Mad Max en mai dernier. Il s’agissait cette fois-ci d’un car wash d’un genre nouveau puisque les voitures, au lieu d’être nettoyées, se retrouvaient customisées par plusieurs « War Boys ». Ces peintres du désert décoraient les véhicules avec de la poussière afin de coller à l’image des bolides que l’on peut voir dans le film.

La distribution d’échantillons

Une campagne de street marketing est souvent basée sur la distribution de flyers et d’échantillons. Mais une opération de distribution ne doit pas se limiter à la remise de produits, le but étant de générer un acte d’achat. Elle s’accompagne généralement de bons de réduction. Les résultats sont souvent très bons, à l’image de la marque Zadig & Voltaire qui avait choisi il y a quelques années de faire la promotion de son parfum. Pour cela, elle a choisi d’accrocher dans la rue des cintres auxquels étaient fixés des échantillons. Dans les jours qui ont suivi cet événement, le produit était en rupture de stock.

zadig

De la même manière, les brasseries Kronenbourg ont lancé cette année leur nouvelle boisson, « Tourtel Twist », une gamme de bière sans alcool au jus de fruits et aromatisée. Depuis le 15 mars, elles ont organisé une opération de communication qui s’est poursuivie en juin par une campagne d’échantillonnage dans les rues et les plages. Cette idée s’ajoute à d’autres stratégies notamment le lancement d’un site dédié, d’une page Facebook et de spots TV.

La distribution de flyers

En ce qui concerne la distribution de flyers, l’important est de suivre quelques règles pour que tout fonctionne. Tout d’abord, commencer par privilégier le meilleur format : A5, une taille classique pas trop grande (14,8 x 21 cm), mais qui permet de communiquer aisément. Ensuite, il s’agira de bien choisir le lieu et l’heure de distribution afin de toucher un public large et disponible. Inutile donc de se présenter devant le métro au moment des heures de sortie de bureau. Et garder le sourire en toute circonstance est indispensable !

Parmi les opérations de distribution les plus efficaces ces derniers temps, citons celles qui se font en gyropode. Il y a quelque temps, Segway a mis à la disposition d’un centre commercial des gyropodes « full covering », c’est-à-dire des modèles complètement recouverts d’un habillage aux couleurs de l’évènement. Les engins, équipés de tablettes tactiles et d’appareils photo, ont immanquablement attiré l’œil des clients. De plus, ces derniers avaient la possibilité de repartir avec des cartes cadeaux s’ils acceptaient de se faire prendre en photo.

segway-flyer

Les photos étaient partagées sur les réseaux sociaux, un bel exemple d’opération de communication qui fonctionne. En alliant street marketing et digital, les chances de toucher un maximum de monde étaient ainsi multipliées !