La Digitale - Baisse de la confiance des Français dans le numérique - 8 juillet 2015

Baisse de la confiance des Français dans le numérique

Rédaction CB News MAGAZINE MARKETING

La 4ème édition du baromètre Caisse des dépôts/Acsel sur la confiance des Français dans le numérique vient de sortir. Les résultats montrent une baisse constante de la confiance (seuls 40% des internautes ont globalement confiance). Les Français sont également de plus en plus réticents à communiquer des informations personnelles en ligne. Cependant, ils continuent à utiliser massivement les services en ligne avec un usage qui plafonne. Les Français sont également intéressés par les nouveaux usages comme l’économie collaborative et les objets connectés.

Forte confiance dans l’économie collaborative

83% des offreurs et 79% des clients ont confiance dans l’économie collaborative. La renommée de la plateforme d’économie collaborative reste le 1er levier de confiance pour 54% des clients et 53% des offreurs. Pour les clients, les autres facteurs de confiance sont la notation des utilisateurs (52%), les possibilités de recours (37%), les renseignements sur les personnes et les modalités de paiement (36%). Quant aux offreurs, ils plébiscitent les modalités de paiement et les notations des utilisateurs (49%) et les possibilités de recours (43%).

Des freins subsistent dans la pratique de l’économie collaborative. Pour les clients ce sont la mauvaise qualité de service (43%), le piratage des données bancaires (40%), l’utilisation abusive des données personnelles (34%) et le défaut de service (28%). Côté offreurs, les principales craintes sont l’incivilité du client (57%), l’absence du client (46%), suivies à 44% du défaut de paiement et des dégradations ou vols. On observe un engouement avéré pour les objets connectés (10% d’équipés, 20% d’intention) mais avec une confiance relative : 61% des utilisateurs se disent gênés par le stockage des données sur Internet, 35% des utilisateurs de maison connectée ne savent pas où sont stockées les données générées dans les appareils connectés.

La réticence à communiquer ses données connaît une hausse importante. 21% se déclarent réticents à la communication d’attributs d’identité en ligne, contre 5% en 2009. 74% refusent d’être géolocalisés. Seuls 18% publieraient en ligne des informations relatives à leur santé contre 29% il y a deux ans. 29% sont prêts à mettre en ligne des photos contre 49% en 2013. 86% des internautes ne voient pas d’intérêt à valoriser leurs données en échange d’avantages.