Community management - Un travailleur autonome ou une petite entreprise doivent-ils être présents sur les réseaux sociaux ? - 21 mai 2015

Un travailleur autonome ou une petite entreprise doivent-ils être présents sur les réseaux sociaux ?

Un travailleur autonome ou une petite entreprise doivent-ils être présents sur les réseaux sociaux ?
Catherine Duprez directrice Marketing et Communication de l'entreprise Fonvirtual (fonvirtual.com)

Les réseaux sociaux sont devenus un des meilleurs outils de communication pour les entreprises. Au-delà du fait qu’il existe des réseaux sociaux spécifiques (par exemple LinkedIn) pour développer le contact professionnel entre entreprises, le succès des réseaux sociaux pour les particuliers (Twitter ou Facebook) est si attrayant que les entreprises elles aussi s’y positionnent…

Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux ?

Bien qu’un grand nombre de personnes soient sceptiques sur les résultats que génère la présence d’une entreprise sur les réseaux sociaux ou qui croient « qu’être sur Facebook » n’est rien d’autre qu’une perte de temps et d’énergie, certains arguments prouvent le contraire :

  1. Créer une image d’entreprise. Une marque présente sur de nombreux supports de communication, offre une image de grande dimension, de sécurité et de solvabilité.
  2. Profitez de nouveaux canaux de contact. Les réseaux sociaux figurent parmi les nouvelles formes de communication efficaces et rapides qui poussent les clients à interagir avec l’entreprise. Au lieu de recourir à un contact direct, se développent largement de nouveaux canaux de communication qui permettent d’établir une approche plus informelle et plus conviviale avec le groupe stratégique ciblé. La simplicité du message et l’effet accrocheur offrent un contenu facile à capter.
  3. Enfin, dans la logique des points cités au-dessus, les réseaux sociaux cherchent à se rapprocher de leurs clients potentiels. Ce travail commercial est plus compliqué à mettre en place car le danger de tomber dans le « spam » est important en plus d`être très mal vu par les utilisateurs qui fuient ce type de contenu.

En raison de ces trois motifs, il semble évident que toute entreprise indépendamment de sa taille, soit attirée par la communication à travers les réseaux sociaux. En principe, l’effet engendré par la présence d’une entreprise de grande taille sur Twitter ou sur Facebook, est plus important que celui d’une entreprise de petite structure ou d’un travailleur autonome : ils ont plus de suiveurs et proposent des contenus plus attractifs par pure inertie.

Comment agir sur les réseaux sociaux ?

Une des premières étapes à laquelle une entreprise doit répondre rigoureusement réside dans la détermination de la cible à qui elle fait face. Par exemple, en tant que directrice marketing de fonvirtual, notre principale niche d’interactions regroupe les utilisateurs intéressés par les nouvelles technologies et les télécommunications.

Cependant, une mauvaise utilisation des réseaux sociaux (ne pas faire attention à ses suiveurs, avoir une activité irrégulière ou des contenus redondants et manquants) ne rapporte d’une part aucun bénéfice à l’entreprise et détériore d’autre part l’image de celle-ci. Les exemples de grandes entreprises ayant fragilisé leur réputation à cause de ce type de pratiques sont nombreux.

De l’autre côté du marché, de petites entreprises ont réussi à construire un canal de communication réellement productif avec des utilisateurs intéressés. Ils utilisent Twitter pour résoudre leurs doutes, et les entreprises offrent des promotions pour diffuser de nouveaux services ou simplement pour créer une image agréable de l’entreprise. Ils sont en définitive un outil à double tranchant : aussi potentiels que préjudiciables.

Source image: www.shutterstock.com

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire