Numéros SVA : kézako ? Numéros SVA, Numéros Spéciaux… autant de désignations qui nous paraissent aussi barbares que mystérieuses, pour parler des numéros associés à un Service à Valeur Ajoutée. A la veille de la réforme sur les numéros SVA (octobre 2015) qui propose un nouveau fonctionnement économique : le C+S, il est important de comprendre l’utilité de ces mêmes numéros, leur ressort et savoir comment bien en tirer profit…

1 modèle économique = 1 numéro adapté

Les numéros spéciaux répondent à plusieurs problématiques marketing, que l’on pourrait résumer en 3 grands modèles de numéros : les numéros gratuits pour l’appelant, les numéros réputés à coûts partagés et les numéros réputés à revenus partagés. Vous trouverez donc, quel que soit votre objectif, un modèle qui vous convient.

Formation webmarketing

« Avec mon numéro, je suis pro, et je suis à l’écoute de mes clients »

Le canal téléphonique reste le préféré des Français. Un service client est donc un choix marketing qui paraît judicieux. De cet intérêt d’être à l’écoute de ses clients découle le besoin d’adopter un numéro spécial, à 4 ou 10 chiffres, facilement mémorisable et offrant une image professionnelle.

Des numéros « multi-tâches »

Que vous ayez besoin de gérer des flux d’appel, notamment si vous êtes e-commerçant ou côté média, de géolocaliser un client potentiel (si vous détenez un réseau de points de vente par exemple), ou encore si vous aimeriez monétiser du contenu (micropaiement), le Numéro Spécial est l’outil idéal.

Zoom sur la réforme C+S 

Une réforme qui parle beaucoup aux professionnels des Télécoms et beaucoup moins aux autres…

En quoi consiste la réforme ?
1 – A distinguer, premièrement, le coût de la Communication du coût du Service (d’où le C+S) ;
2 – A pouvoir établir de nouveaux paliers tarifaires, et donc de gérer, en tant que détenteur d’un Numéro Spécial, la génération de revenus du numéro. Et pour aller plus loin, de choisir ces tarifs numéro par numéro.

Pour faire court : plus de transparence pour le consommateur, plus de flexibilité pour vous.

Les numéros SVA sont donc des outils marketing incontournables, utilisés par bon nombre d’entreprises mais qui restent grandement mal appréhendés.

Comment ça marche, à quoi ça peut bien servir ? De nombreux secrets que cette infographie tentera de percer pour vous, en 5 points.

1. Qu’est-ce qu’un numéro SVA ?

Les numéros SVA, dits Numéros Spéciaux, sont des numéros uniques nationaux, à 4 ou 10 chiffres, facilement mémorisables offrant une image maitrisée et professionnelle tout en permettant d’accéder aux Services à Valeur Ajoutée ainsi qu’à un large éventail de modèles économiques.

2. Quels sont les différents types de numéros SVA ?

Les numéros SVA répondent à des problématiques marketing propres aux différentes entreprises. Il existe donc principalement 3 modèles de numéros SVA :

  • Gratuits pour l’appelant : depuis un poste fixe (les numéros verts) ;
  • Réputés à coûts partagés : Majoration modeste du prix de la consommation (Les numéros indigo, les numéros azur) ;
  • Réputés à revenus partagés : Majoration importante du prix de la consommation (les numéros Audiotel).

3. Pourquoi choisir un numéro SVA ?

  • Pour bénéficier d’un modèle économique plus avantageux selon vos besoins ;
  • Pour établir un positionnement marketing et répondre à la demande d’écoute de vos clients.

L’intérêt du SVA pour être à l’écoute de ses clients ? Le téléphone reste le canal le plus utilisé par les Français. Ils veulent des réponses rapides.

Selon les statistiques :

  • 84% des Français ayant contacté un service client l’ont fait téléphone ;
  • 52% des clients contents du service après-vente d’une marque continuent d’acheter des produits de cette marque ;
  • 55% des clients mécontents du service après-vente d’une marque n’achèteront plus des produits de cette marque ;
  • 32% des expériences clients ont été bonnes et se partagent sur les réseaux sociaux
  • 55% de ces expériences clients ont été mauvaises.

4. Comment utiliser mon numéro SVA ?

Gestion de flux d’appel

  • Ajoutez un numéro sur votre site internet
  • Obtenez un numéro EFFICACE et facilement MEMORISABLE
  • Passez au couplage Téléphonie-Informatique pour gérer efficacement vos FLUX d’APPELS

Géolocalisation de l’appelant

Les différents outils d’orientation de l’appelant permettent une mise en relation du client avec le point de vente géographiquement le plus proche. Les appelants sont ainsi précisément localisés grâce aux interconnexions opérateurs.

Pour une bonne orientation de l’appelant, plusieurs services peuvent être utilisés :

  • Localisation par autocommutateur de quartier
  • Le Dual-Tone Multi-Frequency : « Tapez votre code postal suivi de… »

Le micropaiement

  • Pour l’éditeur : il s’agit d’un moyen de monétiser du contenu
  • Pour le consommateur : il s’agit d’un moyen de paiement notamment par la délivrance d’un code

5. La règlementation en vigueur

Les institutions régulatrices

  • ARCEP : c’est une autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Cet organisme public est présidé par Sébastien Soriano
  • SVA + : Cette institution d’autorégulation des Services à Valeur Ajoutée est une association regroupant les professionnels du secteur. Elle est présidée par Michaël Doliner (DG de Axialys)

Quelles législations ?

  • Le CPCE : Le Code des postes et des communications électroniques
  • La LME et les lois de consommation : Ces lois influent ponctuellement sur certains cadres d’utilisations des numéros SVA. Voici quelques exemples de lois de consommation : Loi Châtel, Loi Hamon
5 points clés des Numéros Spéciaux
Numéros SVA