Best Of - 8 éléments à tester pour augmenter les taux de conversion de votre tunnel d’achat ecommerce - 16 janvier 2015

8 éléments à tester pour augmenter les taux de conversion de votre tunnel d’achat ecommerce

Une mauvaise optimisation du tunnel de conversion ou tunnel d’achat est le problème majeur des sites e-commerce. C’est la raison d’un grand nombre d’abandons de panier et donc de perte de chiffre d’affaires. Dans cet article je vais vous présenter 8 techniques qui vont vous permettre d’améliorer les taux de conversion de votre tunnel d’achat…

Vous allez découvrir :

  • La méthode pour diminuer d’au moins 10% vos abandons de panier d’achat ;
  • Comment diviser par 2 la taille de votre tunnel d’achat afin d’améliorer votre chiffre d’affaires ;
  • 1 outil formidable pour relancer les clients qui ont abandonné leur panier sans les harceler, sans brader vos prix et sans passer pour un vendeur de tapis.

1. Faites simple au niveau du paiement

Tout d’abord, je vous conseille de fuir Paypal comme la peste. J’en ai déjà parlé dans de nombreuses vidéos. Il n’y pas pire que Paypal en terme de taux de conversion. Ensuite, faites simples au niveau de votre formulaire de paiement. Les seules informations dont vous avez besoin sont le nom du client, son numéro de carte bancaire, sa date d’expiration et son cryptogramme.

Donc, n’affichez que ces éléments. Inutile de lui redemander encore une fois son e-mail ou de lui réafficher le récapitulatif de son panier. Et supprimez vos boutons « précédent » ou « retour arrière ». Une fois que le client est sur la page de paiement, ne le tentez pas de la quitter !

Pour créer des formulaires de paiement simples, je vous conseille d’utiliser des solutions comme PayPlug ou Hipay. Ces services vous permettent de créer des formulaires simples qui convertissent à merveille mais, en plus, les formulaires et pages de paiement peuvent être personnalisés et testés. Vous pouvez donc tester différentes versions, tailles, longueurs, couleurs etc de vos pages de paiement afin de voir quelles sont celles qui convertissent le mieux ! C’est une mine d’or !

payplug

2. Demandez uniquement les informations nécessaires

Je vois régulièrement des sites e-commerce qui demandent des tas d’informations aux clients potentiels alors qu’ils n’ont pas encore payé ! Ils demandent le nom, le prénom, l’adresse postale, le sexe, le numéro de téléphone etc etc.

C’est inutile et vous perdez de nombreux clients en procédant de la sorte. Demandez le strict minimum aux clients. Si vous vendez un produit numériques ou en téléchargement vous avez juste besoin de l’adresse e-mail. Si vous vendez tout type de produits physiques vous avez juste besoin de l’e-mail et de l’adresse postale. De même, inutile de demander la ville si vous avez déjà demandé le code postal…

Faites donc en sorte de demander uniquement les informations nécessaires. Vous pourrez obtenir d’autres informations comme le téléphone, le sexe, le Facebook, le site web, la profession ou encore l’âge une fois que l’internaute aura payé et sera devenu un client !

3. Demandez les bonnes informations dans le bon ordre !

Lorsque votre client est arrivé sur la première page d’informations, demandez-lui uniquement son e-mail et son code postal. Le code postal permet de lui indiquer directement les frais de livraison. De ce fait, s’il trouve ça trop cher il s’arrête là et ne perd pas 5mn. Mais, vous lui aurez aussi demandé son email. C’est tout ce dont vous avez besoin pour le relancer ensuite.

4. Facebook est votre ami

Vous ne pouvez pas vous passer de Facebook connect sur un site e-commerce. Si vous ne proposez pas ce mode de connexion vous perdez un paquet de clients. Avec Facebook connect les internautes cliquent sur un bouton et basta et cela les a rendu feignants. Facilitez-leur la tâche et permettez-leur de créer un compte chez vous avec leur compte Facebook.

5. Cassez les freins des clients

Les internautes sont toujours réticents, jusqu’au dernier moment. Il faut donc faire en sorte de les rassurer un maximum. Un bon moyen de le faire est d’afficher des témoignages de clients sur la page de paiement, à côté du formulaire de paiement.

Pour que vos témoignages soient crédibles, il faut un vrai nom et prénom, un témoignage et dans l’idéal, un lien vers un site web, un blog, une page Facebook, un compte Twitter etc.

6. Parlez aux clients pendant la commande

Encore une, fois les clients ont peur et se demandent s’ils prennent la bonne décision en achetant chez vous.

Le meilleur moyen de les rassurer et de supprimer leurs freins à l’achat est de leur parler. Pour ce faire vous pouvez utiliser des outils de click to tchat comme iAdvize. Cet outil vous permet d’afficher une messagerie en direct sur votre site, un module de tchat. Bien entendue, cela nécessite d’avoir une personne disponible pour répondre aux clients.

Selon les fondateurs de cet outil, certains e-commerçants améliorent leurs ventes jusqu’à 30% avec ce module de tchat !

iadvize

7. Permettez aux clients d’acheter sans créer de compte

Cette fonction est très intéressante. Elle permet aux clients d’acheter chez vous sans devoir créer de compte, il suffit de donner son e-mail et son adresse postale. Mais pour vous c’est génial car vous avez quand même l’e-mail de l’internaute. Vous pourrez donc le relancer et lui envoyer des offres commerciales comme si il avait créé un compte chez vous.

Le vrai avantage pour le client est que ça va deux fois plus vite que s’il devait créer un compte, mémoriser son adresse etc.

8. Relancez efficacement vos clients qui abandonnent leur panier d’achat

De nombreux clients abandonnent leur panier d’achat et ne reviennent jamais. Pour résoudre ce problème il y a l’email retargeting. Pour le mettre en place vous pouvez utiliser des outils comme Mailchimp.com, customer.io ou d’autres logiciels d’e-mail marketing basés sur le comportement.

Concrètement, ces outils vont vous donner des codes, un peu comme Google analytics afin de marquer vos pages. Ainsi, si un client abandonne son panier d’achat, il recevra un email automatique au bout de 30mn par exemple pour le faire revenir.

Soyez intelligent et ne le harcelez pas. Inutile de lui dire « hey mais tu n’as pas payé, reviens »… S’il est parti c’est qu’il a hésité. Il existe un très bon moyen de faire revenir des internautes qui ont abandonné un panier d’achat, les webinars.

Vous allez proposer aux internautes qui ont abandonné leur panier d’achat d’assister à une présentation en live sur internet. Pendant cette présentation vous allez montrer les avantages de votre produit, comment il fonctionne et vous allez répondre en live à toutes les questions des clients. En appliquant cette technique, j’arrive à récupérer entre 5 et 7% des internautes qui avaient abandonné leur panier.

Source Image : Shutterstock.

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire